[62] Pas de Calais le journal n°77 jun/jui/aoû 2009
[62] Pas de Calais le journal n°77 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°77 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Pas-de-Calais

  • Format : (293 x 411) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : RSA... heureusement, le département est là.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
‘‘ Dominique Dupilet Président du Département Le Revenu de Solidarité Active a été généralisé le 1 er juin dernier. Quelles sont les conséquences pour le Département ? Cette échéance incontournable, qui nous a été imposée par la loi du 1 er décembre 2008, constitue un enjeu majeur pour l’ensemble des élus et des services départementaux, puisque les conseils généraux ont été proclamés chefs de file du RSA. Pour autant, sa mise en œuvre repose sur l’intervention coordonnée et mutualisée des partenaires. De l’instruction de la demande à l’accompagnement vers l’emploi, le Conseil Général, les Caisses d’Allocations Familiales, la Mutualité Sociale Agricole, les Centres Communaux d’Action Sociale et Pôle Emploi ont défini les modalités de leur collaboration. Nous avons ensemble décidé de faire du versement de la première allocation le 6 juillet prochain, l’une de nos priorités. Nous avons aussi mis l’accent sur l’information et l’accueil du public en organisant une plateforme téléphonique commune et des lieux d’accueil uniques. En raison du contexte économique actuel, le RSA pourrait s’appliquer demain à plus de 100 000 personnes dans le Pas-de-Calais, nombre dans lequel sont évidemment inclus les 50 000 bénéficiaires du RMI, aujourd’hui accompagnés par le Conseil général. Pour permettre à nos agents d’exercer au mieux ces missions nouvelles et de faire face à ce surcroît d’activité, nous avons mobilisé des moyens supplémentaires, humains et financiers. Le chantier engagé est important mais je sais pouvoir compter, dans cette circonstance, sur l’implication individuelle et collective du personnel du Conseil général. Des contrats reconduits Un projet ne valant que s’il est partagé, le Conseil général a décidé de partager, avec les territoires du Pas-de-Calais, le Projet Stratégique Départemental dont il s’est doté en mai 2008. Le moyen ? : la « contractualisation » ! Derrière ce terme, il s’agit de conjuguer l’intervention du Département avec celle des partenaires locaux, (Communautés urbaines, d’agglomération ou de communes). Avec 43 contrats signés, c’est l’ensemble du territoire départemental qui est aujourd’hui concerné. « Que de chemin parcouru depuis le lancement de la démarche de contractualisation en 2006 ! » s’est exclamé Alain Mecquignon, conseiller général du canton de Fauquembergues, à l’occasion d’un débat sur la contractualisation en assemblée départementale en mai dernier. Le renforcement de la proximité est le leitmotiv de la contractualisation qui ancre encore davantage l’intervention départementale au plus près des territoires. Elle est aussi l’instrument d’une équité territoriale en contribuant, par exemple, à l’émergence de Centres Intercommunaux d’Action Sociale qui « permettront à l’ensemble des populations de bénéficier des politiques départementales », comme l’a souligné Jean- Claude Leroy, vice-président du Conseil général, convaincu, comme tous ses collègues, de l’utilité de cette contractualisation. A l’heure où les premiers contrats territoriaux de développement durable, signés pour trois années, arrivent à échéance, il ne reste plus qu’à transformer l’essai ! S ommaire p.3 Sport Le Pas-de-Calais passe au volant p.5 Direction l’Angleterre 800 collégiens membres des Clubs Eden franchissent le Pas p.9 Environnement Les routes et la nature p.11 Rando Les sentinelles des chemins p.12-15 Dossier : Le Département fête Blériot p.18 R.S.A. Le département est prêt p.24 Musique Pascale Picard, marraine du Pas-de-Calais Music Tour L’excellence artistique du Pas-de-Calais s’exporte à Paris « Un événement magnifique, des concerts merveilleux, nous avons pris un plaisir énorme ! Unir les forces vives de la musique classique, moderne, improvisée ou traditionnelle, l’aventure initiée par le Conseil général du Pas-de-Calais est extraordinaire. » Le témoignage est signé Didier Lockwood et il va droit au cœur de Dominique Dupilet : « Didier Lockwood, Marck O’Connor ont été des parrains formidables pour notre jeune orchestre symphonique du Pas-de-Calais. Les rendez-vous proposés les 22, 23, 24 et 26 mai à Calais, Saint-Omer, Condette - avec un hommage à Stéphane Grapelli - et Outreau ont été des succès populaires qui poussent le Département à jouer, plus que jamais, la carte de la culture. » Cette réussite indéniable, on la doit aux prestigieux ambassadeurs que sont les violoncellistes américain Marc O’Connor et calaisien Lockwood mais aussi aux jeunes musiciens et professeurs des conservatoires de Boulogne, Calais et Saint- Omer : « Sous la direction de Jean-Robert Lay et Jean-Philippe Vanbeselaere, le nouvel ensemble symphonique a fait merveille. » « L’apothéose de la tournée » assure Didier Lockwood fut le concert donné au Casino de Paris, le 27 mai. « Nous avons pu donner une image très positive du Pas-de-Calais à contrepied des clichés. L’orchestre a un avenir. Faisons en sorte qu’il s’exprime dans d’autres régions et pays. » 75 ans de traction avant ! Tous les « tractionnistes » d’Europe se donneront rendez-vous sous le Beffroi d’Arras du 10 au 13 juillet prochains pour célébrer les 75 ans de la mythique berline au double chevron. Plus de 1000 Tractions Avant sont attendues sur les routes du département venant de très loin, des Usa, du Canada, mais aussi de Nouvelle Zélande ! Le Conseil général est partenaire de l’évènement. Infos : www.75heurespour75ans.com Directeur de la publication : Dominique Dupilet, Président du Département/Vice-président - communication : Michel Lefait/Directeur de la Communication : Robert Cerles/Directrice adjointe : Denise Vaast/Rédacteur en chef : Thierry Gourlain/Rédaction : Jean-Marie Corbisier, Marie-Lise Dhondt, Cécile Schoorens-Detez, Anne Lefebvre, Denise Vaast, Luc Charpentier, Marie Perreau, Nastasia Krzymanski/Photographe : Sébastien Jarry (sauf mention contraire)/Illustrations : Renaud Simon/PAO : Valérie Fruchart/Impression : SIB imprimerie - Saint Léonard/Tirage : 631 000 exemplaires/Dépôt légal : à parution – n°ISSN : 0989-5167/Remerciements : CDT, Eden 62, Nastasia Krzymanski en couverture/Contact : pasdecalais.lejournal@cg62.fr Pas-de-Calais, le journal est imprimé dans le respect de la démarche Imprim’vert qui implique : - élimination conforme des déchets dangereux : fixateurs et révélateurs de plaques et films, solvants de nettoyage, solutions de mouillage usées, boîtes d’encres, cartouches de toner etc/stockage des liquides dangereux en rétention/abandon des produits étiquetés toxiques au profit de produits moins dangereux. DR DR
territoire B oulonnais Le Pas-de-Calais passe au volant ! Après la boxe, la lutte, la gymnastique, l’athlétisme, le canoë-kayak, c’est avec la Fédération Française de Badminton que le Département vient de signer un partenariat fort en avril dernier à Wimille. Retour sur les raisons d’un tel accord avec Paul-André Tramier, Président de la FFBA. Qu’est-ce qui incite une fédération telle que la vôtre à envisager la signature de ce type de convention ? D’abord, c’est une 1 ère pour nous ! Nous n’avions jamais contractualisé avec un Département jusqu’à ce jour. Ensuite, nous avons tout simplement des intérêts communs. Le principal est le souhait d’augmenter le nombre de licenciés. C’est aussi pour le Pas-de-Calais un excellent moyen de se promouvoir à travers les compétitions de badminton que nous allons amenées ici. Je me suis engagé auprès du Président Dupilet à favoriser la venue des meilleurs compétiteurs européens. Quelles sont les caractéristiques de la fédération française de badminton ? Nous sommes une fédération jeune. Née en 1978, elle n’a eu de cesse de progresser en nombre de licenciés sans connaître une seule baisse. C’est aussi l’une des fédérations les plus féminines avec 42% de joueuses sur l’ensemble Collège Pierre Daunou à Boulogne-sur-Mer éducation Ces dernières années, le Département a consacré plus de trois millions d’euros à l’extension et au réaménagement du collège Pilâtre de Rozier à Wimille. Aujourd’hui il entreprend à proximité des aménagements dans la salle de sports pour un montant de 1 620 000 euros. Tout, ici, a été revu, corrigé et amélioré afin que chacun des élèves puisse s’instruire, s’épanouir, et cultiver son talent dans les meilleures conditions qui soient. des pratiquants. D’ailleurs, aux Jeux, le badminton est la seule discipline à proposer une compétition mixte. La convivialité est une notion importante pour la fédération. Notion qu’on retrouve dans votre département. Nous espérons profiter de cet atout pour convaincre d’autres fédérations étrangères de la discipline de choisir le Pas-de-Calais comme site de compétition, voire de préparation. Justement, en parlant de préparation, on pense aux J.O. de Londres en 2012… Oui. On part de loin. Les asiatiques ont une longueur d’avance, mais on compte sur Londres pour rattraper une partie de ce retard. Et c’est sûr qu’en choisissant le Pas-de-Calais comme base de préparation, à deux pas de la capitale anglaise, nous nous mettons dans les conditions idéales pour y parvenir. Et avec des projets, comme la construction de la salle de badminton d’Aire-sur-la-Lys, on a hâte d’y être ! DR Six mois, c’est la durée prévue pour effectuer les travaux de rénovation du collège du Portel. Remédier aux problématiques d’entretien et de sécurité liées aux fixations de bardages, améliorer l’isolation thermique, rénover les façades de l’externat, de l’administration et des logements, réguler le chauffage, réparer la tourelle d’extraction en cuisine ou remplacer la clôture… autant d’interventions qui mises bout à bout représentent près de 2 millions d’euros. Lorsqu’en 2007, Franck Viandier décide de créer un trail dans le Pas-de-Calais, le pari n’est pas gagné d’avance. Deux années plus tard, on n’imagine déjà plus notre département sans cet évènement et ses 2000 trailers ! Et comme il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers, les organisateurs fulminent d’idées pour attirer les foules sur l’un des plus beaux sites de France. Le 13 septembre, le 50 km du Trail Côte d’Opale en Pas-de-Calais sera qualificatif pour l’Ultra Trail du Mont Blanc en 2010. Côté « star » de la discipline, on notera la présence du champion de France, Thierry Breuil ou encore celle du vainqueur du tour du Mont Blanc, Vincent Delebarre. Les féminines peuvent s’attendre à beaucoup d’émotions et de difficultés, puisque le 6 km s’achèvera en haut du Cap Blanc Nez. « Nous avons l’ambition de devenir le département le plus anglophile de France. » déclare Dominique Dupilet. Dans le cadre de cette politique d’ouverture, le Département, en concertation avec le Rectorat de Lille inaugure à la rentrée prochaine, une section internationale anglaise, au sein du collège Pierre Daunou, à Boulogne-sur-Mer. Cette nouvelle section, ouverte au niveau 6 e vise deux objectifs : former les élèves français à la pratique approfondie de l’anglais et permettre l’intégration facile des élèves anglophones dans le système éducatif français. Les cours assurés dans cette section, seront dispensés en Français pour les matières générales et en Anglais pour les enseignements spécifiques. Le cursus, Maison du Département du Développement Local Wimille : 03.21.91.07.00 Maison du Département Solidarité Boulogne-sur-Mer : 03.21.99.15.40/Outreau : 03.21.10.09.45 Saint-Martin-les-Boulogne : 03.21.10.20.70 Maison du Département Infrastructures Wimille : 03.21.99.07.20 Un trail de plus en plus ultra ! Le public pourra se régaler des exploits des coureurs, au rythme des spectacles de carnavals (Dunkerque, Brésil...), fil rouge de l’édition 2009. Le village des trailers à Marquise sera ouvert dès le samedi. L’occasion pour les novices d’échanger avec les champions internationaux des trails, toujours très accessibles sur ce genre de rendez-vous. Qui remportera l’ultra Pas-de-Calais ? Enfin, les concurrents ayant participé aux 6 heures de l’Echo en individuel et au 50 km du trail seront en lice pour décrocher le tout nouveau « challenge ultra Pas-de-Calais ». Le meilleur au classement cumulé des 2 épreuves du département sera sacré le 13 septembre. Le Département le plus anglophile de France ainsi abordé au collège, pourra être poursuivi au Lycée Mariette de Boulogne-sur-Mer. Le collège Pierre Daunou de Boulogne a été édifié en 1971. Le bâtiment, fraichement réhabilité, accueil à ce jour 393 élèves auxquels s’ajoutent une vingtaine d’élèves en MGI (mission générale d’insertion). Du fait de l’intérêt que suscite la section, certains élèves vont être éloignés de leur domicile familial pour suivre les cours ; de ce fait, le Conseil général a décidé la construction d’un internat, d’une capacité d’accueil de 40 places. La pose de la première pierre a eu lieu le 12 juin dernier. Coût de l’opération : 2 000 000 euros. Le plan-collège adopté en 2008 soutient les équipes éducatives dans leurs projets. Un guide vient d’être édité par le Département sur les thématiques « le collège : lieu de vie et de formation citoyenne, lieu d’ouverture au monde, acteur du développement durable ». Il concentre une trentaine d’initiatives sur des sujets aussi variés que le défi internet, l’esprit olympique, l’archéologie, le journal « 1, 2, 3… Yes ! », l’opération « Manger autrement » ou les clubs Eden… 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :