[60] 60 n°11 jan/fév/mar 2019
[60] 60 n°11 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Oise

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 41,7 Mo

  • Dans ce numéro : le département vous protège et vous accompagne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 100% OISE EXPRESSIONS POLITIQUES Espaces d’expression ouverts à chacun des groupes politiques de l’Assemblée départementale en vertu de la loi sur la démocratie de proximité adoptée en 2002. GROUPE LES DUOS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE Le mouvement de contestation des gilets jaunes soulève un problème de fonds  : la taxation toujours plus importante des classes moyennes qui impacte d’année en année leur pouvoir d’achat. Des hommes et des femmes qui travaillent et malgré cela, peinent à boucler leur fin de mois. Le ras-le-bol qu’ils expriment couve depuis de nombreuses années. Certes, nous ne cautionnons pas les dégradations et encore moins les violences contre les forces de l’ordre. Cependant nous comprenons les attentes exprimées et ce, depuis plusieurs années. C’est pourquoi, à notre niveau, nous avons, depuis notre arrivée en 2015, pris plusieurs décisions  : L’engagement de n’augmenter aucune taxe ou impôt au Département ; nous tiendrons évidemment cet engagement en 2019. Le lancement de dispositifs sur la base des Droits et des Devoirs et favorisant la mobilité  : Le Pass permis, une aide de 600 € , sans conditions de ressources contre 70H de contribution citoyenne. L’accent mis sur la rénovation du réseau routier secondaire, emprunté au quotidien par les ruraux qui ont besoin de leur voiture pour travailler. Des actions en faveur de la ruralité et de ses habitants avec  : le plan Oise santé pour lutter contre la désertification médicale ; le service Oise vidéoprotection pour améliorer la sécurité ; et une aide aux communes renforcée car elles portent et développent des projets pour accroître ou maintenir des services de proximité. Nous n’avons pas attendu pour agir avec des mesures concrètes et immédiates. Et nous comptons bien continuer en ce sens. Edouard COURTIAL, Président du Groupe de la majorité départementale 03 44 06 60 16 GROUPE COMMUNISTE ET RÉPUBLICAIN Face à l’injustice fiscale, la colère grandit partout en France. Ici aussi, dans l’Oise, d’importantes mobilisations s’organisent pour contester notamment l’injuste répartition des impôts et des taxes. À juste titre, puisque le gouvernement fait le choix de taxer ceux qui n’ont pas d’autre option que d’emprunter leur véhicule, tout en distribuant les cadeaux fiscaux aux plus fortunés. Par exemple, en supprimant l’impôt sur la fortune. Tout l’enjeu c’est la justice fiscale et sociale et c’est précisément ce que réclament beaucoup de « gilets jaunes ». Face à cela, le gouvernement persiste dans une attitude méprisante qui attise la colère. C’est un entêtement qui menace la paix sociale et fragilise l’activité économique de nos territoires. Il y a pourtant sur la table 42 propositions concrètes, les « directives du peuple », parmi lesquels beaucoup d’idées que notre pays s’honorerait à mettre en œuvre pour répondre aux attentes légitimes de la grande majorité de nos concitoyens. Dans l’Oise, concrètement, il serait possible de maintenir des services publics, comme les maternités, à proximité des populations. Ces propositions, il est absolument nécessaire de les promouvoir et de les défendre, tous ensemble. Hélène BALITOUT, pour le groupe communiste et républicain  : helene.balitout@oise.fr Oise magazine/N°11/Janvier - Février - Mars 2019 GROUPE OISE À GAUCHE La santé au cœur des préoccupations des habitants. Que vous habitiez en milieu rural ou en milieu urbain l’offre de santé est une priorité. - 1 Français sur 2 estime qu’on ne peut plus faire des économies importantes pour réformer le système de santé sans mettre en danger la qualité des soins apportés aux patients. - 89% estiment que l’hôpital public est en danger. Les principales menaces qui pèsent sur lui  : manque de personnel (70%) et exigences de rentabilités économiques (58%). Malgré la crise, le système de soins doit être préservé  : Dans l’Oise nous prenons de plein fouet un acharnement de la part des autorités de santé à démanteler notre système de santé alors même que les collectivités se mobilisent pour freiner et stopper cette hémorragie. Les établissements de proximité ne doivent nullement être déplacés pour des questions de rentabilités économiques. Que penser de la tentative honteuse de fermer l’EPHAD de Méru avec des arguments fallacieux ? Que penser de la fermeture de la maternité de Clermont ? Que penser de la fusion annoncée des deux maternités Creil et Senlis pour regrouper tous les accouchements à Senlis et créer une usine à bébés à plus de 3000 naissances par an ? Que penser de cette décision qui vient toucher une maternité de Niveau 3 ? Deux maternités en Picardie relèvent de ce niveau celles du CHU d’Amiens et Creil ! Retirer cette maternité sur le bassin creillois est une ineptie, une attitude méprisante supplémentaire. Nos dirigeants doivent cesser de détruire les services qui fonctionnent et se préoccuper de la vie quotidienne des habitants. Jean-Claude VILLEMAIN, Président du Groupe Oise à Gauche du Conseil départemental de l’Oise GROUPE RASSEMBLEMENT NATIONAL Les élus du groupe RN vous souhaitent une bonne année et espèrent que 2019 répondra aux attentes des Français qui réclament la décrue fiscale et la justice sociale ! Michel GUINIOT, Président du groupe RN La loi du 7 août 2015, dite NOTRe, parlons-en ? La réforme des Conseils départementaux est prévue en janvier 2020, selon les caractéristiques des territoires, soit le maintien, soit leur fusion avec une métropole, soit la fédération d’intercommunalités. Cette éventualité est aussi fantaisiste qu’inutile, pourquoi modifier ce qui fonctionne bien depuis 1790 ? Les régions réduites de 23 à 13 ne produisent pas les économies attendues ! La création des métropoles amplifie les inégalités avec les campagnes. Les zones rurales dites périphériques sont délaissées, fermetures de postes, d’écoles, de commerces, pénurie de médecins, fermetures de lignes de chemins de fer. En matière d’incompétence, il est difficile de faire pire ! Tenter d’amuser la galerie de la sorte, ne suffit pas à masquer la réalité des 5.649.600 de chômeurs (rapport Dares) et des 9 millions de pauvres. Excédé, le peuple souverain a sanctionné un manque de résultats et ces bouleversements. 270 des 300 députés socialistes ont été battus en juin 2017. Les réformes se poursuivent à nouveau au détriment des citoyens. Désormais, une débâcle identique pour la majorité LREM est attendue par le plus grand nombre ! Jean-Paul LETOURNEUR, Contact  : jean-paul.letourneur@oise.fr
100% JEU  : CACHÉ DANS L’OISE Vous devez retrouver les 2 objets cachés dans le dessin parmi les 4 objets proposés ci-dessous. Attention aux pièges ! Les objets recherchés doivent être strictement identiques, dans leurs dimensions et dans leur forme. Seules les couleurs ne sont pas à prendre en compte. RETROUVEZ LES SOLUTIONS DANS LE PROCHAIN OISE MAGAZINE TROUVEZ UN 3 ÈME OBJET EN JOUANT SUR LA PAGE FACEBOOK « OISE LE DÉPARTEMENT » ET GAGNEZ 4 PLACES POUR LE PARC ASTERIX JEU CONCOURS OUVERT DU 7 AU 21 JANVIER. RÉSULTATS LE MARDI 22 JANVIER Solutions du numéro précédent Oise magazine/N°11/Janvier - Février - Mars 2019 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :