[59] Nord n°290 fév/mar 2017
[59] Nord n°290 fév/mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°290 de fév/mar 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (211 x 271) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 15,6 Mo

  • Dans ce numéro : la ruralité a de l'avenir !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
TOUT UN MONDE ❘ Les musées en coulisse Sars-Poteries Dans les réserves du MusVerre Micro-aspiration. Séverine dépoussière les objets religieux en bois qui font partie des collections du musée, en attendant de les restituer à leur propriétaire d’origine ou de les confier à un autre musée. 40 Magazine Nord le Département L e lundi, le musée est fermé. Pourtant il est bien loin d’être endormi. Pour Séverine Aubert, régisseuse du MusVerre, c’est jour d’inspection et de dépoussiérage des œuvres, avec l’aide d’émilie Bolzan, l’agent d’entretien de l’atelier qui nettoie les vitrines. « On se rend compte si des œuvres ont été déplacées ou si des cartels sont en mauvais état », ajoute-t-elle, notant cependant que, tout le long de la semaine, les gardiens et les agents d’entretien signalent les anomalies qu’ils remarquent. Mais quittons les salles d’exposition et rentrons dans le musée en nous prenant cette fois pour une œuvre d’art. Disons que je suis une magnifique scultpture en verre. Grâce au quai de déchargement, de plain pied, je vais subir le moins de vibrations et de manipulations possibles en sortant du camion. Passé un premier sas, j’entre dans le deuxième sur lequel ouvrent divers ateliers. Dans l’un d’eux, Séverine va me déballer et dresser un premier constat d’état, pour vérifier que je n’ai pas été meurtrie par mon voyage. Si une restauration, un montage ou un nettoyage s’impose, je serai menée dans un autre atelier qui, bien qu’en sous-sol, bénéficie d’un éclairage naturel. Si le régisseur du musée qui me prête m’a accompagnée, il devra ici me faire ses adieux. Car l’autre partie des réserves, le « saint des saints », seule Séverine est autorisée à y pénétrer en permanence. Ici, sur des rayons, sont rangées toutes les œuvres, en fonction de leur époque (verre ancien ou contemporain), de leur format et leur fragilité. Il y a même une réserve destinée aux poteries. « Notre rôle premier est de conserver les œuvres pour les générations futures, rappelle Rachel Amalric, chef du service Conservation. Les deux autres missions étant d’exposer et de faire de la recherche. La conservation, c’est la colonne vertébrale d’un musée. » Parfait, se dit l’œuvre d’art qui sommeille en moi, ici je serai bien traitée !
PRATIQUE MusVerre 76, rue du Général-de-Gaulle 59216 Sars-Poteries 03 59 73 16 16 musverre.lenord.fr Les experts. « L’expert en régie, c’est Séverine, dit Rachel Amalric, chef du service Conservation. Elle a une manière de penser les choses que les autres n’ont pas. Dans un musée, chaque fonction constitue un maillon de la chaîne et chaque personne est experte dans sa matière. » Plan de sauvegarde. « Exposer, ce n’est pas juste poser des œuvres et attendre que ça se passe, souligne Rachel. On mène un vrai travail de veille sanitaire. On a notament travaillé avec la gendarmerie et les pompiers pour élaborer un plan de sauvegarde en cas de sinistre. En cas d’incendie, qu’estce qu’on sort en priorité et qu’est-ce qu’on renonce à sortir ? Et en cas d’inondation ? Il y a des choix à faire, à la fois en fonction de la valeur et de la facilité de transport des œuvres. » n°290 ı Février-mars 2017 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :