[60] 60 n°108 octobre 2014
[60] 60 n°108 octobre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°108 de octobre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Oise

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : THD... la révolution est en marche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 DÉCOUVRIR//COUP DE CŒUR LA CARRIÈRE SOUTERRAINE PARRAIN Au centre de la pierre à Saint-Maximin Située à une vingtaine de mètres de profondeur, la carrière souterraine Parrain propose un nouveau parcours touristique depuis cet été, après plusieurs mois de travaux de consolidation. LLa pierre de l’Oise se taille une nouvelle image ! Depuis 10 ans, la Maison de la pierre assure la promotion de la pierre et des carrières du sud de l’Oise. L’établissement public de coopération culturelle organise de nombreux ateliers et visites guidées pour sensibiliser le public et valoriser le bassin industriel du département. De nombreuses personnes l’ignorent  : la rocheisarienne, reconnaissable à sa couleur blanche tirant sur le blond, est utilisée pour ériger ou restaurer de grands monuments locaux et nationaux. Dans l’Oise, elle a notamment servi à la construction de la cathédrale de Senlis, de l’hôtel du Département de Beauvais et du prestigieux château de Chantilly. Cette pierre calcaire est aussi utilisée à des fins sportives  : 70 à 80% de ses rebuts de taille servent à élaborer la terre battue de nombreux courts de tennis en France. La pierre de l’Oise, qui se décline en nombreuses variétés, est ainsi broyée et répandue sur les terrains de Roland-Garros. Voyage des sens À l’occasion de la Fête de la pierre le 21 juin dernier, la carrière souterraine a rouvert ses portes au public. Mise aux MAGAZINE 60//N O 108//OCTOBRE 2014 LORS DE LA VISITE, IL EST POSSIBLE DE S’ESSAYER À LA SCULPTURE SUR PIERRE. normes, elle est désormais bien éclairée et accessible au public à mobilité réduite. Les travaux, commencés en janvier 2014, ont rendu possibles les visites grand public  : « Nous avons souhaité jouer sur les sens, avec des éclairages et des sons pour donner un côté ludique à la visite guidée. Les ateliers de construction et d’initiation à la sculpture et à la géologie permettent de s’adresser aux groupes scolaires comme aux familles, tout est basé sur le principe d’interactivité », affirme Annie Gondras, directrice générale de l’établissement. De la formation de la pierre à son extraction en passant par le rôle des carrières pendant la guerre, la visite est historique et ludique. Que les 11 degrés constants ne découragent pas les visiteurs, ce nouveau parcours d’une heure ravira les petits comme les grands ! + Visites guidées  : Les jeunes parents à l’honneur Ateliers de portage, démonstrations de massage, conseils pour réussir son allaitement, mais aussi sur l’alimentation de l’enfant et l’éveil autour du jeu… Une journée de sensibilisation est organisée par les Maisons Départementales de la Solidarité à destination des jeunes parentsisariens. Plusieurs temps forts  : à Creil mardi 25 novembre de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, et à Clermont lundi 17 novembre de 18h à 19h30 et mardi 18 novembre de 9h à 17h30. d’infos sur Oise.fr du mercredi au dimanche de 13 h à 18 h 30 Réservations au 03 44 61 18 54 Contact  : maisondelapierre-oise.fr B. TEISSEDRE/OISE TOURISME
RUGBY FÉMININ Yanna Rivoalen  : « J’ai commencé le rugby au lycée à Clermont » I ÉRIC MORELLE Native de Compiègne, la demi de mêlée Yanna Rivoalen a décroché en août la 3 e place de la Coupe du monde féminine de rugby avec l’équipe de France. À 25 ans, cette professeure d’EPS revient sur son parcours et son enfance dans l’Oise. YANNA RIVOALEN A ÉTÉ PLUSIEURS FOIS DÉCISIVE LORS DE LA COUPE DU MONDE. Quel souvenir gardez-vous de votre première Coupe du monde de rugby ? Intégrer l’équipe de France, en juin 2013, à la fin d’une saison sans stage, était un rêve inattendu. À l’époque, je n’étais même pas au courant de l’organisation d’une Coupe du monde ! Mon souvenir le plus marquant, c’est le stade Jean-Bouin à Paris, avec 20 000 spectateurs. Je n’avais jamais vécu un tel engouement dans un grand stade. Que vous a-t-il manqué pour l’emporter en demi-finale face au Canada (défaite 18-16) ? Il nous a manqué 10 minutes de lucidité au début de la seconde mi-temps. Nous avons fait deux grosses erreurs en défense et du coup, nous l’avons payé très cher. Ce ne sont pas les quelques points oubliés au pied qui nous font perdre. C’est très frustrant car nous voulions toutes aller au bout et nous en avions les moyens, mais ça reste une satisfaction d’être allé chercher la 3 e place. Quand avez-vous commencé à jouer au rugby ? Grâce à un prof d’EPS passionné, Jean- Christophe Duvivier, au lycée Cassini de Clermont. Il m’a « tannée » pendant un trimestre pour que je joue au sein de l’association sportive du lycée. C’était compliqué car je pratiquais déjà le tennis et le basket, et j’étais en 1 re S. Mais je me suis laissé tenter et j’ai adoré. Ça a été le début d’une grande histoire d’amour avec le rugby. Une fois le bac en poche, ce même prof m’a aiguillée vers la fac des sciences du sport et de l’éducation physique, à Lille, et mon club actuel, le Lille Métropole RC Villeneuvois. Je me souviens qu’il m’avait demandé si je ne voulais pas jouer en équipe de France. J’avais rigolé… Quels sont vos projets ? Pendant la Coupe du monde, je me suis fait une entorse au coude que je termine de soigner. Mon objectif cette année, c’est le titre avec mon club, l’équipe de France si j’ai la chance d’être sélectionnée, et de prendre un maximum de plaisir. Avez-vous encore des liens avec l’Oise ? Bien sûr ! Je suis née à Compiègne et j’ai passé mon enfance à Nourard-le-Franc, à côté de Saint-Just-en-Chaussée. Mes parents y habitent toujours, du coup même si je travaille au lycée de Péronne (Somme), j’y reviens régulièrement. J’ai de très bons souvenirs dans l’Oise, notamment quand je pratiquais le judo avec Automne Pavia (médaillée de bronze aux derniers Championnats du monde), ma grande copine d’enfance. DÉCOUVRIR//ESPRIT SPORTIF LE SPORT EN BREF FOOTBALL L’Oise, terre d’accueil de l’Euro 2016 ? L’Oise pourrait bien être l’un des départements les plus accueillants lors du prochain Euro de football, qui aura lieu en France en juin et juillet 2016. Quatre sites du département, comprenant un terrain d’entraînement et un lieu d’hébergement, figurent parmi les 66 sites présélectionnés pour accueillir des équipes lors de la compétition. Il s’agit des stades du Mesnil-Saint- Martin à Chambly, Marcel- Coëne à Montataire, des Bourgognes à Chantilly et le parc des sports de Senlis. TIR À L’ARC Deux podiums pour les Archers de Compiègne Les Archers de Compiègne ont brillé lors des play-offs des championnats de France de tir à l’arc par équipe (DN1), les 13 et 14 septembre à Riom (Auvergne). L’équipe féminine a terminé sur la plus haute marche du podium en battant Brienon en finale. De son côté, l’équipe masculine est vice-championne, après sa défaite en finale face à Rennes. 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :