[50] Manche mag' n°62 oct/nov/déc 2018
[50] Manche mag' n°62 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°62 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Manche

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : bien grandir dans la Manche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
PAROLES D’ÉLUS GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS « NOTRE MANCHE » E-DÉMOCRATIE PROCHAINE RÉUNION DE VOTRE ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE le 7 décembre session du 4 e trimestre Ouvertes au public, toutes les séances sont aussi à retrouver en direct et en différé sur conseil-departemental.manche.fr (Vos sessions en vidéo) RENTRÉE 2018  : NET RECUL DE L’ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE DES ENFANTS HANDICAPÉS Depuis la loi de 2005, l’accueil en milieu ordinaire des enfants handicapés est la règle. Cette loi, vieille de 13 ans, a encore beaucoup de mal à imposer ses principes. Il aura fallu attendre 2012, sous l’impulsion des deux ministres successifs, Vincent Peillon et Najat Vallaud-Belkacem, pour que les Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) voient leurs missions reconnues, leur nombre augmenter considérablement et qu’ils acquièrent un statut professionnel. Malheureusement, cet élan a été stoppé à la rentrée dernière. Le nombre de postes est en légère diminution, alors que le nombre d’élèves à accompagner augmente. C’est là que notre système bloque, que les familles ne comprennent plus. D’un côté, présidée par notre collègue Frédérique Boury, il y a la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Composée de représentants du conseil départemental, de l’État, des associations, de professionnels, elle oriente les enfants entre milieu ordinaire, dispositifs particuliers et établissements. Concernant les AVS, elle préconise un nombre d’heures, elle indique si l’auxiliaire doit être individuel ou mutualisé. La commission travaille très dur pour passer les demandes en juin. Et les familles reçoivent une notification qui leur ouvre un droit. Or, d’un autre côté, c’est l’Éducation nationale qui recrute les AVS. De ce fait, l’État a le dernier mot et choisit les moyens qu’il veut attribuer, sans toujours respecter les préconisations de la CDAPH. Les emplois d’AVS sont peu attractifs (temps partiel, faible salaire, etc.). Et, au-delà du nombre de postes en diminution, les recrutements sont difficiles. Si le gouvernement fait le choix de raboter les dépenses de l’État, de supprimer les contrats aidés, il ne peut priver ces enfants, ces jeunes, d’une inclusion scolaire en milieu ordinaire. Il devrait y avoir une parfaite concordance entre les orientations de la CDAPH et les moyens alloués dans les écoles. On ne peut accepter un retour en arrière sur ce sujet. Les familles n’ont pas à subir cette double peine. LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS - Notre Manche  : Anna PIC, Frédéric BASTIAN, Cherbourg-Octeville-1 - Karine DUVAL, Sébastien FAGNEN, Cherbourg-Octeville-2 - Marie-Odile FERET, Franck TISON, Cherbourg- Octeville-3 - Odile LEFAIX-VÉRON, Dominique HÉBERT, Équeurdreville-Hainneville Yveline DRUEZ, Jean-Paul FORTIN, La Hague - Frédérique BOURY, François ROUSSEAU, Les Pieux - Madeleine DUBOST, Gilles LELONG, Tourlaville. Suivez-nous sur twitter  : notremanche CONTACT Martial Defoy, collaborateur de groupe  : 02 33 05 97 92 - martial.defoy manche.fr VOTRE ASSEMBLÉE GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE HOMMAGE À BERNARD TRÉHET Début septembre, notre ami Bernard Tréhet nous quittait. Sa passion pour notre collectivité en tant que vice-président n'avait d'égal que son investissement pour sa ville de Brécey, pendant 30 ans, et dans les différentes communautés de communes dont il a été président ou 1er vice-président. Il avait fait du développement économique, social et culturel du territoire son cheval de bataille. Il s'y était investi totalement. Son implication allait d'ailleurs bien au-delà de ses responsabilités d'élu local et il n'hésitait pas à s'impliquer personnellement dans l'accompagnement ou le suivi de recherche d'emploi de tel ou tel de ses administrés. Son regard pétillant révélait un grand cœur, un altruisme revendiqué et assumé. Il avait ses convictions chevillées au corps. Il les défendait avec ardeur mais aimait plus que tout le débat contradictoire. Il ne se satisfaisait pas de l'à-peu-près, de l'entre-deux. À chaque réunion de travail à laquelle il assistait ou qu'il présidait, il faisait toujours en sorte que chacun exprime le meilleur de lui-même, non pas pour le plaisir du bon mot ou de la belle formule, mais pour répondre à une farouche volonté  : œuvrer pour le bien commun, l'intérêt supérieur de la collectivité. Bernard Tréhet était un humaniste pratiquant. Ce n'est pas une simple formule. Il croyait profondément en l'Homme. Son action politique était toute entière tournée vers les autres. Dans ses vœux au début de cette année 2018, il écrivait d'ailleurs  : "Ce sera l'une de mes préoccupations, avec les questions de la précarité et de l'enfance, en tant que maire et président de la commission des solidarités du conseil départemental, de faire en sorte que nos résultats économiques profitent au plus grand nombre et qu'ils permettent d'offrir des conditions de réussite et de vie décente sur un territoire qu'il nous appartient de rendre attractif." On ne saurait mieux dire. LES ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE  : Dominique LARSONNEUR-MOREL, Gabriel DAUBE, Agon-Coutainville – Catherine BRUNAUD-RHYN, Antoine DELAUNAY, Avranches - Patricia LECOMTE, Alain NAVARRET Bréhal - Françoise LEROSSIGNOL, Patrice PILLET, Bricquebec - Maryse LE GOFF, Marc LEFÈVRE, Carentan - Marie-Pierre FAUVEL, Michel de BEAUCOUDREY, Condésur-Vire - Anne HAREL, Jean-Dominique BOURDIN, Coutances - Chantal BARJOL, Jean MORIN, Créances - Sylvie GÂTÉ, Jean-Marc JULIENNE, Granville - Marie-Hélène FILLÂTRE, Jean-Paul RANCHIN, Isigny-le-Buat - Valérie NORMAND, Serge DESLANDES, Mortainais - Nicole GODARD, Jean-Claude BRAUD, Pont-Hébert - Valérie NOUVEL, André DENOT, Pontorson - Maryse HÉDOUIN, Jean-Claude HEURTAUX, Quettrevillesur-Sienne - Carine MAHIEU, Jacky BOUVET, Saint-Hilaire-du-Harcouët - Adèle HOMMET-LELIÈVRE, François BRIÈRE, Saint-Lô-1 - Brigitte BOISGERAULT, Mathieu JOHANN-LEPRESLE, Saint-Lô-2 - Christèle CASTELEIN, Jacques COQUELIN, Valognes - Christine LEBACHELEY, Jean LEPETIT, Val de Saire - Martine LEMOINE, Philippe BAS, Villedieu-les-Poêles. CONTACT groupe.majorite manche.fr 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :