[63] Puy-de-Dôme en mouvement n°157 septembre 2015
[63] Puy-de-Dôme en mouvement n°157 septembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°157 de septembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Puy-de-Dôme

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : retour au collège.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 › dossier

Restauration scolaire

stoP aU gasPiLLagE !
Responsable de la restauration scolaire dans les collèges publics, le Conseil départemental a engagé une lutte sans merci contre le gaspillage alimentaire.
Au self collaboratif du collège de La Charme, les élèves se servent eux-mêmes et jettent beaucoup moins.

selF collaboratiF au collège de la charme : la recette gagNaNte
Depuis janvier 2015, le Conseil départemental et l’équipe enseignante ont expérimenté avec succès le principe de self collaboratif au restaurant du collège. Ici, les élèves ne posent plus leur plateau en attendant qu’on leur donne leurs plats déjà prêts. Ils naviguent, tout au long du repas, entre trois « îlots » pour se servir en entrée, plat, produits laitiers et dessert. Le personnel n’est plus derrière le self mais à leurs côtés pour les conseiller. Les convives se servent eux-mêmes, sont plus autonomes et ont tendance à moins remplir leur assiette, notamment quand ils n’aiment pas un plat. Ce qui a permis de réduire de façon impressionnante le gaspillage alimentaire et de satisfaire les collégiens. Les différentes pesées d’aliments jetés ont montré l’efficacité du système : on est passé d’une moyenne de 88 g par convive en septembre, à moins de 30 g à la fin de l’année scolaire. Suite à cette expérimentation concluante, le Conseil départemental a décidé d’équiper avec ce nouveau mode de self le restaurant du collège de Lezoux, dont la restructuration est actuellement à l’étude. Une réflexion est également en cours avec plusieurs collèges pour réaménager leur cantine.

les éco-délégués : des élèves eNgagés pour moiNs jeter
Dans le cadre du plan de prévention des déchets, 12 collèges publics ont participé, pendant l’année scolaire 2014-2015, à l’opération menée par le Conseil départemental pour réduire le gaspillage alimentaire. Un animateur du CREEA* est intervenu dans les établissements pour établir un diagnostic avec l’aide du personnel et du laboratoire 2016 vétérinaire et biologique, organiser les pesées et préparer un programme d’actions à mener. Des équipes d’élèves « éco-délégués » ont été constituées pour sensibiliser leurs camarades, ore ! ue anné ur chaq iS Jo et et ganiser des expositions, des repasmàÀ thème…, comPl ue Pratiq En moyenne, ce dispositif a permis de réduire d’un tiers le gaspillage dans ces établissements. Un résultat qui a encouragé le Conseil départemental à renouveler l’expérience pour 2015-2016 avec de nouveaux collèges candidats.

Rentrée en 6e

Un Dico En caDEaU
2016

2016

Poche

00 73 0propres s définition

et noms aisons les conjug

Poche

* Collectif régional d’éducation à l’environnement d’Auvergne

Laboratoire vétérinaire et biologique www.puydedome.fr Stéphane Bazoud - Tél. : 04 73 90 10 41
Commer tion inte Cialisardite

coNtact

nt arteme Le Dép plaisir me a le -de-Dô dictionnaire du Puy ce s offrir de vou

Paralymp aux Jeux équipe/CD63. et par e Way n au fleur Jodi -champio t-Beauzire à Sain oine, Vice vic Lem 3. Tir à l’arc : Ludo erture Way/CD6 de couv mte Jodie Photos Vic-le-Co Judo à

nçaise gue fra e de lan tionnair lois Un dic itions s d’emp 0 défin 63 00 reux exemplembde noux de langue es ea contrair les niv nymes et les essions no pr les sy et les ex utions les loc n), onciatio ements… ces, nérale la pronux, évén scien lture gé nes, lie raphie, arts, e de cu (person og tionnair propres s : histoire, gé Un dic 0 noms ine 10 00 us les doma dans to e… politiquisons nexes conjuga + des an e passé leaux de particip ord du les tab les d’acc les règ d’habitants ms les no

iques de

Londres

2012

du sport piquesurs olym les vale

Thierry

Quéhen.

Service politique des déchets Cécile Berton - Tél. : 04 73 42 02 46

C

Bernard SaUVaDE vice-président chargé de l’environnement

« 

a lutte contre le gaspillage alimentaire s’inscrit dans le plan de prévention des déchets que nous avons engagé en 2011 dans le but de faire réduire de façon globale la quantité d’ordures ménagères produites dans le Puy-de-Dôme. Les actions que nous menons dans les collèges font aussi partie de l’éducation que nous voulons transmettre aux élèves. »

L

’est le cadeau de bienvenue du Conseil départemental. Le Robert de poche est offert à près de 8 000 élèves faisant leur rentrée en 6e dans les collèges publics et privés du Puy-deDôme. Fort de ses 50 000 mots, ce dictionnaire accompagnera les collégiens tout au long de leur scolarité. Cet ouvrage décline, chaque année, une thèmatique différente. Pour 2015-2016, en écho aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro qui se dérouleront en août prochain, c’est le sport et les valeurs de l’olympisme qui ont été retenus.

dossier ‹ 13

Enfants du voyage

scoLarité aDaPtéE PoUr nE Pas DécrochEr
Soutenu par le Conseil départemental, le REEV* 63 propose une scolarité adaptée aux élèves du voyage pour les encourager à prolonger leurs études et leur donner des bases solides pour l’arrivée dans le monde du travail.

J

ouer la carte de l’éducation scolaire pour favoriser l’insertion sociale des enfants du voyage. 400 élèves issus des familles itinérantes et du voyage sont inscrits dans l’un des 16 établissements du REEV 63 et suivent une scolarité adaptée. « Pour beaucoup d’enfants du voyage, l’école s’arrête à 16 ans avec la fin de l’école obligatoire, souligne Christophe Gouttebaron, animateur du REEV 63 à l’Inspection académique. Notre objectif, c’est de les encourager à poursuivre leurs études en les orientant vers des formations professionnelles au lycée. Et pour ceux qui veulent quand même arrêter, on les pousse au moins à valider le CFG**. » Dès la 6e, les établissements du REEV 63 proposent aux élèves du voyage un emploi du temps spécifique. « Nous mettons en place plusieurs solutions pour éviter le décrochage, explique Agnès Coutard, principale du collège Louise-Michel à Maringues et coordinatrice du réseau. Dans mon établissement, par exemple, les élèves du voyage alternent entre des cours classiques pris avec les classes de 6e et 5e,

et une prise en charge par des professeurs des écoles. Nous avons également organisé des ateliers de découverte des gestes professionnels animés par le chef cuisinier du restaurant scolaire et les agents d’entretien. Il y a aussi des élèves qui n’ont pas besoin de ce dispositif et qui suivent une scolarité tout à fait ordinaire ». Pour favoriser la poursuite d’études au-delà du collège, le REEV 63 organise des stages en entreprise et en lycée professionnel. « Il s’agit aussi de lever les freins psychologiques quant à l’intégration dans un lycée, confie Christophe Gouttebaron. Ces initiatives sont toutefois vécues de façon très positive par les familles pour qui la réussite scolaire de leur enfant est un motif de grande fierté. » Et les actions du REEV 63 portent leurs fruits : 22 élèves du voyage agés de 16 ans ont demandé à poursuivre leur scolarité à la rentrée 2015 contre seulement 4 en 2012.
*réseau des établissements des élèves du voyage **Certificat de formation générale

La prudence s’impose au moment de monter et descendre du bus.

Sécurité

aUtoUr DU bUs, on rEstE PrUDEnt
n bus, ça peut mesurer 15 m de long et peser près de 15 tonnes. Ça ne s’arrête pas comme un scooter ! » Depuis l’année dernière, un agent du Conseil départemental intervient auprès des élèves de 6e pour les inciter à la prudence dans et aux abords des bus scolaires. Après un cours théorique, place à la partie pratique autour d’un véhicule pour mieux mettre en évidence le manque de visibilité à l’avant et à l’arrière du bus ou encore l’importance de la ceinture de sécurité.

« 

Atelier de découverte des gestes professionnels à la cuisine du collège Louise-Michel de Maringues.

U

FiNaNcemeNt

Le Conseil départemental verse une subvention de 8 000 € par an au réseau pour financer ses activités collectives (matériels, transport des élèves…).

coNtact

Direction éducation et collèges Christiane Dreyer Tél. : 04 73 42 35 58

Direction de la mobilité Didier Dubrunquez Tél. : 04 73 42 22 42

coNtact




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :