[59] Nord n°16 avril 2019
[59] Nord n°16 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de avril 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (190 x 260) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 6,0 Mo

  • Dans ce numéro : chez moi en toute autonomie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LA NUIT AUSSI, ON VEILLE SUR VOUS Depuis quatre ans, le Douaisis bénéficie d’un service de garde itinérante de nuit. Un service pris en charge par le Département pour les personnes en situation de handicap et les personnes âgées. Il est 21 h 30, l’heure pour Marie- Pascale d’aller se coucher. Privée de mobilité à cause d’un handicap, elle bénéficie de l’aide d’une garde itinérante de nuit. Ce soir-là, Daounia Zeghadi va l’installer dans son lit et s’assurer que tout va bien avant d’enchaîner d’autres visites. « En cas d’urgence, j’ai un téléphone de garde sur lequel je suis joignable jusqu’au matin. Nous pouvons aussi être référent pour la téléalarme. » Ce service est proposé dans le 12 I DOSSIER CHEZ MOI EN TOUTE AUTONOMIE Les gardes à domicile interviennent à toute heure de la nuit en fonction des besoins. Douaisis par l’ASAPAD. Il existe également à l’ASSAD de Dunkerque et à la Maison de l’Aide à domicile de Lille. « Cette aide ponctuelle permet d’intervenir auprès des personnes les plus fragiles qui n’ont pas besoin ou envie d’avoir une aide à domicile toute la nuit », explique Sylvia Lagana, la directrice de l’ASAPAD à Sin-le- Noble. « Sans ce service, je dormirais dans mon fauteuil. Avant je demandais de l’aide à ma famille, mais ce n’est pas pratique », témoigne Marie-Pascale. Sabine confirme  : « Daounia me change de position durant la nuit car je ne peux pas bouger. Sa présence me rassure. » Lors de la demande de prise en charge, un diagnostic initial est réalisé pour évaluer les besoins de la personne et actualiser les réponses en fonction de l’évolution de la situation. « Nous intervenons aussi par exemple après une hospitalisation ou pour raccompagner quelqu’un après une sortie et l’aider à se coucher », ajoute Sylvia Lagana. Le Département prend en charge l’abonnement à ce service pour les personnes relevant de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) et de la PCH (Prestation de compensation du handicap). Dans ce dernier cas, la PCH peut contribuer aussi au financement des prestations programmées ou d’urgence. Ce service fait partie des nouvelles réponses que le Département souhaite proposer aux Nordistes (lire ci-contre).
DES RÉPONSES INDIVIDUALISÉES POUR VOTRE AUTONOMIE Dans le cadre du nouveau Schéma départemental des solidarités humaines, le Département propose aux personnes âgées et à leurs aidants, des solutions de répit. Il s’agit d’un « panier de services » personnalisable en fonction des situations individuelles et finançable dans le cadre de l’évolution de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) jusqu’à 500 € par an, ou 1000 € si l’aidant doit être hospitalisé. L’accueil familial de jour Les personnes âgées en perte d’autonomie peuvent être accueillies temporairement (journée ou nuit) dans l’une des 650 familles d’accueil spécifiquement agréées. Une bouffée d’oxygène pour elles et une solution de répit pour leurs aidants. Le relayage Une aide ponctuelle et indispensable d’un professionnel qui intervient à domicile pour suppléer un aidant absent. Dès cet automne. La garde itinérante Une intervention courte, non prévisible à domicile pour maintenir l’autonomie de la personne âgée 24h/24h et 7j/7. L’intervention d’un assistant de vie à domicile Des professionnels interviennent à domicile pour aider directement la personne (repas, toilette) ou dans sa vie courante (courses, papiers). Ces professionnels relèvent des Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) ou sont employés directement par la famille. L’aide aux particuliers employeurs Établir un contrat de travail, une fiche de paye… Le Département a conventionné avec la FEPEM pour vous permettre de recevoir des conseils. FEPEM (Fédération des particuliers employeurs)  : 03 20 70 31 21, fepem.fr Pour plus d’informations sur l’ensemble de ces services, contactez le relais autonomie le plus proche de chez vous (lenord.fr/relaisautonomie). 40 relais répartis sur tout le territoire accueillent et orientent les personnes âgées et en situation de handicap et leurs aidants. AIDANT « C’est la personne qui est au cœur de ce dispositif, avec la liberté de choisir les solutions qui lui conviennent le mieux, au sein d’un panier de services plus étoffé. Ces réponses sont une nouvelle pierre sur la voie du Département 100% inclusif que nous appelons de nos vœux. » GENEVIÈVE MANNARINO, Vice-présidente du Département du Nord en charge de l’Autonomie lenord.fr/interview-gmannarino RELAYANT AVRIL 2019 MAGAZINE LE NORD I 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :