[60] 60 n°8 avr/mai/jun 2018
[60] 60 n°8 avr/mai/jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de avr/mai/jun 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Oise

  • Format : (199 x 279) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 28,7 Mo

  • Dans ce numéro : 3 ans d'actions et d'engagements tenus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
GRAND FORMAT DOSSIER SPÉCIAL À MI-MANDAT LES OISIENS ONT LA PAROLE PLAN SÉNIORS PRÉVENTION DE LA PERTE D’AUTONOMIE RENCONTRE AVEC LE CLUB DES VOYAGEURS DU BIEN-ÊTRE Pour une moyenne d’âge de 69 ans, l’atelier de Qi Gong mis en place à Clermont dans le cadre de la politique de prévention de la perte d’autonomie est un groupe de jeunes retraités qui foisonne de projets et de joie de vivre. Si la solitude ou les douleurs physiques ont motivé leur inscription, 6 mois après la transformation est totale. Ils s’appellent Marcelle, Jean-Pierre, Jacques, Bruno, Bernadette, Pascal, Denise, Christine, Christian... Âgés de 61 à 77 ans, ils se sont découverts une passion commune pour le Qi Gong, une gymnastique traditionnelle chinoise qui associe mouvements lents et exercices respiratoires. En novembre 2017, ce petit groupe d’une dizaine de jeunes retraités a rejoint l’association Esprit Shaoyin de Clermont dans le cadre d’un atelier mis en place par la Conférence des Financeurs pour la prévention de la perte d’autonomie. Présidé par le Conseil départemental, cet organisme finance des actions sur l’ensemble du territoire pour permettre aux 60 ans et plus 28 Oise magazine/N°8/Avril - Mai - Juin 2018 de ne pas se désocialiser et de rester en forme. « Plus le temps de s’ennuyer » Dans cet atelier joliment intitulé « Un voyage en soi et autour de soi », l’objectif est clairement atteint. À ce titre, le parcours de Jean-Pierre est édifiant. « En raison d’une lombalgie, je ne pouvais plus sortir ni même marcher, expliquet-il. J’étais seul. Totalement désocialisé. En rejoignant le club, suite au Salon des Séniors organisé à Clermont, je me disais c’est ma dernière chance... Aujourd’hui, à 70 ans, je suis passé de 0 pas à 70 000 pas par semaine » « À la retraite on n’est plus rien, se souvient Marie-Elisabeth, on devient des inactifs et tout est dit. Avec ce groupe, j’ai retrouvé une place et surtout la motivation de sortir, d’avoir des projets ». Au-delà de la pratique bienveillante du Qi Gong, les rencontres hebdomadaires sont devenues des temps privilégiés pour passer du temps ensemble. Six mois après le début de l’atelier, de sorties en projets communs, les « voyageurs » comme ils s’appellent le disent unanimement avec un grand sourire. « Nous n’avons plus le temps de nous ennuyer ». Pari gagné. Plus d’informations sur  : oise.fr/conference-des-financeurs Esprit Shaoyin  : 06 86 77 69 60
GRAND FORMAT DOSSIER SPÉCIAL À MI-MANDAT SÉCURITÉ « Parmi les résultats très concrets obtenus grâce à la vidéoprotection nous avons pu, récemment, résoudre des faits de vols à l’arraché avec violence sur des personnes âgées. » Il s’agit de l’un des multiples faits élucidés dans la commune de Breteuil « en parfaite synergie avec la gendarmerie », comme l’explique Freddy COULOMBEL, chef de poste de la police municipale. Avec ses 31 caméras positionnées sur les axes principaux, au niveau des bâtiments LES OISIENS ONT LA PAROLE publics ou des sorties d’agglomération, « la vidéoprotection bien utilisée est porteuse pour résoudre des affaires en permettant par exemple, de repérer des véhicules, ou visionner des faits, mais toujours sur réquisition du procureur de la République », précise Freddy COULOMBEL. Le maillage de Breteuil, situé au milieu des axes Beauvais, Amiens, Creil est également extrêmement utile aux enquêteurs pour retracer le trajet de délinquants en mouvement. « L’année dernière sur les 104 visionnages demandés par les gendarmes, PLAN OISE VIDÉOPROTECTION LA VIDÉOPROTECTION, « UN OUTIL EFFICACE AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ » Pour la prévention et la lutte contre la délinquance, le Plan Oise-Vidéoprotection est un financement départemental pour aider les communes à l’acquisition de caméras. Avec ses 4 500 habitants, la commune de Breteuil en compte 31 au total avec des résultats réels comme l’explique Freddy COULOMBEL, chef de poste de la police municipale britulienne. 53 ont été concluants », assure le chef de poste. Enfin, la vidéoprotection, signalée par un panneau en entrée de ville, est une arme dissuasive et préventive très efficace. « Le système ne peut pas remplacer la présence incontournable des agents sur le terrain mais nous aide beaucoup, conclut Freddy COULOMBEL. À ce titre j’aimerais remercier sincèrement le Conseil municipal et le Conseil départemental pour avoir équiper notre commune. » Oise magazine/N°8/Avril - Mai - Juin 2018 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :