[63] Puy-de-Dôme en mouvement n°189 décembre 2018
[63] Puy-de-Dôme en mouvement n°189 décembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°189 de décembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Puy-de-Dôme

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : le département au coeur des solidarités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Actypoles compte une douzaine de services différents, dont un atelier de reconditionnement informatique. 8 — 185 189 DOSSIER Parole d’élu Alexandre Pourchon Vice-président chargé des solidarités sociales « Le Département, qui réorganise les implantations territoriales de ses services sociaux, a fait de la proximité sa priorité à travers ses Maisons des solidarités implantées dans chaque territoire intercommunal. Nous avons voulu qu’aucun citoyen du Puy-de-Dôme ne soit à plus de 20 minutes des agents de nos services d’action sociale. Dans le domaine de l’insertion, notre priorité affirmée de retour à l’emploi des bénéficiaires se décline à travers les chantiers d’insertion, l’équipe de conseillers Emploi-Entreprises ainsi que par notre soutien aux expérimentations Territoires zéro chômeur de longue durée qui, comme à Thiers, nous démontrent que l’emploi de tous.es est possible dès lors que l’on fait le lien entre le social et l’économie. » Insertion En finir avec le chômage de longue durée Voilà une expérimentation qui fonctionne  : l’Entreprise à but d’emploi Actypoles, à Thiers, embauche en CDI près de 80 anciens chômeurs de longue durée. « Comme toute entreprise, nous cherchons à être en équilibre et à créer des richesses, souligne Boris Surjon, président d’Actypoles. Mais, à la différence des autres entreprises, notre objectif principal est de sortir de la précarité les chômeurs de longue durée de notre territoire en leur proposant, sans faire de sélection, des emplois à durée indéterminée et adaptés à leurs savoir-faire. » Lancée dans le cadre de l’expérimentation nationale Territoire zéro chômeur de longue durée (cf. encadré) l’Entreprise à but d’emploi Actypoles a été créée à l’initiative de la Ville de Thiers et de Pôle Emploi avec le soutien du Conseil départemental. C’est une SCIC* qui n’embauche que des chômeurs de longue durée issus des quartiers prioritaires de Thiers. Elle se finance grâce à ses activités et en partie avec des aides publiques issues de la réorientation des coûts qu’auraient représentés ses salariés s’ils étaient restés au chômage. « Nous avons mis en place une douzaine d’ateliers et de services différents comme un garage solidaire, un atelier de reconditionnement d’ordinateurs ou encore une fabrique de couches lavables, détaille Laure Descoubes, directrice d’Actypoles. A noter que nous ne devons pas entrer en concurrence avec les entreprises locales. Nous ne proposons nos services que dans des secteurs non couverts par le marché classique. » Pour faciliter leur insertion, les salariés peuvent choisir de travailler à temps plein ou partiel. Des formations leur sont régulièrement proposées. *Actypoles est une Société coopérative d’intérêt collectif dont les actionnaires publics sont  : la Ville de Thiers, la communauté de communes Thiers Dore et Montagne, le Parc du Livradois-Forez, le Conseil départemental et le Conseil régional. CONTACT  : Actypoles Rue du 19 mars 1962 - Thiers Tél.  : 04 73 80 26 60 actypoles.thiers.3 10 Territoires zéro chômeur de longue durée en France Cette expérimentation est née suite à un constat  : selon une étude d’ATD Quart Monde, le chômage dit d’exclusion coûte à la société environ 15 000 € par personne et par an. Plutôt que d’investir ces sommes dans des allocations de solidarité, pourquoi ne pas les rediriger en créant des emplois dignes dans des secteurs non couverts par le marché classique ? Portés par l’association ATD Quart Monde puis par l’ancien député Laurent Grandguillaume, les Territoires zéro chômeur de longue durée ont fait l’objet d’une loi, votée à l’unanimité en février 2016, et font partie des axes du plan de lutte contre la pauvreté présenté en septembre par le président de la République. Dix Territoires candidats, dont Thiers, ont été labellisés en France dans le cadre d’une première expérimentation afin d’apporter une expérience suffisante avant que le dispositif puisse se généraliser. Une centaine devrait bientôt voir le jour.
Protection maternelle et infantile (PMI) Aider les femmes et les futures mères En plus de l’accompagnement des futures mamans, une sage-femme de la PMI propose des consultations de gynécologie préventive et d’accès à la contraception. La grossesse est un moment privilégié dans la vie d’une mère et de toute la famille. Pour que toutes les futures mamans puissent bénéficier d’un accompagnement de qualité pendant cette période de leur vie, les six sages-femmes de la PMI interviennent sur tous les territoires du département notamment dans les zones rurales et périphériques. « La PMI est destinataire des déclarations de grossesse, explique Emilie Rongier, nouvelle sage-femme dans le service. Nous proposons nos services à toutes les futures mères, avec une attention particulière pour celles qui sont en situation de précarité sociale ou de grossesse à risque. » Effectuer des consultations à domicile, informer les futures mamans, les conseiller, préparer l’arrivée du nouveau-né, faire les visites post-natales… L’éventail Dispensaire Emile-Roux Des soins pour tous Le dispensaire Emile-Roux assure plusieurs soins gratuits à tous ceux qui en ont besoin. Ce service du Conseil départemental est historiquement engagé dans la lutte contre la tuberculose et le diagnostic des maladies et des allergies respiratoires ainsi que la prise en charge des addictions (tabagisme). Il réalise également des vaccinations et des mises à jour pour tous ceux qui le souhaitent. Le dispensaire est, par ailleurs, le seul centre gratuit d’information de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles dans le Puy-de-Dôme. Pour pouvoir toucher tous les publics, ses agents organisent régulièrement des des activités des sages-femmes est très riche. En plus d’être médical, l’accompagnement de la grossesse doit aussi être psychologique et social. La PMI propose aussi des consultations de gynécologie préventive ainsi que de prescription et de pose de contraceptifs. « Je me tiens disponible pour parler de sexualité et de contraception avec les adolescentes et les jeunes adultes », explique Emilie Rongier. En cohérence avec la politique de solidarité du Conseil départemental, toutes ces prestations sont gratuites et accessibles aux femmes en attente de couverture sociale. INFOS PRATIQUES Les séances de gynécologie préventive ainsi que de prescription et de pose de contraceptifs se font sur rendez-vous dans les Maisons des solidarités de St-Eloy, Riom et Vaucanson (Clermont-Ferrand). CONTACT  : PMI  : 04 73 42 21 31 Gynécologie préventive et contraception  : 06 15 35 14 38 emilie.rongier@puy-de-dome.fr consultations décentralisées (sur rendez-vous) dans les Maisons des solidarités territoriales de Riom, St- Eloy, Thiers, Issoire et Ambert ainsi que dans les lieux fréquentés par les personnes en situation de précarité. CONTACT  : Dispensaire Emile-Roux 11 rue Vaucanson - Clermont-Ferrand Tél.  : 04 73 14 50 80 Soins ouverts et gratuits à tous sur RDV Du lundi au jeudi de 8h à 17h Le vendredi de 8h à 16h30 Parole d’élue DOSSIER Sylvie Maisonnet Vice-présidente chargée de l’enfance, de la jeunesse et de l’égalité femmes-hommes « La lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes est une composante importante de notre action en faveur des personnes les plus fragiles. Les femmes isolées ayant des enfants sont les personnes qui ont le plus de difficultés à sortir de la précarité. Pour faciliter leur insertion, nous soutenons plusieurs initiatives innovantes, comme la microcrèche Les Guilidoux qui propose une garde d’enfants adaptée pour les parents en parcours d’insertion. Nous travaillons également avec la Ville de Clermont-Ferrand pour mettre en place un pôle consacré à la petite enfance qui sera un espace de ressources et d’échanges entre professionnels, parents et enfants. Il associera nos services de la PMI et de l’action sociale, un relais parents-assistants maternels et aura également une vocation culturelle. » 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :