[52] Ligne Directe n°107 déc 12/jan-fév 2013
[52] Ligne Directe n°107 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°107 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Marne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'Europe, un acteur clef pour le département.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 europe Ligne Directe n°107 L’Europe : un acteur clef pour que ruralité rime avec modernité L’Europe semble parfois bien éloignée du quotidien de chacun et pourtant… les fonds européens participent bel et bien au développement de notre territoire. Explications. L’Europe, c’est la paix et la démocratie ; l’Europe c’est aussi le progrès en termes de développement économique et d’aménagement du territoire. L européenne a reçu le prix Nobel,’Union le 10 décembre dernier, pour la stabilité et la paix depuis 60 ans, période jamais atteinte dans l’histoire moderne de notre continent dévasté par des siècles de conflits armés. Au cœur de la construction européenne, l’Allemagne et la France s’apprêtent à célébrer le 22 janvier prochain le 50 e anniversaire du traité de l’Élysée, base de la réconciliation de nos deux pays. Cette actualité nous rappelle que l’engagement des responsables politiques des partis de gouvernement depuis la seconde guerre mondiale, avec le soutien constant des peuples, a permis de bâtir, pierre après pierre, l’Union européenne telle que nous la connaissons aujourd’hui : une association librement consentie et sans cesse plus étroite des peuples d’Europe, fondée sur le u Une image forte : le général de Gaulle et le chancelier Adenauer en 1958 et 50 ans après, la chancelière Merkel au Mémorial Charles de Gaulle en 2008 à Colombey-les-Deux-Églises. respect de la démocratie et des droits de l’homme. L’Europe, c’est la paix et la démocratie ; l’Europe c’est aussi le progrès en termes de développement économique et d’aménagement du territoire. Pour décliner ses politiques, l’Union européenne agit par des fonds structurels qui soutiennent les initiatives portées par des collectivités dynamiques. leconseilgénérAl : unecollectiVitéMoBilisée pourlescréditseuropéens Le conseil général de la Haute-Marne compte parmi les collectivités les plus engagées pour mobiliser les fonds européens en
europe Ligne Directe n°107 9 Qui peut bénéficier du feAder « Axe 3 » ? Tout acteur du monde rural (particuliers, collectivités…) ayant un projet qui s’inscrit dans l’un des dispositifs soutenus. L’enveloppe régionale 2007-2013 est dotée de 21 443 000 €. u Le plan Haute-Marne numérique du conseil général est soutenu par l’Europe. faveur du développement local. Comment ? En recherchant des cofinancements au titre des différents fonds européens. Derrière les sigles « FEDER », « FEADER », « FSE » ou encore « LEADER », ce sont 340 M € sur la période 2007/2013 pour la Champagne-Ardenne. Quelssontlestypes deprojetssoutenus ? Au titre du Fonds européen de développement régional (FEDER), près de 186 M € sont mobilisés pour la recherche et l’innovation, les entreprises, l’environnement et le développement durable, la cohésion territoriale. Concrètement en Haute Marne, Hamaris, office public de l’habitat social, a bénéficié de subventions pour la réhabilitation thermique de 90 logements sociaux sur le programme 2007-2013. Par ailleurs, le Mémorial Charles de Gaulle, construit par le conseil général, a ouvert ses portes en 2008 grâce notamment à une subvention de 3,3 M € de FEDER. dansquelsdomainespeutintervenirleFeAder « axe3 » enHaute-Marne ? Le Fonds peut soutenir notamment (liste non exhaustive) : - la diversification des activités d’une exploitation agricole dans des domaines non agricoles, par exemple : un point de vente de produits fermiers ou une activité touristique ; - la création, la reprise ou la transmission de petites entreprises présentant un élément innovant : prestation, produit novateur ou offre nouvelle pour le territoire ; - l’amélioration de l’offre de services le long des routes et itinéraires touristiques, par exemple : l’offre d’une activité de loisirs ou la création d’un hébergement ; - l’amélioration des services à la population, par exemple : une crèche ou une maison médicale ; - la mise en valeur du patrimoine culturel, par exemple : l’achat de matériels d’exposition, le soutien à la création d’évènements culturels structurants d’intérêt départemental ou régional ; - les stratégies locales de développement de la filière bois. Quelquesexemplesdeprojetsdéjàsubventionnésdansledépartement : - la création d’un meublé Clévacances à Cusey, projet porté par un particulier ; - la création d’une maison médicale à Bourmont, projet porté par une communauté de communes ; - la création d’un point de vente collectif de produits fermiers à Chaumont, projet porté par une SARL gérée par des agriculteurs haut-marnais. Source : Préfecture de la Haute-Marne La dimension européenne évidente du deuxième site touristique le plus fréquenté de Champagne-Ardenne explique sans doute le choix d’une inauguration conjointe par le Président Sarkozy et la Chancelière Merkel en octobre 2008. Ce lieu de mémoire vivante fait le pari des nouvelles u L’Europe accompagne également les grands projets des villes comme la requalification du quartier centre-gare à Chaumont.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :