[61] L'Orne Magazine n°102 jan/fév/mar 2016
[61] L'Orne Magazine n°102 jan/fév/mar 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°102 de jan/fév/mar 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Orne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : soyons créatifs...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
en mouvement sErViCEs- I Métiers Le psychomotricien rééduque les fonctions motrices du corps liées à la psychologie et aux fonctions cérébrales. Le pédicure-podologue traite les affections du pied, assure sa rééducation après une intervention... Les formations de l’IFRES L’Institut de formation de psychomotricien ouvrira à la prochaine rentrée et pourra accueillir 120 étudiants (40 par promotion). Ouverture en septembre également pour les 60 étudiants (20 chaque année) en pédicuriepodologie. La capacité d’accueil des autres formations va être augmentée  : de 40 à 56 places pour les ergothérapeutes, et de 80 à 96 pour les masseurskinésithérapeutes. Sauf si la réforme de cet enseignement (accès sur dossier universitaire, formation sur quatre ans) modifie la donne. Bourses Les étudiants de l’iFres peuvent bénéficier d’une bourse de la région, attribuée sur critères sociaux, les ressources notamment. C’est le CROUS de Caen qui en assure l’instruction et le versement  : www.crous-caen.fr/bourses/paramedicales Jacob iStock J.-M. Leligny 12 JANVIER 2016 ORNE MAGAZINE Pédicure-podologue et psychomotricien Nouvelles formations à Alençon Dès la prochaine rentrée, l’Institut de formation régionale en santé (IFRES) d’Alençon accueillera les formations de pédicure-podologue (60 étudiants) et de psychomotricien (120 étudiants). Le Conseil départemental, en étroite coordination avec la Région, privilégie les formations qui répondent aux besoins du territoire. C’est le moyen d’apporter aux jeunes Ornais la possibilité de se former, puis de travailler chez eux. Le soutien apporté aux investissements de l’IFRES, ou encore le développement du campus universitaire d'Alençon-Damigny, la création de la starTech61school, l’école numérique ornaise, illustrent cette volonté. Avec les ouvertures successives de l’Institut de formation, initiale et a- En direct Alain Lambert, président du Conseil départemental de l’orne b continue, des masseurs-kinésithérapeutes (2003) puis de l’Institut de formation en ergothérapie (2009) — les deux réunis au sein de l’IFRES — s’est constitué dans l’Orne un pôle important de formation aux métiers paramédicaux. Ce qui a conduit l’Agence régionale de santé et la Région à désigner de nouveau le site d’Alençon, en concurrence notamment avec la région caennaise, pour y déployer deux nouvelles formations. Les métiers de la santé restant déficitaires dans l'Orne, l'IFRES, avec l'arrivée annoncée de deux nouvelles « L’Orne doit former des jeunes aux métiers de la santé qui sont à développer sur notre territoire. Beaucoup de candidats aux formations de l’IFRES, après avoir réussi les concours d’entrée, ont le choix entre plusieurs écoles. Ils choisissent souvent l’Institut d’Alençon parce que, dans ses domaines de formation, il se situe au 2 e ou 3 e rang national. Ici, les loyers sont modérés et les étudiants peuvent résider près de l’école. Ce cadre de ville moyenne rassure aussi les parents. » formations, apparaît bien comme l’instrument de cette reconquête, en cohérence avec les efforts du Département et des intercommunalités pour attirer médecins et dentistes. Pour l’IFRES, créé et géré par l’association Pierre-Noal, « l’élargissement de l’offre de formation constitue évidemment une recon naissance de son rayonnement régional. L’Institut alençonnais entend déve lopper des formations où l’humain est l’élément majeur en insistant sur l’individualisation et la professionnalisation des parcours des élèves » souligne Jean Pierre Blouet, vice-président du Conseil départemental. La proximité de plusieurs formations sur un même site et la grande implication des cadres de santé favorisent l’interdisciplinarité, source d’enrichissement des formations initiales. D’iNFos  : ifREs, 25, rue de Balzac - BP 56 61002 Alençon Tél.  : 02 33 80 08 80 www.ifres-alencon.com + Les formations de pédicurepodologue (photo) et de psychomotricien sont des cursus d’enseignement supérieur auxquels on accède sur concours, avec un niveau post-bac et, le plus souvent, à l’issue d’une classe prépa. La formation dure trois ans.
Séniors, Handicap Les CLIC, lieux d’échanges Les quatre CLIC de l’Orne sont à votre service, et avec eux le réseau des professionnels de la santé, du social et du médico-social. Auprès de vous, auprès des personnes âgées ou en situation de handicap, auprès de vos familles, les centres locaux d’information et de coordination ont une mission d’accueil, d’information, de conseil, d’orientation et, si besoin, d’accompagnement. N’hésitez pas à les contacter avant toute autre démarche  : disposant des bonnes informations, ils assurent la coordination des acteurs dont vous pouvez avoir besoin  : services d’aide et d’accompagnement à domicile, EHPAD, établissements et services spécialisés ou adaptés, services médicaux, sociaux… Les CLIC ont aussi un rôle d’animation de la vie sociale, proposant des actions collectives de sensibilisation (maladie d’Alzheimer, lutte contre la maltraitance…), des temps de rencontre comme les groupes de parole ou encore, des ateliers sur la prévention des chutes, la conduite des séniors ou toute autre préoccupation des publics concernés. David Commenchal en mouvement sErViCEs- MM À L’Aigle, un atelier sur le thème du sommeil  : « Nous essayons de répondre aux attentes, tout en facilitant les échanges. Cela peut être l’occasion de rompre l’isolement », explique Manuella Thibault, coordinatrice du CLIC du Pays d’Ouche. Financés pour l’essentiel par le département, les CLIC ont un statut associatif regroupant les partenaires locaux, publics et privés, professionnels ou associatifs, ce qui garantit la neutralité des informations données. Ils ont ainsi un véritable rôle d’observatoire des besoins pour contribuer à apporter des réponses adaptées aux attentes identifiées. les quatre CliC couvrent l’ensemble de l’Orne. Vos contacts  : CLiC BOCAGe 02 33 37 15 95 clic.bocage@wanadoo.fr CLiC PAYs d’OUCHe 02 33 24 67 28 clicdupays.ouche@orange.fr CLiC PerCHe 02 33 73 11 02 contact@clicduperche.org CLiC CenTre Orne antenne Argentan  : 02.33.12.92.70 Cliccentreorne.antenne argentan@gmail.com antenne Alençon  : 07 76 91 91 34 Alencon.clic@laposte.net ORNE MAGAZINE JANVIER 2016 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :