[59] Nord n°6 avril 2018
[59] Nord n°6 avril 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de avril 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (190 x 260) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : accueil familial, cap sur l'autonomie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Luc Monnet/Bruno Ficheux Co-présidents du Groupe Union pour le Nord Didier Manier Président du Groupe socialiste, radical et citoyen Jean-Claude DULIEU Conseiller départemental du canton d’Aulnoy-lez-Valenciennes GROUPE UNION POUR LE NORD GROUPE SOCIALISTE, GROUPE COMMUNISTE, RADICAL ET CITOYEN RÉPUBLICAIN, CITOYEN ET APPARENTÉS 14 I LIBRE EXPRESSION L’accueil familial  : une alternative à l’hébergement institutionnel Un Nordiste sur cinq a plus de 60 ans, ce qui représente environ 500 000 personnes. La responsabilité sociale du Département est d’offrir des réponses adaptées et alternatives au placement en établissement souvent coûteux, pour les personnes âgées et les personnes en situation de handicap. Nous avons souhaité depuis 2015, favoriser le maintien à domicile de ces populations fragiles et leur proposer des solutions innovantes en matière d’hébergement. Le département a donc développé davantage l’accueil familial pour les personnes en perte d’autonomie, leur permettant ainsi de vivre dans un environnement convivial, chaleureux et solidaire. Cet accueil temporaire ou permanent selon les besoins et l’état de santé des personnes accueillies, apporte une réelle réponse à leurs attentes. Nous comptons aujourd’hui plus de 500 accueillants familiaux, pour près de 700 personnes accueillies. Un nouveau dispositif plus particulier a été créé récemment par notre majorité, l’accueil familial à la ferme. Ce nouvel outil permet ainsi aux personnes issues du monde rural d’être accueillies dans un environnement connu, en partageant la vie quotidienne à la ferme, tout en offrant un complément de revenu aux agriculteurs accueillants. Notre leitmotiv  : que nos personnes âgées et handicapées restent actrices de leur avenir. Le vrai bilan de mi-mandat ! En 2016, la Chambre Régionale des Comptes a rendu un rapport sur la gestion 2010-2015 du Département du Nord. Les magistrats ont mis en exergue la forte hausse des dépenses sociales versées pour le compte de l’État qui « a eu pour conséquence (…) d’avoir dégradé rapidement les équilibres financiers » de la collectivité. Ils n’ont en aucun cas remis en cause la gestion de l’ancienne majorité de gauche ! Malgré leur promesse de campagne, les élus de la majorité départementale de droite ont fait le choix d’augmenter massivement les impôts. Le taux de la taxe sur le foncier bâti a bondi en 2016 de +25,7%, soit la 4 ème plus forte hausse nationale ! En contrepartie, les services publics et les investissements départementaux ont-ils été maintenus ? Au contraire, ils ont été rabotés ! Le budget départemental a été amputé de 150 millions d’euros. Le taux d’investissement par habitant pour 2018 est parmi les plus bas de France. Pour 2018, nous avons proposé un Contre-budget équilibré. Il permettait de rétablir davantage de moyens dans les maisons de retraite, dans les collèges, pour la culture, l’insertion, la jeunesse et les partenaires associatifs. Gauche et droite ne font pas les mêmes choix politiques ! Être solidaire envers toutes les générations L’accueil familial est un maillon essentiel, au cœur des politiques de solidarité mises en œuvre pour les Nordistes. Les personnes les plus vulnérables bénéficient de dispositifs reconnus certes, mais que nous devons repenser et ajuster en permanence pour les adapter aux enjeux d’une société en évolution constante. Parmi ces enjeux figure le devoir d’adapter notre société au vieillissement de sa population. Et en premier lieu d’agir contre la baisse continuelle du pouvoir d’achat des personnes âgées et de leurs familles. Les signaux sont alarmants, les conditions de vie dans les établissements d’hébergement se dégradent chaque jour davantage, les conditions de travail des personnels sont catastrophiques… La responsabilité de l’État et des Collectivités est grande. Le refus de soutenir les investissements nécessaires dans ce secteur et les mesures drastiques d’économies fragilisent les valeurs essentielles de nos devoirs envers nos ainés  : le relationnel, l’attention, le soin. Pour ce faire, nous revendiquons un financement solidaire à 100% par la Sécurité Sociale de la perte d’autonomie. Une autre répartition des richesses produites, la répression de l’évasion fiscale… permettraient d’y parvenir.
@pierrevolot/twitter #ViveLeNord LES COULEURS DU CARNAVAL Dunkerque a retrouvé un peu de calme. Pendant près de trois mois, la ville a vécu au rythme des bals et des bandes, des chants et des couleurs vives des milliers de carnavaleux. Le carnaval est un moment festif qui rassemble les Nordistes, attendu chaque année avec impatience. Pour prolonger un peu la fête, le Nord vous propose une sélection des plus belles photos repérées sur les réseaux sociaux. ● Dunkerquois Facebook  : Pierre Volot photographe



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :