[60] 60 n°2 oct/nov/déc 2016
[60] 60 n°2 oct/nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de oct/nov/déc 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Oise

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : bien vivre ses années séniors.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
GROUPE DROITE UNIE DE L’OISE 30 100% OISE EXPRESSIONS POLITIQUES Espaces d’expression ouverts à chacun des groupes politiques de l’Assemblée départementale en vertu de la loi sur la démocratie de proximité adoptée en 2002. Notre mandat entre dans une 2 ème phase. Il aura fallu franchir l’étape du redressement tant les jours de notre département semblaient comptés face à la dette laissée par la majorité sortante d’Yves ROME et de son zélé vice-président Jean-Claude VILLEMAIN. Cette période-là, si difficile fut-elle, était nécessaire. L’opposition peut sautiller sur sa chaise, vitupérer à n’en plus finir, accuser sans réfléchir, hurler dans la presse. Pendant ce temps-là, la majorité d’Édouard COURTIAL réconcilie les plus revêches avec la chose publique, travaille pour vos enfants, pour vos parents, votre rue, votre quartier, votre commune. Qui peut penser notre Pass permis citoyen inutile quand la mobilité est la 1 ère chose attendue d’un employeur ? Qui peut penser notre plan vidéoprotection inutile quand la délinquance devient galopante, encouragée par le laxisme de la justice ? Qui peut penser notre chasse aux fraudeurs du RSA inutile quand tout leur tombe dans le bec, sans rien payer ni faire, et que d’autres, eux, se lèvent tôt sans garantie d’avenir ? Qui peut penser notre soutien aux agriculteurs inutile quand le ministre de l’agriculture n’a aucune influence à Bruxelles ? Qui peut penser que nos collèges n’ont pas besoin d’être modernisés pour enfin offrir à tous nos enfants les mêmes conditions d’enseignement et leur garantir l’égalité chances ? Qui peut penser que nos communes ne doivent pas être soutenues, privées qu’elles sont des aides gouvernementales alors qu’il faut bien construire des routes, des trottoirs, des écoles, des gymnases pour améliorer la qualité de vie de nos concitoyens ? Tout cela, votre majorité le fait au quotidien. Sans augmenter vos impôts alors que la politique fiscale du Gouvernement socialiste a ponctionné plus de 35 milliards de plus sur les ménages… La dynamique autour du président Édouard COURTIAL est lancée ! Elle ne s’arrêtera plus. Le groupe de la droite unie  : 03 44 06 60 16 GROUPE COMMUNISTE ET RÉPUBLICAIN Dans leur récent essai « Sans domicile fisc », les deux frères et parlementaires communistes Alain et Eric Bocquet éclairent le scandale des paradis fiscaux et de la fraude fiscale. Un scandale qui se chiffre à des centaines de milliards d’euros par an à l’échelle européenne et qui coûterait chaque année 60 à 80 milliards d’euros à la France. Ces chiffres mis à la disposition du grand public révèlent l’absurdité de toutes les baisses de dotations imposées par le gouvernement aux collectivités locales, dont le département, et prouvent que si notre pays s’en donnait les moyens, toutes les coupes budgétaires absurdes et injustes pourraient être évitées pour développer des politiques utiles aux populations. À l’inverse, les partisans de l’austérité nous parlent de « caisses qui sont vides » pour justifier tous les reculs et tout leurs renoncements. Ils vous cachent que les caisses se vident par les trous qu’ils creusent eux-mêmes, lorsqu’ils sont au pouvoir, en laissant des grands groupes et des grandes fortunes échapper en partie voire totalement à l’impôt comme le prouve l’exemple emblématique de l’entreprise Starbucks. Mettre un terme à ce scandale est possible si nous l’exigeons toutes et tous. D’autant que des solutions existent et sont exposées par les frères Bocquet de manière concrète. Nous vous invitons vivement à lire cet essai qui nous donne un autre son de cloche que celui que nous entendons à longueur de journée dans les rangs du gouvernement. Hélène Balitout, pour le groupe communiste et républicain  : 03 44 06 66 90 Oise magazine/N°2/Octobre - Novembre - Décembre 2016 GROUPE OISE À GAUCHE Cours de gestion des collectivités territoriales pour les amateurs ! Début septembre, Monsieur Courtial annonce à grand bruit la baisse du coût de transport pour les lycées ! Quelle belle blague ! Après avoir augmenté le coût du transport de 50 à 110 euros par lycéen transporté, voilà le cadeau de rentrée  : je vous rends 30 euros. Le solde est toujours négatif en direction des familles puisque le montant de l’augmentation est énorme et s’applique exclusivement aux foyers résidants en milieu rural ! Double peine. Je n’ai eu de cesse avec mes collègues du Groupe Oise à Gauche hors les débats budgétaires d’alerter les élus de la majorité et son Président Édouard Courtial sur cette hausse scandaleuse, aveuglés qu’ils étaient par leur campagne de communication et la soit disante faillite du Département ! Aujourd’hui, après avoir certainement reçu de nombreuses lettres de réclamations des usagers, et appris à compter, voilà que Monsieur Courtial qui annonçait : » pas de hausse d’impôts » durant toute sa campagne, fait machine arrière mais pas totalement… Je m’interroge vraiment sur les capacités de gestion de Monsieur Courtial et de son équipe. Finalement, les bons gestionnaires ne sont pas forcément ceux qui s’en vantent dans la presse… Les coûts de traitement des chèques, l’envoi de ces derniers sont autant de frais supplémentaires qui auraient pu être évités pour la collectivité si Monsieur Courtial avait pris la peine d’évaluer le poids de décision. Gouverner dans la précipitation en étant absent du Département trop souvent est à l’opposé de l’attente desisariens. Le résultat est là ! Je ne manquerai pas d’interpeller Monsieur Courtial lors de la prochaine séance publique. Jean-Claude VILLEMAIN Président du groupe Oise à Gauche 03 44 06 64 60 oiseagauche@cg60.fr GROUPE FRONT NATIONAL ET RASSEMBLEMENT BLEU MARINE Lettre ouverte au Président E. Courtial Monsieur le Président, La volonté du ministre de l’Intérieur, B. Cazeneuve, de répartir dans toutes les régions, sauf en Ile-de- France et en Corse, les immigrés clandestins concentrés sur le secteur de Calais suscite un très fort mécontentement de nombreux élus locaux, de grandes inquiétudes pour les habitants du département, ainsi que la totale opposition des élus du Front National. Cette décision, encore une fois imposée unilatéralement par le gouvernement socialiste sans aucune concertation avec les élus locaux, est inacceptable. Elle posera, de surcroît, un important problème financier qui retombera évidemment sur les communes et sur les conseils départementaux en charge du volet social, ceci n’est pas imaginable. Je vous rappelle le coût pour notre collectivité de l’accueil forcé de 300 Mineurs Isolés Etrangers devenus les « Mineurs Non Accompagnés » !!!, 12.5 millions d’euros en 2015 et 15 millions d’euros pour cette année. Les élus, les contribuables et l’ensemble des habitants de l’Oise ont le droit d’être informés. Dans un souci de transparence et de vérité, je vous demande de mettre à l’ordre du jour de la prochaine réunion du Conseil départemental ce sujet et de rendre la séance publique afin que chacun se détermine publiquement sur cette affaire. Je vous fais parvenir une motion à soumettre au vote de l’assemblée. Michel GUINIOT Conseiller départemental et régional oise@fn60.fr
100% OISE RECETTE célerisotto et ballotine de volaille façon « poule au pot » RECETTE DE SABRINA FRANQUET Chef de la restauration scolaire du collège du Marais à Cauffry Ingrédients pour 4 personnes POUR LE RISOTTO DE CÉLERI RAVE  : 100g crème entière 100g tomme coupée en petits morceaux 1 demi-céleri POUR LES BALLOTINES FAÇON « POULE AU POT »  : 4 filets de poulet 1 échalotte 150g carottes 150g poireaux 150g navets 20cl crème liquide 1 oeuf 100g tomme coupée en petits morceaux 30g beurre POUR LA SAUCE SUPRÊME 130g beurre 90g farine 1,5l bouillon de poule 30g crème fraîche POUR LES TUILES DE FROMAGE 100g tomme coupée en petits morceaux LES PRODUCTEURS Les légumes d’Esquennoy LA FERME DE CHASSY Un producteur de fruits et légumes frais www.fermeduchassy.fr Préparation ÉTAPE 1  : LE RISOTTO DE CÉLERI RAVE Taillez le céleri en petits dés Faites réduire la crème avec la tomme. Versez le céleri dans la crème. Salez et poivrez. Laissez cuire trois minutes pour garder le croquant. ÉTAPE 2  : LES BALLOTINES FAÇON « POULE AU POT » Taillez les légumes en brunoise et les faire suer avec le beurre et l’échalote. Mixez un blanc de poulet avec l’œuf. Ajoutez la crème puis mixez pour obtenir une pate lisse. Ajoutez le fromage et les légumes. Assaisonnez et mélangez. Déposez les filets de poulet entre 2 feuilles de papier film, et aplatissez-les avec un rouleau à pâtisserie. Déposez la farce au milieu des filets et roulez-les pour former une ballottine. Faites chauffer de l’eau à 60 degrés dans une casserole, mettez-y les ballottines. Couvrez et laissez cuire 45 minutes sur feu très doux. ÉTAPE 3  : LA SAUCE SUPRÊME Faites fondre 90 g de beurre, ajoutez-y 90 g de farine sans faire colorer, mélangez et ajoutez le bouillon de volaille. Laissez cuire 10 minutes, bien mélanger. Ajoutez la crème et laissez réduire 10 min en fouettant régulièrement. ÉTAPE 4  : LES TUILES DE FROMAGE Préchauffez le four à 180°C. Sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé, déposez la tomme, enfournez 15 min à 180 °C. La volaille de Roy-Boissy LA FERME DE L’ABREUVOIR Un éleveur de volailles à la ferme Oise magazine/N°2/Octobre - Novembre - Décembre 2016 Le fromage LA FERME DE LA VIEILLE RUE à La-Chapelle-aux-Pots Un producteur de fromages et produits laitiers 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :