[52] Ligne Directe n°132 sep/oct/nov 2019
[52] Ligne Directe n°132 sep/oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°132 de sep/oct/nov 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Marne

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : Animal'Explora, c'est parti !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 VOTRE TERRITOIRE ATTRACTIVITÉ La première Auberge de Pays Logis à Bologne « C’est grâce à un partenariat gagnant/gagnant que la première Auberge de Pays labellisée Logis a pu voir le jour en Haute-Marne, à Bologne  : l’Auberge Le Commerce. » Fabienne Schollhammer, conseillère départementale et Présidente de la Maison départementale du tourisme Inauguré le 6 septembre dernier par le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean- Baptiste Lemoyne, ce nouveau concept de boutique-hôtel allie hébergement moderne, restauration de terroir, services de proximité et permet de créer un véritable lieu de vie pour les habitants et les voyageurs. Un nouveau concept d’auberge Imaginé par la Fédération Internationale des Logis, l’Auberge de Pays Logis a pour vocation de dynamiser le cœur des territoires, notamment en milieu rural. À Bologne, l’Auberge Le Commerce, institution datant de 1925, vient de retrouver de sa superbe avec un établissement flambant neuf. Guillaume et Cécile, les nouveaux propriétaires qui se sont lancés dans l’aventure, proposent un bar-restaurant, un service traiteur et la vente de produits locaux. Côté restaurant, l’ambiance de la salle est chaleureuse, dans un style moderne, s’ouvrant sur une terrasse qui sera appréciée l’été ; la cuisine est traditionnelle et fine, issue de produits du terroir. Cinq chambres, dont une suite familiale, offrent à la clientèle de passage espace et confort. Une initiative multi-partenariale Ce projet a pu voir le jour grâce à l’implication de tous  : les propriétaires, la Ville de Bologne, la Fédération internationale des Logis, la Maison départementale du tourisme et le Conseil départemental de la Haute-Marne. Cette opération s’inscrit dans le programme de revitalisation de la commune, porté par le Département et le GIP Haute-Marne, dans la perspective du départ futur des Forges de Bologne/groupe Lisi. Premier partenaire des communes et de leurs groupements, L’AUBERGE DE PAYS LOGIS EN QUELQUES MOTS… Restauration de terroir Services de proximité Hébergement moderne Lieu de vie et de rencontres Tourisme de demain La 1 ère Auberge de Pays Logis inaugurée en Haute-Marne par le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères le Conseil départemental a accompagné, à hauteur de 270 000 € , ce projet valorisant le territoire. Il s’inscrit également en parfaite adéquation avec la campagne de notoriété et d’attractivité « La Haute-Marne respire et inspire » engagée par le Département. AMD
Parc national de forêts  : une chance ! DES FORÊTS IMMENSES, D’ÉTROITES ROUTES POUR PLONGER VERS DES COMBES CACHÉES OÙ CHUCHOTENT LES RUISSEAUX, DES VILLAGES MAGNIFIQUES OÙ SE LIT L’HÉRITAGE TEMPLIER ET CISTERCIEN... UN ÉTONNANT TERRITOIRE QUI LIVRE SES MYSTÈRES DE PIERRES ET DE VERDURES À QUI SAIT Y TRAÎNER GUÊTRES ET REGARDS. C’EST ICI QUE LA HAUTE- MARNE ET LA CÔTE D’OR SE MARIENT POUR LE MEILLEUR, CELUI DU 11 E PARC NATIONAL FRANÇAIS, LE PARC NATIONAL DE FORÊTS. UNE CRÉATION, UNE NAISSANCE QUI CONCRÉTISENT DIX ANNÉES DE PRÉPARATION POUR LE PREMIER ET UNIQUE PARC NATIONAL FRANÇAIS DÉDIÉ À LA FORÊT ET À SES HABITANTS QUE LA FORÊT FAIT VIBRER ET QUI LA FONT VIVRE. Alors c’est quoi un Parc national ? Et pourquoi ici ? Les parcs nationaux forment un réseau mondial d’espaces naturels terrestres et maritimes exceptionnels, où la diversité biologique, culturelle et paysagère s’exprime avec magnificence. Ce sont des espaces protégés créés pour sauvegarder des patrimoines naturels et culturels reconnus comme exceptionnels, combinaison unique entre géologie, diversité biologique, paysages et, bien sûr, les activités humaines. Avec le Parc national, l’enjeu à relever avec les générations futures est de les préserver face aux grands défis qui se posent à notre planète comme le changement climatique, l’érosion de la biodiversité ou encore l’artificialisation des terres. Son rôle est de veiller à la compatibilité entre les objectifs de préservation et le projet de développement exemplaire du territoire défini et mise en œuvre avec et par les acteurs locaux. La forêt et l’exploitation du bois, de la pierre ainsi que l’agriculture constituent le socle d’activités du futur Parc national. Il sera, en quelques sortes, un gage du maintien des emplois locaux dans ces filières économiques et, en parallèle, il permettra de développer des filières telles que l’écotourisme, l’artisanat et la recherche. Entre héritage et développement, le Parc national de forêts ce sera le soutien aux initiatives locales, le fer de lance d’un nouvel élan économique, la création de pôles touristiques, l’aide aux associations, l’encouragement et l’appui aux produits locaux, la valorisation des savoir-faire multiples, une culture du bien vivre et du bon vivre que revendiquent les habitants fiers de vivre ici et pas ailleurs. En novembre 2019 naîtra le Parc national de forêts et rejoindra la famille des 11 Parcs nationaux français, des 300 Parcs nationaux européens et des 3 000 dans le monde ! Abbaye cistercienne d’Auberive GIP ATTRACTIVITÉ VOTRE TERRITOIRE À savoir Forêt d’Auberive LE PARC NATIONAL DE FORÊTS EN HAUTE MARNE  : > 56 communes de Haute-Marne pourront bénéficier du label « Parc national » > 3 100 hectares, c’est la surface de la plus grande forêt sauvage de France qui sera située dans la Forêt d’Arc-Châteauvillain. > 20% de la population française de cigognes noires a choisi les forêts hautmarnaises pour y faire leurs nids. > 1 € investi dans le Parc national, ce sont 14 € de retombées économiques pour le territoire (source  : Parcs nationaux de France) > droit d’accès pour tous les élèves des écoles et collèges des communes haut-marnaises du Parc national au passeport « la biodiversité dans le Parc national » 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :