[59] Nord n°20 septembre 2019
[59] Nord n°20 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de septembre 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (190 x 260) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : collège, cap sur les filières numériques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
CLUB CODE  : BIEN PLUS QU’UN HOBBY Créer son propre jeu vidéo et fabriquer son joystick... un rêve pour beaucoup de jeunes qui devient réalité au collège Anne-Franck de Lambersart. Ici, le Club Code ouvre des perspectives aux élèves qui vont bien au-delà des lignes de code de l’ordinateur. Parce que demain se prépare aujourd’hui, parce qu’apprendre à coder c’est bien plus qu’une activité, c’est une opportunité... Au collège Anne-Franck de Lambersart, le club code est né il y a trois ans, d’un partenariat entre l’entreprise IBM et le collège. S’implanter sur le territoire, faire connaître ses métiers, IBM y a vu aussi des avantages. « L’école est là pour préparer les élèves au monde du travail, pour les ouvrir à des domaines professionnels qui ont de bons taux d’emploi », explique Sylvain Donckers, principal adjoint. « Pour former des citoyens libres, éclairés, cela nécessite de comprendre le monde numérique qui nous entoure, qui est partout. » Alors chaque semaine, des ingénieurs d’IBM distillent leurs connaissances et montent des projets avec une quinzaine d’élèves volontaires. Grâce au Club Code, créer avec une imprimante 3D est devenu un jeu d’enfant pour les élèves. 8 I DOSSIER CAP SUR LES FILIÈRES NUMÉRIQUES « C’est une génération bercée au numérique et pourtant, on a beaucoup à leur apprendre sur l’envers du décor, sur le fonctionnement d’un ordinateur. C’est un challenge aussi pour nous, de prendre du recul sur nos pratiques et de vulgariser nos connaissances ! », confie Jérôme, ingénieur. Ensemble, ils viennent de créer une manette de jeu vidéo. Le Graal du club ! Les jeunes ont d’abord appris à modéliser leur manette sur un logiciel de 3D puis à utiliser l’imprimante 3D fournie par la mairie. Dans l’autre groupe, Raphaël, élève de 4e, s’exerce sur le logiciel Scratch, Naruto à l’écran. Il apprend à coder en jouant. « Je crée des fonctions qui créent un personnage et le font bouger... Le code c’est créatif en fait, ça ouvre plein de possibilités ! » À tel point que désormais, l’algorithmie est enseignée dans les programmes et qu'elle devient une épreuve du brevet des collèges.
MALEKA DILMI, Consultante pour le CORIF, Conseil, Recherche, Ingénierie et Formation Pour l’Egalité Femmes-Hommes « IL FAUT SUSCITER L'INTÉRÊT DES COLLÉGIENNES ! » Pourquoi mettre en place des actions autour du numérique pour les filles ? Lors d’une étude menée en 2014, nous nous sommes rendus compte que les femmes n’étaient que 9% à être présentes dans les métiers techniques ou liés à l’informatique, avec cette idée que ces filières étaient réservées aux garçons. Nous avons donc décidé de mener un travail pour déconstruire ce stéréotype en posant cette question  : " comment faire pour que les citoyennes de demain aient les mêmes chances de choisir leur avenir professionnel que les hommes ? " Pour cela, il faut leur donner envie d’intégrer ces filières et qu’elles s’autorisent à y aller. De quelle manière agissez-vous ? Avec nos partenaires, nous avons créé Numériqu’Elles, pour susciter des vocations, notamment auprès des élèves de 3 e qui sont en pleine découverte des filières. Nous leur proposons des ateliers de déconstruction des stéréotypes, des témoignages de femmes… De grandes entreprises y tiennent des stands pour que les filles puissent s’initier à la programmation, utiliser des robots. Nous formons également les professeurs, hommes et femmes, afin qu’ils ou elles pensent à orienter les filles vers ces métiers. Quel message avez-vous envie de faire passer auprès de ces jeunes filles ? Dans les 10 ans qui arrivent, tous les métiers vont intégrer la digitalisation. Autorisez-vous à découvrir ces filières de qualité qui sont porteuses, avec de réelles perspectives d’embauche, et qui proposent des salaires intéressants. Trouver un stage, c’est facile ! Le site monstagedetroisieme.lenord.fr s’adresse aux élèves de 3 e qui recherchent une structure (entreprise, collectivité, association...) pouvant les accueillir durant leur stage d’observation en milieu professionnel, pour une durée de 3 à 5 jours. On y trouve toutes les offres de stage répertoriées par le Département ainsi que de nombreuses informations pratiques (comment rédiger le rapport, un guide sur l’orientation…). SEPTEMBRE 2019 MAGAZINE LE NORD I 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :