[59] Nord n°16 avril 2019
[59] Nord n°16 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de avril 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Nord

  • Format : (190 x 260) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 6,0 Mo

  • Dans ce numéro : chez moi en toute autonomie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
L’ACCUEIL DE JOUR  : FAVORISER LA VIE À DOMICILE, SOUTENIR LES PROCHES Les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée vivant à leur domicile peuvent être accueillies une ou plusieurs journées par semaine dans une structure où elles bénéficient d’un accompagnement adapté  : c’est l’accueil de jour. Un service qui permet également de soulager leurs proches. Ce lundi après-midi à l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes Clairefontaine d’Hazebrouck, la musique bat son plein  : Miguel a sorti la guitare et Jeannine entonne la Java bleue. « Le chant est l’une des nombreuses activités proposées aux usagers de l’accueil de jour », explique Laurence Lemort, responsable du service. L’objectif est thérapeutique  : stimuler la mémoire, travailler le vocabulaire. Le corps aussi est sollicité, avec la gymnastique douce, la danse  : « nous cherchons à entretenir 10 I DOSSIER CHEZ MOI EN TOUTE AUTONOMIE toutes leurs capacités, à préserver leur autonomie afin qu’ils restent chez eux le plus longtemps possible. » 46 familles peuvent ainsi être accompagnées. Ce soutien, financé à hauteur de 41 euros par jour par le Département, s’adresse autant aux personnes accueillies qu’à leurs proches, dont le quotidien est souvent complexe à gérer  : « Je ne peux pas laisser mon mari seul à la maison trop longtemps », explique Mme Follet. « Bernard passe une journée par semaine au centre, il est content d’y aller. De mon côté, je peux voir mes petits-enfants, prendre des rendez-vous… » À l’accueil de jour, les familles trouvent aussi écoute et orientation. Une semaine de vacances en Sologne avec l’équipe a été organisée  : « une bouffée d’oxygène », pour Mme Bodelle, partie avec son époux  : « j’ai pu discuter avec des personnes qui vivent la même chose que nous. On se sent moins seul. » Jeannine et Olivette, entourées de Miguel Moya Cabrera et de Laurence Lemort.
EN FAMILLE, TOUT EN SOUPLESSE L’accueil familial est un mode d’hébergement souple. Il peut prendre de multiples formes en fonction des possibilités des accueillants et des besoins des accueillis. Certains ne demandent qu’un accompagnement léger  : l’accueil séquentiel s’avère alors particulièrement bien adapté. Depuis deux ans, la famille de Séverine Duquennoy, accueillante familiale à Bierne, s’est agrandie. De cinq personnes, elle est passée à sept, après l’arrivée d’Erika et Alexandra au domicile familial. Ces deux femmes en situation de handicap sont désormais chez elles… chez les Duquennoy. Ponctuellement, un jeune homme vient aussi y passer la journée. Il est habituellement accueilli au Service d’accueil de jour (SAJ) de Téteghem, une structure des Papillons blancs. Mais lorsque l’établissement ferme pour les vacances, Luka ne se sent pas encore prêt à rester seul chez lui pendant que sa maman travaille. « Dans le cadre de l’accueil permanent, on essaie d’offrir à nos accueillies un « chez elles chez nous ». En accueil séquentiel, le projet est différent. Avec Luka, on travaille sur l’autonomie et les repères dans le temps », explique Séverine Duquennoy. Mais cette forme d’accueil très souple peut offrir une réponse à des besoins variés  : offrir un peu de répit aux aidants, permettre à l’accueilli de pratiquer une activité, etc. Il peut s’agir d’un accueil en journée et, si la famille d’accueil dispose d’une chambre libre, il peut aussi être mis en place pour la nuit, ou pour le jour et la nuit. Comme le résume Séverine Duquennoy, « cela permet de répondre au plus près au besoin de la personne. » Des liens se tissent aussi en accueil séquentiel, en témoignent les sourires de Séverine Duquennoy et Luka Capron. AVRIL 2019 MAGAZINE LE NORD I 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :