[55] Meuse n°12 déc 12/jan-fév 2013
[55] Meuse n°12 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Meuse

  • Format : (200 x 260) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil général se mobilise pour l'emploi des jeunes Meusiens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
06 DOSSIER Deux parcours exemplaires Le Conseil général se mobilise pour l’emploi des jeunes Meusiens Depuis plusieurs années, le Conseil général de la Meuse met tout en œuvre pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes en Meuse. Dans ce dossier, Meuse 55 fait le point sur la situation actuelle et vous fait découvrir quelquesuns des nombreux dispositifs accessibles pour les jeunes. Favoriser l’accès à l’emploi La Cellule Alternance de la Mission locale du Nord meusien active les liens entre les jeunes et l’entreprise. Le CIO, Pôle Emploi et la Mission locale du Nord meusien partagent le même constat au sujet de l’apprentissage : plusieurs représentants du secteur économique s’inquiètent depuis des années du nombre d’offres non pourvues. Chez beaucoup de jeunes, l’intérêt pour l’apprentissage ne se concrétise pas par un contrat et, pour Le chiffre : 107 En 2011, 107 offres (71%) de contrats en alternance ont été satisfaites par la Cellule, notamment dans les secteurs du commerce, de la vente et de la grande distribution, présents sur le bassin de Verdun. ceux qui en signent un, le nombre de ruptures reste important. Portée conjointement par la Mission locale et Pôle Emploi, la Cellule Alternance a défini trois cibles prioritaires : les partenaires à mobiliser en réseau pour favoriser l’échange d’information ; les entreprises (en assurant un recueil des offres, un soutien administratif dans la réalisation des contrats d’apprentissage) ; les jeunes (en leur proposant un lieu de ressource, d’information). UN FORUM TRÈS PORTEUR En mars 2011, Pôle Emploi et la Mission locale du Nord meusien ont organisé un forum Hôtellerie Restauration pour faciliter la rencontre entre les entreprises et les demandeurs d’emploi. Cet événement a permis de réunir une quinzaine d’entreprises et de collecter 26 offres dont 10 en apprentissage. Kévin Berthommier est arrivé à la Mission locale à l’âge de 17 ans. Il souhaitait effectuer un CAP Métallerie en alternance. Il a aussitôt accédé à la Cellule Alternance. Le jeune homme avait déjà une idée bien précise de son projet professionnel. Après son premier entretien avec une conseillère en insertion, il avait effectué seul ses démarches pour trouver une entreprise et a pu venir à la Mission locale pour participer à des ateliers de préparation à l’emploi (entretien d’embauche, rédaction de CV et de lettres de motivations…). Un mois seulement après son inscription, Kévin a signé un contrat avec la société ALBRAND de Belleville-sur-Meuse. Ce contrat d’apprentissage lui permettra d’obtenir un CAP et peut-être de poursuivre sa carrière dans l’entreprise qui a pris le pari de le former. Inscrit à la Mission locale en 2009, Bryan Sauvet a participé à de nombreuses activités qui lui ont permis d’affiner sa capacité à rechercher un emploi. Il a intégré la Cellule Alternance en septembre 2011 à la recherche d’un contrat d’apprentissage. Suite à un atelier « alternance », il a répondu à une offre déposée sur le site de Pôle Emploi. Grâce à sa préparation, Bryan a aussitôt pu signer un contrat d’apprentissage au sein de la société CEGE à Bellevillesur-Meuse. Il y prépare aujourd’hui un BEP de découpeur et poseur en adhésifs toujours au sein de cette société. Sa fierté : avoir pu participer à la décoration des vitrines de la Mission locale. meuse 55/N°12• DÉCEMBRE 2012
Agir pour lever les freins De son côté, le projet hébergement et mobilité s’appuie sur la capacité de la Mission locale du Sud meusien à accompagner les jeunes en vue d’une insertion professionnelle et sociale durable. C’est dans ce contexte que Julie et Melissa, deux jeunes femmes engagées pour 6 mois en contrats aidés au sein de la structure et encadrées par deux conseillères, ont procédé à un recensement des moyens de transports et modes d’hébergements dans le Sud meusien. Le projet, qui a pour objectif de faciliter l’entrée dans la vie active des jeunes, a également permis d’alimenter le site Internet « Bouge et trouve ton job » (http://www.bougeettrouvetonjob.fr/) qui informe le public sur les dispositifs et alternatives existants. Les jeunes en Meuse Interview Mélissa Carroux, Chargée de Mission à la Mission locale du Sud meusien Pouvez-vous résumer votre parcours au sein du projet de la Mission locale ? Julie et moi sommes arrivées à la Mission locale le 19 décembre, dans le cadre d’un service civique qui s’est très vite transformé en Contrat d’Accompagnement vers l’Emploi (CAE) face à la charge de travail que le projet impliqué. En quoi consistait votre travail ? Nous avons commencé par recenser l’existant. Julie s’est chargée de Commercy et ses alentours et moi de Bar-le-Duc et Au 1 er janvier 2009, la Meuse comptait 33 676 jeunes âgés de 15 à 24 ans, soit un peu plus de 17% de la population du département, dont 53% d’hommes et 47% de femmes. La moitié d’entre eux est active et 38% détiennent un emploi. Les hommes occupent majoritairement des emplois salariés (60,5%). Les femmes occupent, pour un tiers d’entre elles, un emploi à temps partiel et sont davantage touchées par le chômage. La part des jeunes dans la demande d’emploi* est relativement moins importante en Meuse (17,9%) qu’en Lorraine (20,2%) ou en France Métropolitaine (18,4%). (* Catégorie A : personnes sans emploi et en recherche active.) Des emplois d’avenir au Conseil général Dès son budget 2013, le Conseil général s’est fixé un objectif de 50 recrutements dans ses services et au sein de ses organismes associés. Des emplois d’avenir, mais aussi l’apprentissage et le service civique pourront être mobilisés en relation notamment avec les Missions locales. Les postes proposés devront soit ouvrir des perspectives futures dans les entreprises privées qui ont des besoins dans ces secteurs (le BTP, la restauration collective,...), soit être pérennisés, par exemple à l’occasion de départs en retraite. Pour renforcer l’insertion professionnelle de ces jeunes, le Conseil général jouera son rôle de tuteur et proposera, en lien avec la Région, des parcours de formation pour que cet emploi débouche sur une vraie qualification. ses environs. Nous avons recherché les moyens de transports et toutes les aides financières permettant d’être mobile de manière autonome. Nous nous sommes ensuite dirigées vers les modes d’hébergements susceptibles d’accueillir des jeunes. Nous avons également rencontré les élus de CODECOM et écouté leurs propositions dans ces domaines. Quel bilan et quelle suite ont été donnés à ces rencontres ? Le temps d’effectuer mon compte rendu, nous étions déjà le 19 juin. M me Thémelin, Directrice de la Mission Locale, a donc décidé de reconduire mon contrat pour que je puisse créer un classeur contenant Accueil des Jeunes - Habitat Jeunes DÉCEMBRE 2012• N°12/DOSSIER un questionnaire que les jeunes de la Mission locale pourront remplir. Que retenez-vous de cette expérience ? J’ai suivi une formation « d’assistant Manager » et les seuls emplois que j’avais exercés étaient en lien avec l’animation. Comme il s’agissait de jeunes, je m’y suis retrouvée mais la somme de travail et l’enjeu de ma mission m’effrayaient un peu. Je voulais être à la hauteur et trouver des solutions concrètes. L’Accueil des Jeunes - Habitat Jeunes est une association recevant des jeunes de 16 à 30 ans et proposant des appartements individuels, une restauration et des espaces de vie collective. Les résidences se situent sur les communes de Bar-le-Duc et Verdun ou encore Ligny-en-Barrois. L’association occupe une place importante dans le champ de l’insertion par le logement. Elle crée les conditions d’un apprentissage de l’autonomie. Elle accompagne les jeunes hébergés en prenant en compte leurs projets professionnels et personnels. Elle maintient une offre de service adaptée, accompagne les étapes du parcours et développe des actions spécifiques contribuant à ces objectifs. Afin de répondre aux besoins d’hébergement des jeunes, l’association « L’Accueil des Jeunes » s’appuie sur une offre résidentielle de 115 lits via 97 logements (77 à Bar-le-Duc, 17 à Verdun et 3 à Ligny-en- Barrois). Grâce à ce dispositif, 219 résidents ont pu être hébergés en 2011. meuse 55 07



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :