[59] Nord n°6 avril 2018
[59] Nord n°6 avril 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de avril 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (190 x 260) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : accueil familial, cap sur l'autonomie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
DES ACCUEILLIS QUI PARTICIPENT À LA VIE LOCALE Dans la famille Manesse à Sains-du- Nord, il y a Lauriane, accueillante familiale, son époux, trois jeunes garçons et deux filles. Ces dernières sont des adultes en situation de handicap qui vivent à temps complet chez les Manesse dans le cadre de l’accueil familial. Mais pour Lauriane Manesse comme pour son mari, « Karine et Claudine ne sont 12 I DOSSIER ACCUEIL FAMILIAL, UN AVENIR EN COMMUN L’accueil familial « hors les murs » Durant huit mois à raison de 2 heures mensuelles, une vingtaine d’adultes accueillis familiaux en situation de handicap participent à un projet innovant au Musée départemental de Flandre à Cassel. Fruits d’une collaboration entre le Pôle autonomie de Flandre intérieure, un plasticien et une médiatrice culturelle du musée, les ateliers de « L’art du bout des doigts » permettent aux accueillants familiaux d’ouvrir leurs accueillis à l’art plastique et à la culture. lenord.fr/artduboutdesdoigts pas nos accueillies, ce sont nos filles ». Non seulement « les filles » sont de tous les anniversaires et fêtes de famille, mais elles participent aussi activement à la vie quotidienne de la maison et à la vie locale. « Karine et Claudine ont les mêmes goûts que nous et sont dans notre tranche d’âge. On parle donc le même langage. Choisir le profil de ses accueilli(e)s en cohérence avec ses habitudes de vie, c’est la clé d’un accueil familial réussi », témoigne Lauriane Manesse. La famille a même fait en sorte que la sœur jumelle de Claudine puisse venir vivre aussi à Sains-du-Nord, dans son propre logement. En semaine, Claudine se rend en bus à son travail à l’ESAT de Trélon (Établissement et service d’aide par le travail). Le samedi, c’est aussi en bus qu’elle se rend à la piscine de Fourmies. Pendant ce temps, Karine fait de grandes balades à pied dans Sainsdu-Nord et des petites courses pour la famille. « Cela me rend service et la valorise en même temps » explique l’accueillante. Le hasard a aussi bien fait les choses  : Karine et Claudine s’entendent très bien. Leurs moyens financiers sont restreints mais elles vont régulièrement chez les commerçants locaux pour faire des petits cadeaux à la famille ou s’offrir mutuellement des bons d’achat. « Désormais notre vie est ici, et nous comptons bien y rester longtemps ! » concluent « les filles ». Karine et Claudine partagent avec les Manesse la passion des brocantes locales.
VOS QUESTIONS SUR L’ACCUEIL FAMILIAL Je suis accueillant(e) familial(e) Puis-je prendre des vacances ? Oui, bien sûr ! Il faut simplement désigner des remplaçants connus de l’accueilli(e) pour prendre le relais. Combien vais-je gagner ? Entre 1 300 et 1 700 € mensuels selon le degré d’autonomie de l’accueilli(e). Puis-je continuer à voir mes amis et ma famille ? Oui, libre à vous de décider si c’est avec ou sans l’accueilli(e). Dois-je équiper spécifiquement mon logement ? Il n’y a pas d’obligation mais il est conseillé de favoriser l’autonomie par des petites adaptations (douche à l’italienne, barre de soutien, WC relevé, etc.) Chaque accueilli(e) doit bénéficier d’une chambre individuelle d’au moins 9 m². L’ACCUEIL FAMILIAL EN PRATIQUE Comment devient-on accueillant(e) familial(e) ? Je demande le dossier d’agrément auprès du Pôle autonomie de mon territoire ou je le télécharge sur le site du Département. Important ! J’informe ma famille de mon projet. Comment faire si je souhaite être accueilli(e) ? Je contacte le Pôle autonomie du territoire qui m’intéresse afin d’être accompagné(e) pour trouver la famille d’accueil qui me convient. Je souhaite être accueilli(e) Combien coûte l’accueil ? Entre 1 300 à 1 700 € mensuels mais l’accueilli(e) peut bénéficier de l’Allocation logement et, selon les cas, d’autres aides existent (Allocation personnalisée d’autonomie, Prestation de compensation du handicap, Aide sociale). Pourrais-je continuer à recevoir des soins ? Oui, bien sûr ! Les professionnels de santé et de service à domicile assurent la continuité des soins. Puis-je prendre mon animal de compagnie ? Cela dépend de l’accueillant(e), mais en général, c’est possible. Et si je ne me sens pas bien dans ma famille d’accueil ? Une réorientation est étudiée avec le Pôle autonomie et l’accueillant(e). Dossier d’agrément et coordonnées des Pôles autonomie sur  : lenord.fr/accueil-familial 03 59 73 59 59 Encore plus d’infos sur  : www.social-sante.gouv.fr www.cnsa.fr AVRIL 2018 MAGAZINE LE NORD I 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :