[60] 60 n°88 décembre 2012
[60] 60 n°88 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°88 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Oise

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : accompagner nos aînés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
> En bref Environnement La ministre de l’Écologie en visite dans l’Oise Accueillie par le président du Conseil général le 29 octobre dernier, Delphine Batho s’est tout d’abord rendue dans l’usine Enercon, qui fabrique des mâts en béton pour les éoliennes. Yves Rome a profité de la visite de l’entreprise récemment installée à Longueil-Sainte-Marie pour rappeler la mobilisation départementale en faveur de la construction d’une plateforme multimodale au port de Longueil, à proximité de l’entreprise, opérationnelle en 2013. Le président avait d’ailleurs cosigné en septembre un courrier au Premier ministre rappelant l’attachement du Conseil général au projet de canal Seine-Nord-Europe. La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a conclu sa journéeisarienne par une visite de l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques), à Verneuil-en-Halatte. ■ Le 29 octobre, Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, entourée de Claude Gewerc, président du Conseil régional de Picardie, et des sénateurs Yves Rome et Laurence Rossignol lors de sa visite de l’entreprise Enercon, à Longueil-Sainte-Marie. Alain Ruin 6 Routes La campagne de viabilité hivernale est lancée Depuis le 19 novembre, le dispositif d’hiver destiné à assurer une sécurité optimale sur les 4 059 km du réseau routier départemental est en place. Dès le 15 novembre, Yves Rome et plusieurs élus avaient rendu visite à l’une des équipes mobilisée et inauguré pour l’occasion le nouveau centre routier départemental (CRD) de Ribécourt. Le programme de viabilité hivernale implique une astreinte une semaine sur deux jusqu’au 18 mars prochain pour 250 agents. Cet effectif est composé de 100 agents d’exploitation (pour 50 engins de salage et de déneigement), 10 patrouilleurs chargés d’indiquer la dangerosité des voies, 5 responsables de niveau local, un coordinateur général et un cadre de permanence. Les équipages départementaux peuvent compter aussi sur plus de 200 agriculteurs conventionnés pour leur prêter main-forte le cas échéant. L’année dernière, la météo clémente avait limité la consommation de sel à 3 700 tonnes, soit quatre fois moins que lors de la glaciale campagne Yves Rome, sénateur, président du Conseil général de l’Oise, Patrice Carvalho, député, Hélène Balitout, conseillère générale, et Patrick Deguise, vice-président du Conseil général en charge de la voirie départementale et des infrastructures, entourés des agents du nouveau Centre routier départemental (CRD) de Ribécourt lors de son inauguration à l’occasion du lancement du plan de viabilité hivernale. 2010-2011. Pour cette saison, les 19 centres routiers départementaux disposent déjà d’un stock de 9 000 tonnes. À noter : le Conseil général continue de prendre en charge 50% du coût d’achat de lames déneigeuses par les communes. ■ Contact oise.fr Philip Lobgeois 60 – N o 88 – Décembre 2012
Insertion L’Oise mise sur les « Emplois d’avenir » L’Oise est l’un des premiers Départements à signer les contrats « Emploi d’avenir », pour faciliter l’insertion professionnelle et la qualification des jeunes. À terme, l’objectif du Conseil général est de contractualiser 200 « emplois d’avenir ». Alain Ruin Les signataires des premiers contrats « Emplois d’avenir », le 22 novembre à la préfecture de l’Oise. Destinés aux jeunes de 16 à 25 ans (ou travailleurs handicapés de moins de 30 ans) peu ou pas qualifiés et résidant dans une zone urbaine sensible ou une zone de revitalisation rurale, les « emplois d’avenir » font partie de l’arsenal antichômage mis en place par le gouvernement. La loi votée le 26 octobre dernier prévoit que l’État prendra en charge 75% du montant brut de la rémunération des CDD (jusqu’à trois ans) ou des CDI signés par des collectivités et des associations pour l’essentiel. Le Conseil général de l’Oise a décidé de s’associer et rapidement à cette mobilisation pour l’emploi en s’engageant à la signature de 200 contrats sur 3 ans portés par le Conseil général en lien avec le milieu associatif et les communes. Dès le jeudi 22 novembre, tout juste trois semaines après la publication du décret d’application, le Département a donc signé avec l’État la convention préalable aux embauches. Un complément au « Coup de pouce » du Conseil général Dans la foulée de cette cérémonie à la préfecture, quatre premiers contrats ont été immédiatement conclus pour une embauche au 1 er décembre. Ils concernent trois jeunes hommes qui intègrent le Conseil général et une jeune femme qui rejoint l’association d’aide à domicile ASDAPA. Le dispositif « Emplois d’avenir », ciblé sur le secteur non marchand, entre idéalement en résonance avec celui, « Coup de pouce pour l’emploi », mis en place par le Conseil général depuis janvier 2011. Pour mémoire, cette opération vise à soutenir le recrutement de 500 bénéficiaires du RSA socle. ■ Toutes les infos officielles et les critères sur travail-emploi.gouv.fr Ce qu’attendent les signataires Élodie Kopec, 23 ans, Villers-Saint-Sépulcre, visiteuse de convivialité « Cet emploi va me permettre d’avoir une qualification à la fin des trois ans, de pouvoir faire une formation en même temps que le travail, soit d’animatrice auprès des personnes âgées, soit de passer le diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale. » Alain Ruin Mathieu Alavoine, 21 ans, Compiègne, agent des routes « Le contrat va m’apporter beaucoup de solutions. En trois ans, je pourrai faire beaucoup de choses et en particulier des formations comme celle de bûcheronnage-élagage. » Alain Ruin Mickael Hannedouche Truc, 19 ans, Senlis, jardinier « J’ai déjà travaillé deux ans à la mairie de Senlis, et là, le contrat va m’aider pour accéder à des formations en rapport avec ce que j’aime. » Alain Ruin 60 – N o 88 – Décembre 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :