[60] 60 n°9 jui/aoû/sep 2018
[60] 60 n°9 jui/aoû/sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de jui/aoû/sep 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Oise

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 46,6 Mo

  • Dans ce numéro : nos jeunes ont du talent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
« 22 GRAND FORMAT PORTRAIT UNE HISTOIRE À TRAVERS LES ÂGES À LA RECHERCHE DU PILOTE EVANS Plus de 70 ans séparent Isaac BEAUDOIN d’Alfred D.EVANS JR, pilote de l’US Air Force, abattu en 1944 sur la commune d’Héricourt-sur-Thérain. Pourtant, à force de recherches et de ténacité, Isaac, 22 ans, a réussi le tour de force de retracer l’histoire de cet américain mort sur le sol français pour lui rendre un hommage posthume. Quand j’étais petit, ma grandmère me racontait comment le lendemain du débarquement de Normandie, un avion américain avait été abattu dans le jardin de ses parents pour freiner l’avancée des troupes allemandes ». De cette histoire peu commune est née une obsession. Qui était ce pilote ? Où son corps a-t-il été inhumé ? Est-ce que sa famille connaît la vérité ? Après 10 ans de recherches minutieuses, qui l’ont conduit d’Angleterre aux États-Unis, Oise magazine/N°9/Juillet - Août -Septembre 2018 en passant par le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, Isaac a la réponse. Alfred D.EVANS a désormais un nom, un visage, une sépulture et une famille. Contactée par Isaac, cette famille américaine qui pensait leur aïeul perdu à jamais en mer a ainsi accepté de venir se recueillir sur le lieu du crash à Hérincourtsur-Thérain, le dimanche 2 septembre 2018, où un hommage posthume sera rendu au pilote. « J’ai toujours été passionné d’histoire de la Seconde Guerre mondiale mais savoir que l’on va rendre hommage au sacrifice de cet homme, venant de l’autre côté de l’Atlantique, se battre pour notre liberté, me remplit de fierté. » Une démarche peu commune pour cet étudiant d’UniLaSalle Beauvais qui doit cependant réunir des fonds pour finaliser son projet fou. Pour soutenir Isaac, découvrez la totalité du projet sur  : asso-alfred-evans.com
GRAND FORMAT PORTRAIT COLLÈGE DE BREUIL-LE-VERT PLUS D’UN MILLION DE VUES SUR YOUTUBE Un film réalisé par les élèves du collège Jacques-Yves COUSTEAU de Breuil-le-Vert dépasse le million de vues sur YouTube. Réalisé dans le cadre du Contrat Départemental de Développement Culturel avec l’aide du réalisateur Olivier LALLART, ce film « Parle », abordant le harcèlement scolaire, a été vu plus d’un million de fois sur Youtube mais a aussi remporté le 1er Prix Festimaj 2017. Mieux, le film est utilisé comme outil pédagogique dans des collèges et des lycées partout en France. Des versions sous-titrées en anglais ont été réalisées afin de toucher le public international. Plus d’infos sur  : peo60.fr UN JEUNE PRODIGE SPORTIF UN CHAMPION DU MONDE JUNIOR D’ÉPÉE Le jeune épéiste Beauvaisien, Luidgi MIDELTON, vient de remporter, début avril, les Championnats du monde junior d’épée à Vérone en Italie. Un titre qui rejoint les nombreuses autres récompenses du jeune prodige sportif de 19 ans. C’est sur son île de la Guadeloupe que Luidgi a fait ses premières armes et jeté son dévolu sur l’épée. Repéré par le Club d’escrime de Beauvais, quelques années plus tard, le jeune épéiste débarque sur le continent avec passion et motivation. « J’ai choisi le Club de Beauvais car c’est le premier à s’être rapproché de moi et malgré les demandes de clubs prestigieux, j’ai préféré le côté familial du club. L’Oise représente pour moi mon club et tous les gens qui me soutiennent dans mon projet sportif », raconte Luidgi. Très entouré et soutenu par Xavier LAMBERTYN, Président de l’ABE et par Emmanuel MORTECRETTE, son maître d’armes, le jeune homme progresse si bien qu’il remporte le 1er avril, la médaille d’or du championnat du monde junior à l’épée puis la médaille d’argent par équipe, deux jours plus tard. « Je suis très satisfait de ces titres car depuis le début de ma saison, je travaille pour cela mais je n’ai pas changé mes habitudes concernant ma préparation avant les Championnats du monde. » Une préparation de longue durée qui paye aujourd’hui et qui pourrait bien le mener, d’ici quelques années, aux Jeux Olympiques de 2024. Oise magazine/N°9/Juillet - Août -Septembre 2018 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :