[63] Puy-de-Dôme en mouvement n°178 octobre 2017
[63] Puy-de-Dôme en mouvement n°178 octobre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°178 de octobre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Puy-de-Dôme

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : regarder vers l'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
CONTACT Service agriculture et forêt Julien Meyroneinc Tél.  : 04 73 42 71 01 julien.meyroneinc@puy-de-dome.fr 205 producteurs puydômois fournissent régulièrement les restaurants de 190 détablissements publics grâce à Agrilocal63. 10 — 178 Sommet de l’élevage Les 4, 5 et 6 octobre à la Grande halle d’Auvergne, à Cournon, venez déguster les produits du terroir sur le stand du Conseil départemental. C’est le grand rendez-vous économique et festif de la rentrée. Le Sommet de l’élevage, organisé les 4, 5 et 6 octobre à la Grande halle d’Auvergne, à Cournon, se conjugue bien au superlatif  : 88 000 visiteurs sur trois jours, 2 000 animaux, 1 450 exposants… Et cette année, le concours national de la race limousine en point d’orgue. Le Département du Puy-de-Dôme est bien évidemment présent sur cet événement d’envergure internationale. Durant trois jours, il proposera de nombreuses animations à destination des petits et des grands. Le public pourra ainsi découvrir  : Prenez le bus des montagnes Pratique, simple et économique. Pour vous rendre au Sommet de l’élevage, le Conseil départemental vous propose, mercredi 5 octobre, le « Bus des montagnes ». Le tarif unique de 3 € comprend le transport aller-retour et le billet d’entrée. Afin de réserver votre place, contactez la communauté de communes de votre secteur (sous réserve de sa participation). Le bus viendra vous chercher près de votre domicile le matin et vous ramènera en fin de journée. Renseignements sur www.puy-de-dome.fr Restauration collective Agrilocal en fête Pionnier en la matière, avec le Département de la Drôme, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme est à l’origine d’Agrilocal. Depuis, cette plate-forme Internet, qui met en relation les acheteurs de la restauration collective (écoles primaires, collèges, lycées, maisons de retraite, etc.) avec des producteurs locaux, s’est développée dans plus de 30 départements. Pour marquer cet incontestable succès, la Semaine Agrilocal « Au pré de l’assiette » est organisée du 9 au 13 octobre. Dans le Puy-de-Dôme, 31 établissements vont participer à l’opération en proposant de nombreuses animations dont des repas confectionnés à 100% avec des produits locaux ! Découvrez nos producteurs > Un marché de terroir  : quotidiennement, une dizaine de producteurs fermiers seront présents sur le stand afin de faire déguster leurs produits. Il sera bien évidemment possible de les acheter. > Un atelier cuisine  : tous les jours, des cuisiniers des collèges, lycées, EHPAD ou écoles du département prépareront des recettes à base de produits locaux. Autant de créations gastronomiques qu’ils feront déguster aux visiteurs. > Une animation « paniers garnis »  : grâce à un jeu concours établi sur la base d’un quizz sur l’agriculture, le Département vous invite à gagner tous les jours deux paniers remplis de savoureux produits locaux. > Une exposition photos  : notre stand accueille également une exposition photos dédiée au monde rural, de 1900 à nos jours. Celle-ci sera ensuite présentée dans le hall René-Cassin de l’Hôtel du Département. Signalons que cette exposition photos se conclura notamment par la présentation de portraits d’une vingtaine de jeunes producteurs pratiquant la vente directe.
Stratégie foncière agricole Favoriser l’installation des jeunes Le Département développe et accompagne le maintien d’une économie agricole dans les territoires ruraux. Focus sur deux projets exemplaires. Mettre l’ingénierie départementale au service des Communautés de communes et des territoires ruraux, telle est la volonté du Conseil départemental du Puyde-Dôme qui souhaite inciter à la restructuration foncière des exploitations agricoles par le financement de diagnostics fonciers spécifiques. Cette politique volontariste trouve des applications concrètes dans le soutien apporté à deux projets. Le premier se trouve sur la commune d’Arconsat, avec la construction de la Ferme du Chandalon, menée par la Communauté de communes Thiers Dore et Montagne. Depuis le 1er janvier 2017, Simon Lamiot, Jérémy Goypiéron et Evan Drexler sont officiellement locataires de cette exploitation maraîchère. Ce jeune trio d’agriculteurs cultive déjà 2 hectares de terre et produit plus d’une quarantaine de variétés de légumes bio. « Le but initial de ce projet, c’est d’alimenter la restauration collective du secteur. Nos premiers légumes sont sortis de terre mi-mai et nous sommes contents du terrain. Nous les commercialisons pour l’instant sur le marché de Chabreloche, auprès de magasins bio et directement à la ferme le mercredi et le vendredi après-midi », souligne Evan Drexler. L’année prochaine, les trois maraîchers envisagent de cultiver 1 hectare supplémentaire tout en diversifiant la production vers des fruits rouges. Au sud de l’agglomération clermontoise, Cyrille Chevalier et Amélie Armand ont entamé, il y a quelques jours, leur première récolte de pommes. Tous deux se partagent pour l’instant 4 hectares au sein d’un verger-test de 6 hectares en conversion bio, situé sur la commune de Saint-Amant-Tallende. Cette structure inédite dans le département leur permet d’acquérir de l’expérience dans la conduite d’un verger et ce, grâce à l’aide de nombreux partenaires comme Ilôts Paysans, en charge de la coordination générale, et Terre de Liens, propriétaire du foncier. « Mond’Arverne Communauté va mettre à notre disposition un bâtiment pour le stockage du matériel et des pommes », explique Cyrille Chevalier, qui se dit content des débuts malgré le gel du printemps et la présence de l’Anthonome du pommier, un petit charançon. La commercialisation des Golden, Gala, Canada et autres Jubilé aura lieu à l’automne en privilégiant, là aussi, les circuits courts. FINANCEMENT FERME DU CHANDALON CONTACT Ferme du Chandalon Tél.  : 06 52 15 17 75 ferme du Chandalon CONTACT Verger-test Mond’arverne communauté Tél.  : 04 73 39 62 00 DOSSIER Coût total 200 000 € Conseil départemental 54 000 € Fonds européen (Leader) 36 000 Simon Lamiot, Jérémy Goypiéron et Evan Drexler exploitent la ferme du Chandalon, à Arconsat, dans la montagne thiernoise. FINANCEMENT VERGER-TEST ST-AMAND-TALLENDE Coût total 235 892 € Conseil départemental 44 517 € Les deux jeunes arboriculteurs, Amélie Armand et Cyrille Chevalier, font leurs armes dans le premier verger-test, situé à Saint-Amant-Tallende. 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :