[59] Nord n°276 oct/nov 2014
[59] Nord n°276 oct/nov 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°276 de oct/nov 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 18,3 Mo

  • Dans ce numéro : Didier Manier, nouveau président du Conseil général du Nord.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 DU CÔTÉ DE… Le parc départemental Marguerite-Yourcenar  : un site préservé où il fait bon se promener en famille. Mont Noir, écrin vert Magazine Nord le Département Nature et littérature y sont intimement liées. Le mont Noir, qui s’élève à plus de 150 mètres au-dessus de la plaine flamande, était un lieu cher à Marguerite Yourcenar. C’est aussi un espace naturel exceptionnel, avec une grande diversité biologique et des paysages vallonnés et variés, que l’on peut découvrir au gré de belles balades. textes  : Valérie Dassonville photographies  : Emmanuel Watteau
Une flore riche et diversifiée Près de 400 espèces de plantes ont été recensées au mont Noir. La Jacinthe des bois, qui tapisse les sous-bois au printemps, et l’Ail des ours, à l’odeur caractéristique, sont sans doute les plus connus. Mais on peut aussi trouver des espèces rares (et protégées) comme la Dorine à feuilles alternes ou la Luzule des bois. Prairies humides, boisements, parcelles agricoles… Depuis les hauteurs du mont Noir, on peut découvrir de jolis panoramas. S on nom reste associé à ce lieu magique, tant elle a ici marqué les esprits. Le souvenir de Marguerite Yourcenar (1903-1987) est omniprésent en Flandre, et particulièrement au mont Noir où l’académicienne a passé une partie de son enfance. « J’ai appris là à aimer tout ce que j’aime encore  : l’herbe et les fleurs séchées mêlées à l’herbe ; les vergers, les arbres, les sapinières, les chevaux et les vaches dans les prairies. (…) Mais que voudrais-je revoir ? Peutêtre les jacinthes du mont Noir… » *, confiera-t-elle plus tard avec nostalgie. Il faut dire que le mont Noir est un site emblématique, remarquable tant du point de vue de la géographie, de la géologie, de l’hydrologie (écoulement des eaux), de l’histoire que de la faune et de la flore… Au cœur de la chaîne des monts de Flandre, à cinq kilomètres au nord de Bailleul, trente kilomètres de la métropole lilloise et treize kilomètres d’Ypres en Belgique, il culmine à 150 mètres d’altitude. Espace naturel sensible géré par le Département, situé dans une Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF), il est composé de paysages diversifiés  : des bois, des prairies bocagères où pâturent poneys Dartmoor et vaches de race Rouge flamande, des mares, des vergers… En contrebas, les parcelles agricoles complètent la palette des couleurs et des formes. i Points de vue. DU CÔTÉ DE… Le « sentier des jacinthes » (6,3 km), un sentier d’interprétation ponctué de bornes, permet, au départ du village de Saint-Jans- Cappel et du musée Marguerite-Yourcenar (lire p.49), de découvrir la richesse du mont  : les lieux d’enfance de Marguerite Yourcenar (vestiges du château familial, ferme flamande, parc…), la nature exceptionnelle et la biodiversité présente (oiseaux, amphibiens, fleurs sauvages ou arbres remarquables)… Tout un patrimoine qu’apprécieront, comme l’appréciait la romancière, les amateurs de nature à l’état sauvage. * Les yeux ouverts, entretien avec Matthieu Galley. n°276 I Octobre-novembre 2014 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :