[59] Nord n°289 déc 16/jan 2017
[59] Nord n°289 déc 16/jan 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°289 de déc 16/jan 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (211 x 271) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 16,5 Mo

  • Dans ce numéro : retour à l'emploi, le pari gagnant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
USDK, Pierre Soudry F. Decuyper chez vous FLANDRES 18 Magazine Nord le Département Le département soutient l’excellence sportive Journaliste responsable de l’arrondissement  : Gaëlle Leplat 03 59 73 83 94 - gaelle.leplat@lenord.fr au collège deconinck, On peut passer à table Le Département a investi dans la construction d’une demi-pension au collège Jean-Deconinck, améliorant ainsi le confort des élèves lors de la pause méridienne. SAint-Pol-sur-mer Depuis le 3 novembre dernier, les demi-pensionnaires des collèges publics de Saint-Pol-sur-Mer peuvent déjeuner... à Saint-Pol-sur-Mer. Une petite révolution dans la vie des établissements Jean-Deconinck et Robespierre qui étaient jusqu’alors dépourvus de restaurant scolaire. Les élèves perdaient une quarantaine de minutes pour aller déjeuner au collège Lucie-Aubrac à Dunkerque. La demi-pension dite « de maintien en température », construite au collège Deconinck, a une capacité d’accueil suffisante pour recevoir aussi les élèves de Robespierre. Les repas restent produits au collège Lucie-Aubrac mais sont désormais acheminés jusqu’à Saint-Polsur-Mer où ils sont maintenus à température. « Cette demi-pension répond à une véritable attente », témoigne Vincent Flahaut, principal du collège Jean-Deconinck. « Les élèves bénéficient d’un vrai temps de pause et peuvent profiter pleinement des activités proposées sur le temps du midi. ». Il poursuit  : « Le restaurant est aussi un atout pour les enseignants qui, pour la plupart, mangeaient un sandwich au collège. Et puis c’est un lieu de vie qui permet de se sentir un peu chez soi au sein de l’établissement. » Démarré le 18 juillet 2016, le chantier a été mené tambour battant par le Département qui a investi 1,3 M € dans l’opération. Un challenge pour l’Unité territoriale de Dunkerque qui était en maîtrise totale de l’ouvrage, et pour le collège Jean-Deconinck qui a notamment formé le personnel de restauration et créé un service comptable dans des délais restreints. Il ne reste plus qu’à passer à table ! Le Conseil départemental a voté la reconduction de sa politique volontariste en faveur des clubs sportifs de haut niveau pour la période 2016-2019. Dans ce cadre, 21 clubs nordistes seront soutenus financièrement parmi lesquels l’Union sportive Dunkerque Handball (USDK), le Basket Club Maritime de Gravelines (BCM) et le Hockey sur Glace de Dunkerque (HGD). lenord.fr/excellencesportive Cédric Arnould Optimisation. La demi-pension est située dans des espaces qui étaient vacants au rez-de-chaussée de l’établissement.
Philippe Christophe Houzé Bonamis L’église rouvre ses portes haverskerque Identité. L’église est un symbole du village qui lui doit son nom (en flamand haver signifie « port » et kerk signifie « église »). Mémoire du passé de la commune et témoin de mille ans d’histoire, l’église-halle construite autour d’une tour romane centrale, a bénéficé d’une restauration extérieure et intérieure qui aura duré six ans. Les maçonneries, la couverture, les charpentes et parements intérieurs, les vitraux ou encore le beffroi de cloches, ont été remis en état. L’église Saint-Vincent retrouve ainsi l’aspect Bernard WERQUIN qu’elle avait après que Charles Maillard, architecte tourquennois, l’eût transformée en une hallekerque à trois nefs égales de style gothique, entre 1861 et 1871. L’ensemble des travaux a bénéficié du soutien du Département du Nord au titre de l’aide à la restauration et à la mise en valeur du patrimoine remarquable pour un montant total de 308 700 € . Des papillons PLEIN les yeux Bernard Werquin a beau être retraité, son agenda est particulièrement bien rempli. « Pour mon travail, il m’arrivait d’aller dans des établissements qui accueillent des personnes en situation de handicap mental mais je ne me sentais pas concerné. Jusqu’à ce que Charles-Henri, notre fils autiste aujourd’hui âgé de 22 ans, nous fasse entrer, ma femme et moi, dans cette grande famille », témoigne le Président de l’association parentale des Papillons blancs de Dunkerque. Il poursuit  : « Je suis d’abord entré au comité de parents de l’Institut médico-éducatif de Rosendaël puis j’ai occupé différents postes au bureau de l’association avec toujours le même Philippe Houzé Littoral Les dunes en travaux Dans le cadre du projet transfrontalier « Life+Nature » auquel est associé le Département du Nord, des travaux de débroussaillage sont sur le point de démarrer sur la dune Dewulf, entre Leffrinckoucke et Zuydcoote. L’objectif est de redonner à la dune son aspect originel alors que la prolifération d’arbustes, en particulier des argousiers, perturbe fortement son ecosystème. www.lenord.fr/lifenature souci, celui du bien-être des personnes accueillies. C’est pour cela que je suis aussi vice-président de la Ligue régionale de sport adapté ; l’activité physique est si importante pour la progression des personnes ! Dans tous les domaines, c’est le bonheur de les voir participer et évoluer qui me porte. Leur sourire est un véritable remerciement pour le travail effectué et le temps passé ». Les Papillons blancs de Dunkerque emploient 750 salariés qui accompagnent chaque jour 1 300 personnes déficientes intellectuelles dans 27 établissements et services. Une association de parents engagés soutenue par le Département du Nord. www.papillonsblancs-dunkerque.fr n°289 ı Décembre 2016-janvier 2017 Philippe Houzé 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 1[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 2-3[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 4-5[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 6-7[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 8-9[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 10-11[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 12-13[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 14-15[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 16-17[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 18-19[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 20-21[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 22-23[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 24-25[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 26-27[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 28-29[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 30-31[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 32-33[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 34-35[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 36-37[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 38-39[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 40-41[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 42-43[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 44-45[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 46-47[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 48-49[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 50-51[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 52-53[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 54-55[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 56-57[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 58-59[59] Nord numéro 289 déc 16/jan 2017 Page 60