[60] 60 n°108 octobre 2014
[60] 60 n°108 octobre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°108 de octobre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Oise

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : THD... la révolution est en marche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 BIEN VIVRE JOUR APRÈS JOUR Être parent dans l’Oise aujourd’hui THINKSTOCK Parce que l’Oise est l’un des départements les plus jeunes de France, le Conseil général apporte une attention particulière à l’accompagnement des parents dans la construction de leur famille. Maisons départementales de la solidarité, services de la PMI, ludothèques, services de la prévention éducative, Maisons des ados… Autant de services accessibles. Être parent ne s’apprend ni à l’école ni dans les livres, cela se vit et se découvre, Êdu jour de la naissance de son premier enfant et tout au long de ses apprentissages. Le couple devient une famille au sein de laquelle chacun doit trouver sa place. Les transformations familiales induites par l’arrivée d’un nouveau-né ne sont pas à négliger  : d’un côté, il y a le plaisir de partager, de découvrir, de transmettre… mais d’un autre côté, on a moins de temps pour soi, pour son couple, moins de loisirs, moins de repos. Il faut veiller à garder une attention pour chaque membre de la famille. Nos sociétés modernes ne nous facilitent pas la tâche, entre les horaires de travail, les temps de transport, les courses, l’entretien de la maison… L’agenda, déjà bien MAGAZINE 60//N O 108//OCTOBRE 2014 chargé, prend une tout autre dimension avec l’arrivée d’un enfant. Et la place de la fonction parentale dans l’organisation sociale actuelle soulève souvent de nombreuses interrogations. Pour soutenir les parents dans l’apprentissage de ce nouveau rôle, le Conseil général a conçu des services spécifiques. Accessibles aux quatre coins du département, ils vous accompagnent en fonction de l’âge de votre enfant, depuis sa naissance (et même avant) jusqu’à l’adolescence et l’entrée dans l’âge adulte. « Le Conseil général accompagne les parentsisariens dans l’apprentissage de leur rôle. » DR Sylvie Houssin, vice-présidente en charge de l’habitat et de la politique de la ville, de l’enfance et des familles. Des consultations médicales dans les CPEF Les Centres de planification et d’édu - cation familiale (CPEF) ont été créés dans les années 1970. Gérés par le Conseil général, ils sont au nombre de 18, répartis dans les villes du département. Ils proposent aux jeunes adultes des consul tations médicales relatives à la contra ception, à la vie affective et sexuelle, des entretiens pré- et post-IVG. Des médecins, des sages-femmes et des conseillères conjugales et familiales assurent ces consultations en tout anonymat. Les CPEF sont à distinguer du Mouvement français du planning familial, association indépendante (loi 1901). Les MDS  : porte d’entrée médico-sociale Les 32 Maisons départementales de la solidarité (MDS) et antennes du département rassemblent en un même lieu plusieurs services destinés aux parents.
DR EN PRATIQUE La PMI (protection maternelle et infantile) Les parents y sont accueillis par une équipe composée de professionnels de la santé et de la petite enfance  : médecins, sages-femmes, puéricultrices, infirmières, conseillères conjugales et familiales, auxiliaires de puériculture, éducatrices de jeunes enfants. Ces équipes consultent, diagnostiquent et conseillent les parents, dès le premier mois de la grossesse, en proposant un suivi adapté  : consultations prénatales, séances de préparation à la naissance… Après la naissance, les services restent au contact de la famille, par le biais de consultations médicales de prévention pour les enfants, de consultations postnatales pour la mère, et de conseils en puériculture  : allaitement, portage, massages… Des consultations « hors les murs » sont proposées dans le camion mobile de la PMI, qui sillonne les villages de l’Oise, ainsi que dans les écoles maternelles, pour tous les enfants de moyenne section, afin de détecter au plus tôt les troubles de la vue, de l’audition ou du langage et d’orienter les parents vers un spécialiste pour une prise en charge. La prévention éducative En parallèle, des groupes d’éveil sont organisés par des éducatrices de jeunes enfants pour favoriser le jeu et l’échange. Ils constituent de vrais moments d’écoute pour les parents d’enfants de moins de 4 ans, qui peuvent ainsi exprimer leurs attentes ou leurs difficultés. La Malle aux trésors, circulant dans 29 communes de l’Oise, propose un prêt de jeux (pour les moins de 4 ans) et des animations démontrant l’importance des activités ludiques dans la construction de la personnalité de l’enfant. UN SIÈGE BÉBÉ OFFERT POUR LE PREMIER ENFANT ! Le Conseil général de l’Oise offre un siège-auto bébé à toutes les famillesisariennes à la naissance du premier enfant. Objectif  : accompagner les jeunes parents, en leur faisant réaliser une économie d’environ 100 euros, et garantir la sécurité des tout-petits. Plus de 21000 sièges-autos ont déjà été distribués depuis le lancement du dispositif. d’infos sur oise.fr ou en contact le Conseil général au 03 44 06 60 60. « L’arrivée d’un bébé dans une famille entraîne parfois des doutes et des inquiétudes. Quand des parents viennent me voir, nous échangeons surtout autour de l’alimentation, du sommeil, des pleurs, du portage… Ils ont besoin d’être soutenus, rassurés et de prendre confiance en eux. » Christine Aubry, INFIRMIÈRE PUÉRICULTRICE//JOUR APRÈS JOUR 9 11 000 naissances par an dans le département. Les parents bénéficient également dans les MDS de l’accès à une équipe de professionnels du champ éducatif disponibles pour réfléchir et agir avec eux sur leurs doutes, questions et besoins au sujet de l’éducation, de l’autorité, des loisirs ou encore des relations de leur enfant. À la demande de la famille, des entretiens individuels et familiaux sont proposés, ainsi que des temps collectifs pour échanger avec d’autres parents. Le dispositif MDA (Maison des adolescents) à Creil et à Beauvais, et le service de prévention spécialisée à Creil, viennent compléter le panel des actions menées par le Conseil général pour les familles, en axant leur action essentiellement sur les adolescents. La protection de l’enfance Enfin, le service de protection de l’enfance vise à soutenir les enfants et les familles qui font face à des difficultés importantes menaçant l’équilibre familial. Il propose des actions de soutien, matériel ou éducatif, des dispositifs de prévention, individuels ou collectifs, et des mesures visant à protéger les mineurs en danger. Son intervention se fait à la demande des parents ou à la suite d’une mesure judiciaire. Il travaille en partenariat avec la Cellule de recueil des informations préoccupantes (CRIP) et avec l’Observatoire départemental de protection de l’enfance. ET CONSULTANTE EN LACTATION À LA MDS DE CLERMONT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :