[62] Pas de Calais le journal n°81 jun/jui/aoû 2010
[62] Pas de Calais le journal n°81 jun/jui/aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de jun/jui/aoû 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Pas-de-Calais

  • Format : (300 x 420) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : un été tout en musiques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24  |  Aller à la page   OK
24
Ambassadeur Un parcours prédestiné A 36 ans, Thierry Magniez a une vie bien remplie. Enseignant en Sciences et Vie de la Terre au collège de Sains-en -Gohelle, père de famille, il passe le reste de son temps à fouler le sol, muni de son appareil photo : « Je pars parfois plusieurs jours, je vis et reste dans la nature. Je vois tellement de choses magnifiques surtout au lever et au coucher du soleil que je veux les montrer. La photographie me permet de restituer ce que je ressens. » Originaire de Boulogne-sur-Mer, il est sensibilisé très jeune à l’environnement et à la passion de la photo. Son père, professeur de SVT, naturaliste et géologue, l’initie. Adulte, il choisit l’enseignement pour pouvoir sensibiliser et éduquer les jeunes aux principes du développement durable et à l’importance de préserver l’environnement. Un grave accident le paralyse pendant quelques temps. Immobilisé, il ne peut plus sortir et parcourir les milieux naturels « J’ai vite ressenti le manque de voir, d’entendre les bruits de la nature », explique-t-il, « ce fut pour moi un déclic, j’ai su qu’il fallait que je partage mes émotions, mes découvertes, mon amour de la nature. » Thierry Magniez http://thierry.magniez.free.fr 03.21.52.05.33 Objectif nature Eduquer et transmettre par la photographie Thierry Magniez, photographe Thierry Magniez découvre la nature en l’observant. Il part à sa rencontre, explore ses moindres recoins, découvre sa diversité. Il aime cette nature, l’environnement qui nous entoure ; loin de vouloir garder pour lui les secrets qu’elle renferme, il a décidé de les faire partager, grâce à la photographie. Photographe passionné et engagé, il parcourt de multiples lieux, du département du Pas-de-Calais aux terres vierges du Kamtchatka, en Russie. Rencontre avec cet authentique ambassadeur de la nature. La solitude qu’il apprécie tant lors de ses rendez-vous avec la nature ne l’empêche pas de vouloir restituer ce qu’il a observé. Très vite, il partage son travail, le résultat de ses recherches, son constat sur l’évolution de notre environnement, des milieux et par voie de conséquence des espèces qui les constituent. Il ouvre un site internet « Côté nature » ; un réseau se crée ; beaucoup de personne le sollicite pour des activités auprès des jeunes ou pour des sensibilisations à la préservation de l’environnement. Il parcourt la région pour faire connaître son travail. Il met en place des expositions sur la biodiversité dans le Nord-Pas-de- Calais ou sur ses expéditions à l’étranger. Sa démarche essentielle est de sensibiliser à l’environnement « en douceur ». La photographie, comme discipline artistique, lui permet de faire connaître des espèces et des milieux proches ou beaucoup plus lointain, de faire comprendre que l’environnement est fragile et que tout déséquilibre peut le perturber, d’alerter sur cet environnement souvent fragilisé qu’il est nécessaire de protéger. Du Pas-de-Calais aux contrées plus lointaines Thierry Magniez parcourt régulièrement sa région. Trois à quatre fois par semaine, il part prendre des photos. Il connaît bien les différents milieux du Nord-Pas-de-Calais. Sa vision de la biodiversité, il se l’est forgé sur le terrain, au fil des années et des observations qu’il a pu faire sur l’évolution des espèces et des milieux. : « J’aime bien travailler sur ce qu’est la biodiversité. Pour moi, la biodiversité est la diversité biologique dans un milieu. Le plus important est de préserver les milieux naturels pour que des espèces puissent s’y installer, voir revenir. » Du Pas-de-Calais, il apprécie particulièrement la forêt de Clairmarais ou les dunes d’Ecault (au Nord d’Hardelot), marquées par des milieux riches et variés (dune, mer, forêt) dans lesquels il y a toujours quelque chose à observer. Mais sa soif de découverte va au-delà des frontières, jusqu’à des territoires comme le Kamtchatka en Russie, où il part en expédition pour réaliser des photographies de scènes de vie, de la faune et de la flore, dans un des « derniers milieux sauvages de notre planète », précise-t-il. Il tente ainsi d’apporter au travers de ses clichés une approche à la compréhension des milieux naturels. Cet été, il repart dans ce territoire vierge comprendre comment les peuples locaux s’adaptent à leur environnement. De retour dans le Pas-de-Calais, ce solitaire ouvert sur le monde compte bien partager son expérience et ses clichés tout en douceur, d’une nature à préserver. Conseil Général du Pas-de-Calais - Hôtel du département - Rue Ferdinand Buisson - 62018 Arras cedex 09 - 03 21 21 62 62 - pasdecalais.lejournal@cg62fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :