[59] Nord n°4 déc 17/jan 2018
[59] Nord n°4 déc 17/jan 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de déc 17/jan 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (211 x 281) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : la culture en partage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Luc Monnet/Bruno Ficheux Co-présidents du Groupe Union pour le Nord Didier Manier Président du Groupe socialiste, radical et citoyen Isabelle ZAWIEJA-DENIZON Conseillère départementale du canton de Denain GROUPE UNION POUR LE NORD GROUPE SOCIALISTE, GROUPE COMMUNISTE, RADICAL ET CITOYEN RÉPUBLICAIN, CITOYEN ET APPARENTÉS 14 I LIBRE EXPRESSION Fidèle à nos cultures Mi-décembre, nous voterons le budget 2018. Celui-ci tiendra les engagements et le cap que la majorité départementale s’était fixés en 2015  : accompagner au quotidien tous les Nordistes et ce, malgré des finances exsangues. Certains choix ont été faits. Bien que difficiles, ils ont permis à notre Département de rester présent et actif aux côtés de ses habitants. Dans ce contexte financier difficile, le Département a défini les nouvelles orientations de sa politique culturelle et l’a axée sur ses missions premières et l’innovation. Il veut amener la culture partout et pour tous. Il encourage les acteurs à travailler prioritairement auprès des personnes en insertion, des personnes âgées, souffrant de handicap ou des collégiens. Il intervient aussi en faveur de la lecture publique, de la préservation du patrimoine ou de la diffusion culturelle. La politique culturelle passe également par les équipements départementaux. Nos musées contribuent au rayonnement de notre département et tirent, dans leurs sillages, les territoires. L’abbaye de Vaucelles, joyau architectural du 12 e siècle, complètera bientôt le réseau, avec cette même ambition. Et nous y porterons la plus grande attention. Un Grenelle du logement est nécessaire ! 6 millions de Français bénéficient de l’Allocation Personnalisée au Logement. Son montant a diminué de 5 euros par mois depuis le 1er octobre. Pour un étudiant ou un jeune actif, c’est l’équivalent de 2 repas au restaurant universitaire ou d’un mois de courses par an ! Pour 2018, le Gouvernement a prévu la baisse des APL des locataires du parc social dont les loyers sont encadrés. À l’inverse des bailleurs privés, les offices HLM devront compenser sur leurs fonds propres la diminution des allocations. Le coût est exorbitant pour les bailleurs sociaux qui ont un rôle d’amortisseur contre la crise. Dans notre région, cela représente une perte annuelle de 237 millions d’euros pour les offices, ce qui correspond à 7 100 nouveaux logements et 13 500 réhabilitations en moins chaque année ! 19 200 emplois serait détruits dans le bâtiment ! Accessoirement, 73 millions d’euros de TVA ne rentreront plus dans les caisses de l’État ! Cette mesure compromet gravement les investissements des offices HLM dans la construction alors que 60% de la population française est éligible à un logement social et que plus de 175 000 personnes ont un dossier en attente dans notre région. Il est urgent de relancer une mobilisation nationale pour le logement qui est, avec l’emploi, une priorité des Français et un rempart contre l’exclusion ! Au bonheur des riches En déplacement en Guyane, pour justifier l’inaction coupable de l’État, Emmanuel Macron affirmait ne pas être le Père Noël. Ce n’est pas ce que pense le monde de la finance ! Et qu’en disent les 100 plus grandes fortunes de France ? Le premier budget de l’ère Macron leur permettra de gagner chacune 1,5 million d’euros par an en moyenne grâce à la fin de l’ISF et la création d’un prélèvement forfaitaire unique sur les revenus du capital. En revanche, pour l’immense majorité des Français, c’est la régression sociale assurée  : baisse de 5 euros des APL et casse du logement social, hausse de la CSG, pertes d’emplois suite à la suppression de contrats aidés, nouvelle remise en cause du système de soins… Une véritable purge antisociale ! D’autres choix politiques sont possibles. Les députés communistes ont proposé un contre-budget chiffré pour le pays qui reviendrait sur tous les cadeaux fiscaux aux plus riches et aux grandes entreprises et agirait contre l’évasion fiscale afin de redonner la priorité à l’emploi, au pouvoir d’achat et à la justice fiscale. Chiche, Père Noël ?
#poaa20ans PLEINS FEUX SUR LES POAA ! 20 ans. Voici 20 ans que les artistes de votre rue, de votre quartier, de votre ville vous ouvrent leurs portes. Avec plus de 40 000 visites, les Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes représentent un temps fort de la vie locale. Elles sont aussi emblématiques de la culture soutenue par le Département  : proche, accessible, diverse et souriante… Jugez plutôt ! ● Près de chez vous ninjaroux59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :