[50] Manche mag' n°59 jan/fév/mar 2018
[50] Manche mag' n°59 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Manche

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : vivre ensemble...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
votre département en action EUROPE 28 ECOLE COLLÈGES VOTRE DEPARTEMENT AGIT POUR L’AVENIR CULTURE O O T O O O P P P P P ! 50 14 61 76 27 NUMÉRIQUE SPORT LES DÉPARTEMENTS NORMANDS AGISSENT POUR VOUS LA PREUVE PAR 5 ! 50 14 Création Lecaux Communication - Août 2017 - shu terstock VOTRE DEPARTEMENT VOUS ACCOMPAGNE A VIE FAMILLE HANDICAP O O T O O O P P P P P ! 61 76 27 INSERTION LES DÉPARTEMENTS NORMANDS AGISSENT POUR VOUS LA PREUVE PAR 5 ! ENFANCE SENIOR Création Lecaux Communication - Août 2017 - shutterstock INVESTISSEMENT ENVIRONNEMENT VOTRE DEPARTEMENT CONSTRUIT VOS TERRITOIRES NUMÉRIQUE O O T O O O P P P P P ! LES DÉPARTEMENTS NORMANDS AGISSENT POUR VOUS LA PREUVE PAR 5 ! « La preuve par 5 ! » Collectivités de proximité et de services aux habitants, les cinq départements normands lancent une campagne de communication inédite. Née d’une volonté partagée des Départements du Calvados, de l’Eure, de la Manche, de l’Orne et de Seine-Maritime, cette campagne positive et pédagogique sur le rôle des Départements met en lumière la place de premier choix qu’ils occupent aujourd’hui. À travers leurs actions et investissements dans tous les domaines – solidarité, famille, enfance, handicap, aménagement du territoire, numérique, sport, culture, éducation –, ils s’impliquent et agissent ensemble de manière responsable pour leurs habitants. Ce sont les premiers acteurs et partenaires de votre quotidien ! Des enjeux, un message Pour les Départements, il s’agit de  : porter l’idée que la Normandie se bâtit avec eux, et qu’ils sont plus forts en unifiant leurs actions ; démontrer qu’ils sont un acteur indiscutable et incontournable sur le territoire normand ; affirmer qu’ils sont des collectivités de proximité, et les seules du paysage territorial français qui conservent une stabilité et une continuité des actions menées ; souligner leur poids dans la vie économique et politique régionale, ainsi que leur rôle de levier pour l’économie locale ; illustrer leur impact positif sur les familles au quotidien ; asseoir leur objectif commun  : l’attractivité de leurs territoires et l’avenir des habitants. Une signature  : « Les Départements normands agissent pour vous, la preuve par 5 ! » 50 14 61 76 27 REPÈRES Les Départements normands  : 1 ers partenaires de la jeunesse, avec 142 500 collégiens accueillis dans 250 collèges publics 1 ers acteurs des solidarités  : 80 000 consultations en PMI pour la santé des plus petits, 91 000 bénéficiaires du RSA accompagnés 1 ers financeurs des territoires  : 30 000 km de routes départementales aménagées et sécurisées AGRICULTURE ROUTES Création Lecaux Communication - Août 2017 - shu terstock
E-DÉMOCRATIE PAROLES D’ÉLUS GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS « NOTRE MANCHE » SE DONNER LES MOYENS DU « ZÉRO SANS SOLUTION » Le conseil départemental s’est donné comme objectif qu’il n’y ait aucune personne en situation de handicap « sans solution ». Ce dispositif expérimental est né d’un constat  : en 2015, en France, 47 000 personnes étaient sans solution d’accueil. La secrétaire d’État en charge du Handicap a lancé, fin 2015, la démarche « une réponse accompagnée pour tous ». Elle donnait suite au rapport Piveteau, dont les principales recommandations consistent à renouer avec le sens de tout travail soignant et social  : « Ne jamais laisser personne au bord du chemin ». Ces avancées, dans la conception des réponses à apporter, ne prendront du sens que lorsque les questions de fond auront trouvé réponse. On estimait en 2016 que 8 000 personnes, dont 2 000 enfants, sont accueillies en Belgique, faute de trouver un accueil adapté en France. Cette réalité est rarement mise en lumière. Pourtant, sans structures adaptées, le « zéro sans solution » restera comme un énième slogan. Le conseil départemental a voulu faire un geste en proposant de financer, pour le compte de l’État, des places en Maison d’Accueil Spécialisée. Une MAS de 21 places, dont 13 financées par l’État, sera ouverte à Cherbourgen-Cotentin. Mais ce n’est pas suffisant. L’avancée du « zéro sans solution », c’est aussi l’accueil temporaire. Et, de ce point de vue, la dernière programmation de l’État est décevante… La question du transport est aussi loin d’être réglée. Ce dispositif d’accompagnement individualisé se heurte à la charge de travail que connaissent déjà les agents de la Maison Départementale de l’Autonomie. Puisque, dans le même temps, la majorité départementale décide de contraindre toutes les charges de fonctionnement, même dans le secteur social, pourtant au cœur des compétences du Département. C’est, pour nous, une ligne de clivage. Le conseil départemental a été conforté dans son rôle de collectivité des solidarités. Ce que le Département ne fait pas, personne d’autre ne le fera. Il faut aller au-delà des mots. Ce qu’attendent les personnes en situation de handicap, ce ne sont pas des slogans, mais des solutions. LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS - Notre Manche  : Anna PIC, Frédéric BASTIAN, Cherbourg-Octeville-1 - Karine DUVAL, Sébastien FAGNEN, Cherbourg-Octeville-2 - Marie-Odile FERET, Franck TISON, Cherbourg- Octeville-3 - Odile LEFAIX-VÉRON, Dominique HÉBERT, Équeurdreville-Hainneville - Yveline DRUEZ, Jean-Paul FORTIN, La Hague - Frédérique BOURY, François ROUSSEAU, Les Pieux - Madeleine DUBOST, Gilles LELONG, Tourlaville. Suivez-nous sur twitter  : notremanche CONTACT Martial Defoy, collaborateur de groupe  : 02 33 05 97 92 - martial.defoy manche.fr GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE LA MANCHE TIENT SON CAP ! Le débat d’orientations budgétaires de la dernière session du conseil départemental, en décembre 2017, a permis de conforter notre assemblée comme un espace serein de discussion politique, enclin à la recherche de consensus dans l’intérêt supérieur du département. Le budget 2018 sera plus facile à établir que les précédents, grâce à nos efforts et parce que nos recettes progressent du fait de l’amélioration de la situation économique, et cela malgré un moindre soutien de l’État, qui continue à faire payer aux collectivités les conséquences de sa mauvaise gestion. Mais les années passées nous ont appris à rester prudents. Notre priorité ira donc de nouveau vers le désendettement et l’investissement plutôt que vers des dépenses de fonctionnement supplémentaires. Nous voulons miser sur l’équipement et l’aménagement du territoire plutôt que sur des dépenses de fonctionnement qui se répèteraient chaque année, inexorablement. Nous ne pouvons cependant être les seuls à porter l’effort national de redressement des comptes publics. Nous attendons donc de l’État qu’il cesse de réduire le niveau de ses dotations aux collectivités locales. Le Sénat y travaille activement. En 2018, la Manche va pouvoir confirmer son très fort engagement en faveur des territoires ruraux, en amplifiant la politique que nous avons mise en place. Les communes rurales qui investissent recevront ainsi un soutien direct souvent déterminant. Très bonne année à tous dans une Manche dynamique, riche de projets et d’ambitions, et qui est en train de faire changer très positivement le point de vue des acteurs de son développement comme des observateurs extérieurs sur ses réalités et ses potentialités ! Philippe Bas, Porte-parole de la majorité départementale LES ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE  : Dominique LARSONNEUR-MOREL, Gabriel DAUBE, Agon-Coutainville – Catherine BRUNAUD-RHYN, Antoine DELAUNAY, Avranches - Patricia LECOMTE, Bréhal - Françoise LEROSSIGNOL, Patrice PILLET, Bricquebec - Maryse LE GOFF, Marc LEFÈVRE, Carentan - Marie-Pierre FAUVEL, Michel de BEAUCOUDREY, Condé-sur- Vire - Anne HAREL, Jean-Dominique BOURDIN, Coutances - Chantal BARJOL, Jean MORIN, Créances - Sylvie GÂTÉ, Jean-Marc JULIENNE, Granville - Marie-Hélène FILLÂTRE, Bernard TRÉHET, Isigny-le-Buat - Valérie NORMAND, Serge DESLANDES, Mortainais - Nicole GODARD, Jean-Claude BRAUD, Pont-Hébert - Valérie NOUVEL, André DENOT, Pontorson - Maryse HÉDOUIN, Pierre DE CASTELLANE, Quettrevillesur-Sienne - Carine MAHIEU, Jacky BOUVET, Saint-Hilaire-du-Harcouët - Adèle HOMMET-LELIÈVRE, François BRIÈRE, Saint-Lô-1 - Brigitte BOISGERAULT, Mathieu JOHANN-LEPRESLE, Saint-Lô-2 - Christèle CASTELEIN, Jacques COQUELIN, Valognes - Christine LEBACHELEY, Jean LEPETIT, Val de Saire - Martine LEMOINE, Philippe BAS, Villedieu-les-Poêles. CONTACT groupe.majorite manche.fr votre assemblée PROCHAINE RÉUNION DE VOTRE ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE  : le 18 janvier  : session du 1er trimestre consacrée au vote du budget primitif (BP) 2018 Ouvertes au public, toutes les séances sont aussi à retrouver en direct et en différé sur conseil-departemental.manche.fr (Vos sessions en vidéo) 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :