[57] Moselle n°12 novembre 2012
[57] Moselle n°12 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Moselle

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,1 Mo

  • Dans ce numéro : Conseil général junior, la voix des jeunes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Chiffres clés ◗ 138 M € pour le RSA et l’insertion en 2012. ◗ 29 423 bénéficiaires du RSA en Moselle. ◗ 22 M € pour le volet insertion. ◗ 5,3 M € pour les contrats uniques d’insertion. ◗ 1 530 contrats uniques d’insertion cofinancés en 2012. JPC-PROD - Fotolia.com
Alex Staub, Vice-Président du Conseil Général délégué à l’action sociale et à l’autonomie, et Nathalie Griesbeck, Vice-Présidente du Conseil Général, Présidente de la 3 e Commission « Affaires sociales, scolaires, universitaires et de Recherche » Dossier Revenu de Solidarité Active (RSA) Inclusion sociale et retour à l’emploi Engagement réciproque En contrepartie de l’aide financière et sociale qui lui est apportée, le bénéficiaire du RSA doit être actif dans sa démarche d’insertion sociale et professionnelle et répondre à plusieurs engagements. Le non-respect de ceuxci pourra entraîner la suspension partielle ou totale du RSA. Le dépliant d’information « RSA, vos droits et vos obligations » est disponible sur www.cg57.fr/rsa Chef de file des politiques d’insertion au niveau local, le Conseil Général cofinance le Revenu de Solidarité active, accompagne ses bénéficiaires et participe à la coordination des acteurs de l’insertion socioprofessionnelle avec le Pacte territorial pour l’Insertion. En 2012, le Conseil Général a prévu un budget de 138 M € pour le paiement des allocations relevant du Revenu de Solidarité active (RSA) et pour le financement des mesures d’insertion. 29 423 Mosellans bénéficient à l’heure actuelle Minerva Studio - Fotolia.com du RSA, contre 28 458 l’an dernier ; une progression de 3,85% imputable à une conjoncture économique délicate. Depuis le 1 er juin 2009, le RSA remplace le Revenu Minimum d’Insertion (RMI) et l’Allocation pour Parent Isolé (API). Il poursuit plusieurs objectifs : compléter les ressources des personnes reprenant une activité afin de réduire la pauvreté au sein de la population active, favoriser le retour à l’emploi des allocataires de minima sociaux et simplifier un système d’aides sociales compliqué et peu lisible. Engagé aux côtés des plus démunis, le Conseil Général finance le RSA « socle », ancien RMI, et l’État finance pour sa part le RSA « activité », complément de revenu pour les salariés pauvres. 7 338 foyers mosellans bénéficient actuellement du RSA « activité » qui vient en aide aux salariés aux revenus modestes. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :