[60] 60 n°3 jan/fév/mar 2017
[60] 60 n°3 jan/fév/mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de jan/fév/mar 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Oise

  • Format : (197 x 277) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 31,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'Oise, le département dynamique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
PRÈS DE CHEZ VOUS TERRITOIRE LES RENCONTRES DE L’OISE RURALE LE DÉPARTEMENT ET LES MAIRES RÉUNIS AUTOUR DE LA RURALITÉ Les premières Rencontres de l’Oise rurale se sont tenues, vendredi 9 décembre dernier à Pontpoint en présence de plus de 350 maires. La ruralité est une force et mérite les mêmes attentions que les zones urbaines. Face à la montée de l’urbanisation, à la dynamique de peuplement et l’évolution du tissu économique, l’Oise a vu, ces dernières années, un changement s’installer sur tout son territoire. Au regard de ces profondes mutations, l’exigence des habitants a évolué de pair. L’apparition et la mutualisation du numérique ont créé de nombreuses perspectives bénéfiques mais ont également fait naître de nouvelles fractures et de nouveaux besoins. Répondre aux besoins de la ruralité Dans ce contexte, les maires, mais aussi tous les Conseillers départementaux et régionaux de l’Oise, les parlementaires et un panel d’experts 26 Oise magazine/N°3/Janvier - Février - Mars 2017 et de techniciens se sont réunis à cette occasion pour réfléchir à l’Oise rurale de demain. Des témoins et des experts sont venus échanger avec les participants pendant plusieurs heures afin d’établir un diagnostic des problématiques et des prescriptions à mettre en œuvre pour la ruralité. lors des tables rondes, la parole a été donnée aux élus autour de thèmes essentiels comme le maintien des services publics, l’économie, la sécurité, la présence médicale et les transports. À l’issue de ces conférences-débats, un livre blanc réunissant une série de propositions concrètes a été mis en oeuvre. Il s’agit d’un point de départ pour un futur plan départemental en faveur de la ruralité. Nadège LEFEVBRE Vice-présidente chargée de la ruralité et des services publics Quels sont les enseignements de ces rencontres du monde rural ? Nous avions pour objectif de dialoguer avec les élus de la « France abandonnée ». En soulignant les spécificités des problèmes de sécurité, de santé, de transport et d’emploi en zones rurales, nous avons découvert une volonté commune de bâtir un projet de vie dans l’Oise, pour résorber le clivage urbain/rural, tant creusé ces dernières décennies.
PRÈS DE CHEZ VOUS TERRITOIRE TROIS MESURES EN FAVEUR DE LA RURALITÉ SÉCURITÉ VIDÉO-PROTECTION RURALE En conclusion de ces Rencontres de l’Oise rurale, trois mesures ont été annoncées par le Président du Conseil départemental dont la création d’un centre de supervision mutualisé de vidéo-protection pour les petites communes de l’Oise. Le Département mène une réflexion pour la mise en place d’un centre de supervision mutualisé, qui gérerait 24h/24 et 365 jours par an des alertes pour le compte des communes qui n’ont pas les moyens de s’équiper. S’appuyant sur un réseau numérique fibré parmi les plus avancés de France en milieu rural, cet équipement permettra ÉCONOMIE ACCÈS DES ENTREPRISES d’offrir aux communes davantage de sécurité pour leurs administrés, en maîtrisant les coûts. Le Conseil départemental apportera autant que possible une contribution matérielle et financière au fonctionnement de ce dispositif, comme il soutient aujourd’hui la création ou l’extension des installations communales. AUX MARCHÉS PUBLICS Afin de faciliter l’accès des entreprises de l’Oise aux marchés publics, dans le respect des règles, des réunions d’information pour les patrons des petites et moyennes entreprises seront organisées dans chaque canton pour répondre aux questions des chefs d’entreprise trop souvent freinés par la complexité des règles de la commande publique. Dans un second temps, les conditions permettant aux entreprises retenues de bénéficier d’avances de trésorerie seront facilitées par la collectivité. SERVICE PUBLIC IMPLANTATION DE MÉDECINS L’Oise est, dans la Région, le Département le plus touché par le phénomène de désertification médicale. C’est pourquoi les étudiants en médecine et en chirurgie-dentaire, seront sollicités et incités à venir exercer dans l’Oise. Première mesure, une bourse versée pendant plusieurs années de leur scolarité sera proposée aux étudiants en internat contre un certain nombre d’années dans des territoires touchés par la pénurie. En partenariat avec des médecins installés, les étudiants pourront aussi effectuer un stage en cabinet en échange d’une bourse. Ce sera l’occasion pour eux de découvrir la vie d’un « médecin de campagne » moderne et susciter ainsi des vocations. Ce dispositif renforcera les aides départementales déjà existantes pour la construction ou l’aménagement de maisons de santé ou de maisons médicales. Oise magazine/N°3/Janvier - Février - Mars 2017 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :