[59] Nord n°263 janvier 2013
[59] Nord n°263 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°263 de janvier 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : mission départementale des personnes handicapées, des signes encourageants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
dossier Bernard Rodrigues Directeur général de l’UDAPEI du Nord - « Les Papillons blancs » « Il y a une amélioration du fonctionnement de la MDPH et de la CDAPH, c’est évident. Mais les délais de traitement des dossiers de demande de PCH restent trop longs. Les délais de paiement restent également trop importants. Car derrière tout cela, il y a des personnes ! Certes, Rome ne s’est pas faite en un jour. C’est pour cela que le plan de soutien a été une bonne chose, car il permet une planification. Nous serons vigilants pour que ces engagements soient tenus. » Une gestion électronique des dossiers dès 2014 L’actuel système de classement « papier » vit ses dernières heures : la MDPH va se doter d’un système de gestion électronique des documents. Des milliers de dossiers vont être numérisés d’ici 2014. « Ce sera beaucoup mieux pour les usagers. Plus on avance et plus j’ai envie de voir ce que ça va donner », commente Alexia Pezzotta, responsable de la classothèque de la MDPH à Valenciennes (ici avec Patrice Fernez, agent d’enregistrement). usagers » permettant le suivi des demandes en ligne a été ouvert (mdphenligne.cg59.fr) afin de désengorger le centre d’appels téléphoniques. En préparation : la numérisation des dossiers, toujours traités sous forme « papier », la création d’un portail internet complet, l’ouverture d’une MDPH à Dunkerque… les chantiers sont nombreux. « Nous sommes portés par les gens » Pour les mettre en œuvre, la MDPH s’est dotée début novembre d’un nouveau directeur, Bruno Lombardo. « La direction est collégiale, nous prenons les décisions ensemble », insiste ce dernier. Toute l’équipe est impliquée dans le projet qui vise à améliorer le service. Car les agents de la MDPH sont conscients de l’enjeu. « Tous ces dossiers, ce n’est pas que du papier. Ce sont des personnes qui nous confient leur projet de vie », confie Mandy Leleu, agent d’enregistrement à Valenciennes. « Nous sommes portés par les gens, résume Christiane Hladky, directrice adjointe de la MDPH. C’est ce qui nous motive. Personne ici n’a besoin de s’interroger sur le sens de son action. » Les voix des usagers• Interlocuteur du Département pour la définition et l’évaluation de ses politiques en faveur des personnes en situation de handicap, le comité d’entente regroupe onze associations représentatives des personnes en situation de handicap et de leurs familles. Toutes partagent globalement l’analyse de Bernard Rodrigues (lire ci-contre). Bernard Pruvost (UNAFAM) rappelle qu’un agent de la MDPH du Nord suit 800 dossiers, alors que la moyenne nationale est de 500 : « Tant qu’on n’aura pas réussi à ramener les ratios de personnel dans la moyenne nationale, nous serons en difficulté. » « Quelles que soient les difficultés, il est toujours possible d’améliorer les choses », renchérit Pierre Delor (Association française contre les myopathies), qui plaide pour un traitement « moins bureaucratique, plus individualisé » des demandes. 16 Janvier 2013
205 000 Nordistes ont un droit en cours à la MDPH. Les dépenses générées par son activité représentent 822 000 ¤ par jour à la charge du Département. Nelly Desfossez Enseignante spécialisée, mise à disposition auprès de la MDPH par l’Éducation nationale « Je fais partie de l’équipe des « référents logistiques » qui s’occupent du suivi des dossiers pendant tout le temps de leur évaluation. Il y a des délais légaux, un certain nombre d’intervenants à coordonner, parfois les usagers doivent obtenir des devis… Et puis quand on est chargé d’une évaluation, il faut privilégier la qualité, ne pas se précipiter au risque de rater quelque chose. Mais nous faisons de notre mieux pour réduire les délais, en particulier pour les enfants. Les enseignants référents nous aident d’ailleurs beaucoup. » QUESTIONS & RÉPONSES LEXIQUE MDPH, PCH… QU’EST- CE QUE ÇA CACHE ? Comme beaucoup de services publics, la Maison départementale des personnes handicapées exerce son activité au milieu d’une jungle de sigles où il est facile de se perdre. Petit guide. AAH : Allocation adulte handicapé. AEEH : Allocation d’éducation de l’enfant handicapé. CDAPH : Commission pour les droits et l’autonomie des personnes handicapées (lire p.15). COMEX : Commission exécutive, l’instance dirigeante de la MDPH. COTOREP : Commission technique d'orientation et de reclassement professionnel (n’existe plus depuis la création des MDPH). GIP : Groupement d’intérêt public (la Maison départementale des personnes handicapées est un GIP). MDPH : Maison départementale des personnes handicapées. PCH : Prestation de compensation du handicap. RQTH : reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé. ACCESSIBILITÉ SI J’AI BESOIN D’UN DOCUMENT OU D’UN RENSEIGNEMENT, OÙ PUIS-JE M’ADRESSER ? Un réseau de points d’accueil de proximité est à votre disposition : lire ci-contre. La MDPH peut également vous accueillir sur deux sites : • VILLENEUVE D’ASCQ (secteurs des Flandres, Lille, Roubaix-Tourcoing et Douai) 21, rue de la Toison d'Or CS 20372, 59669 Villeneuve d'Ascq Cedex Accueil du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h Métro ligne 1 - station Hôtel de Ville ou Triolo• VALENCIENNES (secteurs de Cambrai, Valenciennes et Avesnes) Immeuble Philippa-de-Hainaut, 160, bd Harpignies CS 30351, 59304 Valenciennes Cedex Accueil du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h Centre de contact : 03 59 73 73 73, du lundi au vendredi (8 h 30 - 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h) mdph@cg59.fr PRATIQUE Un réseau d’accueil de proximité• La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil des personnes en situation de handicap et de leurs proches, d’attribution des droits ainsi que de sensibilisation de tous les citoyens au handicap. Afin d'assurer un accueil physique de qualité égale sur tout le département, la MDPH du Nord, en collaboration avec les Directions territoriales de prévention et d’action sociale + sur Internet du Département et avec l’aide de tous ses partenaires, a créé un réseau de points d’accueil de proximité sur l’ensemble du territoire. Le réseau compte à ce jour 282 partenaires, dont 81 enseignants référents, 104 mairies et CCAS et 131 organismes publics et associatifs (adresses sur le site lenord.fr/mdph). Les personnes en situation de handicap et leur famille peuvent y accéder à leurs droits, à l’information et retirer ou déposer un imprimé de demande de prestation. lenord.fr/mdph : la MDPH sur le Net Sur les pages consacrées à la MDPH sur le site du Département, vous trouverez les adresses de tous les points d’accueil, mais aussi les informations pratiques sur toutes les aides et prestations auxquelles vous pouvez accéder via la MDPH. Janvier 2013 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :