[60] 60 n°7 jan/fév/mar 2018
[60] 60 n°7 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Oise

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 38 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle présidente du conseil départemental.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 100% OISE EXPRESSIONS POLITIQUES Espaces d’expression ouverts à chacun des groupes politiques de l’Assemblée départementale en vertu de la loi sur la démocratie de proximité adoptée en 2002. GROUPE DUOS DE LA DROITE UNIE DE L’OISE La présidence du Conseil départemental de l’Oise a changé de visage. Pas d’ambition. La composition de l’exécutif du Conseil départemental de l’Oise a évolué. Pas l’ambition. La majorité départementale demeure unie et déterminée à construire l’Oise de demain. Notre feuille de route 2018 a été exposée lors du débat d’orientations budgétaires, le 13 novembre dernier. Sans surprise ! Elle s’inscrit dans la continuité de l’action départementale engagée depuis 2015. Un à un nous tenons nos engagements. Pas à pas nous construisons un département modèle. Bientôt l’Oise entière sera connectée à la fibre optique, un centre de supervision veillera sur la sécurité des Oisiens et l’accès aux soins va s’améliorer sur notre territoire. Si nous continuons d’investir sans augmenter les impôts, c’est que nous adoptons une gestion responsable des finances départementales. Nous avons remporté le pari de la réduction des dépenses de fonctionnement et veillons à une juste distribution des aides sociales. Nous continuerons ainsi jusqu’en 2021. Pour répondre à vos attentes et ne pas décevoir la confiance que vous avez placée en nous. Les seules incertitudes résident du côté des engagements de l’État. L’Oise et ses habitants devront-ils encore financer 50% de la dépense du RSA ? Le Canal Seine Nord ? Le barreau Creil-Roissy-Picardie ? Nous attendons des réponses acceptables du Gouvernement ! En 2018, le Département consacrera la part la plus importante de son budget aux solidarités sociales. Pour être toujours plus proches de ceux qui en ont vraiment besoin. Car la solidarité reste le cœur de métier du Département ! La majorité départementale vous présente ses vœux les plus chaleureux pour cette nouvelle année qui débute. Édouard COURTIAL, Président du Groupe Droite unie de l’Oise 03 44 06 60 86 GROUPE COMMUNISTE ET RÉPUBLICAIN Le 1er octobre dernier, la baisse des APL et des allocations logement a pris effet. Elle est désormais visible sur les quittances de loyer ou les relevés CAF de 6,5 millions de locataires. Il s’agit, selon la Fondation Abbé Pierre, de mesures brutales, d’une ampleur et d’une gravité exceptionnelle. Le président de la Fondation indique à cet égard  : « Au-delà de l’émotion, c’est aussi la consternation car ce sont à nouveau les plus pauvres que l’on fragilise. Ceux pour qui chaque euro compte. Une fois de plus, les inégalités l’emportent sur la solidarité, alors même que les plus riches bénéficient de cadeaux fiscaux. » Ce combat, il semble utile à notre groupe d’en parler ici même, par le biais de cette tribune, mais également dans l’hémicycle départemental, d’autant qu’il rejoint nos aspirations. Le débat public étant saturé par la culpabilisation des pauvres, des chômeurs et des précaires alors que dans le même temps l’évasion fiscale prospère dans l’indécence la plus totale, un tel son de cloche est salutaire. En cette fin d’année, nous saluons donc l’initiative de la Fondation Abbé Pierre qui vient de lancer une campagne axé sur la précarité et les solutions pour en sortir  : « La précarité peut anéantir notre part d’humanité. Notre part d’humanité peut anéantir la précarité. » Nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.fondation-abbe-pierre.fr pour en prendre connaissance et la partager. Hélène BALITOUT, pour le groupe communiste et républicain  : helene.balitout@oise.fr Oise magazine/Numéro Spécial/Janvier - Février - Mars 2018 GROUPE OISE À GAUCHE La pauvreté des débats qui se sont tenus le lundi 13 novembre dernier au sein de l’hémicycle départemental pour aborder les orientations budgétaires témoignent du peu de préparation de la majorité nouvellement installée. Force est de constater que l’exécutif était loin des préoccupations des Isariennes et des Isariens occupé qu’il était à redistribuer les postes des unes et des autres des uns et des autres. Le groupe Oise à Gauche a pris connaissance des projets tels qu’ils étaient soumis aux débats des conseillers Départementaux. La nouvelle Présidente Nadége Lefèbvre n’avait semble-t-il pas eu le temps de lire le document remis. Mais de quoi parlons-nous ? Dans le document remis par Nadège Lefèbvre, consultable par tout citoyen qui en fait la demande, figure page 15 la mise en place expérimentale d’une maison du conseil départemental itinérante ! La majorité LR après avoir allégrement supprimé ce dispositif l’inscrit en toutes lettres dans les projets 2018. Nous ne pouvions que nous féliciter de cette prise de conscience qui consiste à rétablir ce service tant apprécié des habitants. La Présidente Madame Lefèbvre prenant la parole avec fermeté a indiqué qu’il n’était absolument pas question de réinitialiser ce service alors que la proposition figure en toutes lettres dans son débat d’orientations budgétaire !!! Cette première séance a laissé les élus du groupe Oise à gauche quelque peu interrogatifs sur les postures et prises de positions de la Présidente. Espérons que ce manque de discernement était dû à l’émotion qui l’animait de présider cette première séance publique ! Jean-Claude VILLEMAIN, Président du Groupe Oise à Gauche Du Conseil départemental de l’Oise GROUPE FRONT NATIONAL Lundi 13 novembre dernier, le Conseil départemental de l’Oise a traité les orientations budgétaires pour 2018. Michel Guiniot, au nom du groupe Front National, est intervenu pour se féliciter du maintien des 44 millions d’euros d’aide aux communes, ainsi que du renforcement de la vidéoprotection et de la mise en place d’un centre de supervision puisque ces actions ont été demandées à maintes reprises par le Président du groupe Front National. Par ailleurs, Michel Guiniot a demandé qu’un audit de l’état des locaux des gendarmeries de l’Oise soit effectué en 2018. Il s’est élevé devant les seuls 4 millions d’euros qui seront consacrés au problème primordial de l’installation des professionnels de santé face aux sommes astronomiques (17 millions d’euros) qui seront dépensées en 2018 pour l’accueil des mineurs étrangers isolés ! Il a réaffirmé le soutien du Front National au projet du Canal Seine-Nord- Europe ainsi qu’au barreau ferroviaire Creil-Roissy et a demandé que l’Etat tienne ses engagements. Vous pouvez retrouver les interventions de Michel Guiniot sur facebook  : www.facebook.com/guiniotofficiel Les élus départementaux du Front National profitent de cette tribune pour vous adresser leurs plus sincères vœux de bonheur, de santé et de prospérité pour cette nouvelle année !!! Michel GUINIOT, Président du groupe FN Nathalie JORAND, Jean-Paul LETOURNEUR, Béatrice GOURAUD Contact  : oise@fn60.fr
100% JEU  : CACHÉ DANS L’OISE Vous devez retrouver les 3 objets cachés dans le dessin parmi les 4 objets proposés ci-dessous. Attention aux pièges ! Les objets recherchés doivent être strictement identiques, dans leurs dimensions et dans leur forme. Seules les couleurs ne sont pas à prendre en compte. RETROUVEZ LES SOLUTIONS DANS LE PROCHAIN OISE MAGAZINE Solutions du numéro précédent TROUVEZ LE 4 ÈME OBJET EN JOUANT SUR LA PAGE FACEBOOK « OISE LE DÉPARTEMENT » ET GAGNEZ UN DINER POUR DEUX PERSONNES POUR LA SAINT-VALENTIN. JEU CONCOURS OUVERT DU 15 JANVIER AU 26 JANVIER 2018. Oise magazine/Numéro Spécial/Janvier - Février - Mars 2018 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :