[50] Manche mag' n°59 jan/fév/mar 2018
[50] Manche mag' n°59 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Manche

  • Format : (220 x 287) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : vivre ensemble...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
la manche active et attractive Pour un cheminement littoral continu 24 REPÈRES le GR 223 appellation GR  : label de qualité déployé par la Fédération française de randonnée pédestre un itinéraire emblématique de grande randonnée intégrant des critères touristiques tels que la proximité des services et la richesse patrimoniale géré par le Comité départemental de la randonnée pédestre (CDRP50) emprunte à 70% les 430 km de sentier du littoral (qui crée un droit de passage des piétons, instauré par l’État sur les propriétés privées riveraines du domaine public maritime, sur une largeur de 3 m) avec jusqu’à 43 500 passages annuels à Landemer et 59 400 au Cap de Carteret, ce GR identitaire très fréquenté fait la renommée du département. LE SAVIEZ-VOUS ? Le « chemin des douaniers » fait référence à l’époque où le cheminement du littoral était utilisé pour la surveillance des côtes, mais ne correspond à aucune réalité juridique. Le GR 223 est une véritable vitrine du département. Il faut absolument en assurer la qualité du tracé et la continuité, au plus proche du littoral. L a Manche est un département maritime comme il en existe peu. Pour capitaliser sur ses atouts majeurs et son fort potentiel touristique, c’est dans ce sens que le conseil départemental souhaite développer des expériences nautiques. La pratique de la randonnée ou de la balade en est une, singulière, qui permet aussi de profiter de notre littoral. C’est avec Latitude Manche, agence d’attractivité qu’il a missionnée pour suivre le projet, qu’il va ainsi mener des actions significatives sur le GR 223, afin de répondre au mieux aux attentes des utilisateurs, habitants et touristes. Un traitement au cas par cas Après un premier état des lieux réalisé en 2015 par le SyMEL (syndicat mixte des espaces littoraux) sur la qualité de la pratique de la randonnée sur le GR 223, 35 difficultés ont d’abord été traitées, par des solutions simples, comme le fauchage plus régulier, le débroussaillage et de petits travaux de consolidation ou de réfection de certains aménagements (marches abîmées, passerelle vermoulue…). En 2017, si l’état de ce cheminement était très satisfaisant – grâce à la qualité de son balisage et de son entretien, effectués la plupart du temps par les intercommunalités et les bénévoles du CDRP 50 –, un diagnostic plus détaillé a été réalisé, précisant et chiffrant, au cas par cas, les Jérôme Houyvet CDT50 Estelle Hertault CDT50 solutions à apporter. Liés la plupart du temps à l’érosion et au recul du trait de côte, 85 points noirs restants ont ainsi été recensés (soit un défaut de continuité d’environ 120 km), répartis sur les 6 EPCI littoraux et 58 communes. Un projet structurant collectif Aux côtés des collectivités locales concernées et du conservatoire du littoral, le conseil départemental va, dès 2018 et sur trois ans, participer activement au financement des travaux  : à hauteur de 75% pour la majorité des communes concernées, pour qui l’estimation des travaux s’élève à moins de 25 000 € , et de 50% pour les quelques communes dont l’estimation est significativement plus importante ou encore difficilement estimable (la Hague, Lingreville, Bricqueville-sur-Mer, et les communes de la Baie des Veys). Apporter des services L’idée est également d’apporter aux touristes une offre complémentaire de services le long du cheminement, comme le portage de bagage (mis en place dès cet été, à travers un partenariat avec le spécialiste la Malle postale), ou encore une nouvelle solution numérique de construction de séjour à la carte (réservation possible en ligne d’hébergements à proximité, d’activités ou de lieux de visites).
NATATION 20 ET 21 JANVIER 16 e MEETING ARENA Coutances (Club nautique) ÉQUITATION AGENDA Retrouvez toutes les dates sur Saint-Lô, pôle hippique 20 - 21 janvier  : TOURNÉE DES AS 10 - 11 février  : ÉLITE HORSE-BALL 16 > 18 février  : GRAND NATIONAL DE CSO 23 > 25 février  : SALON DES ÉTALONS FUTSAL 5 > 8 FÉVRIER CHAMPIONNAT DE FRANCE UNSS (niveau lycée excellence) Avranches BOWLING 18 FÉVRIER CHAMPIONNAT RÉGIONAL JEUNES Saint-Lô (Le Macao) CYCLISME 24 FÉVRIER GRAND PRIX D’OUVERTURE de Saint-Hilaire-du-Harcouët Épreuve nationale « Route Élite » 19 > 25 MARS 38 e TOUR DE NORMANDIE 24 équipes de 6 coureurs sillonneront les routes de la région (1 110 km), avec une 6 e étape exclusivement manchoise le 24  : Granville - La Haye-du-Puits, et un départ de Carentan le 25, vers l’arrivée finale à Caen. ATHLÉTISME 4 MARS LES 10 KM D’AVRANCHES 25 MARS LES 10 KM DES ÉCLUSES La Mancellière-sur-Vire > Saint-Lô BASKET-BALL 30 MARS > 1 ER AVRIL TOURNOI INTERNATIONAL U18 Cherbourg (Salle Nordez) 25 ans ! Le Challenger Cherbourg-La Manche, dont le Département est l'un des principaux partenaires, va fêter son premier quart de siècle. Ce tournoi ATP qui voit passer chaque année les futurs grands noms de la balle jaune s’est imposé parmi les principaux tournois tennistiques masculins à l'intérieur de l’Hexagone. Un succès auquel contribuent grandement les quelque 120 bénévoles. LA PAROLE AUX… BÉNÉVOLES DE L'AMICALE DU CHALLENGER Notre rôle est de faire vivre ce tournoi de haut niveau, qui permet de voir les jeunes espoirs commencer leur carrière, explique Patricia, trésorière, qui se passionne pour l'événement depuis ses débuts. Le mien est essentiel mais un peu en retrait. Il faut aussi transformer la salle de sport en terrain de tennis, monter les loges, prévoir la restauration, être au contact des joueurs et des visiteurs… Mon mari distribue les balles, l’eau, le ravitaillement… Tout cela se fait dans un esprit familial. » Bernard, lui, prépare les invitations avec son épouse, CALENDRIER l'actu sport puis monte le plancher, les tribunes, les infrastructures… et assure l’intendance. « Retraité, je ne sais pas rester seul ou oisif et j’aime donner de mon temps, le partager avec les autres. Ce tournoi représente beaucoup pour la région. On en parle partout, c’est porteur pour le Cotentin. » D’après Alexandre, qui recrute et forme les 35 ramasseurs de balle, rares sont les grands tournois qui durent 25 ans. « Cette longévité nécessite un travail considérable, auquel participe grandement notre président Alain Thiébot. Le public est au rendez-vous, plus de 10 000 personnes viennent chaque année, dont beaucoup de sportifs. » Tennisman amateur depuis l’âge de 8 ans et prof de physique-chimie, il aime transmettre. « Après neuf jours aux petits soins des joueurs, qui ont toujours un mot gentil pour eux, je vois briller dans les yeux de ces jeunes la petite étincelle du bonheur. » Au-delà de l’événement sportif, c’est bien une aventure humaine qui se joue, sur les courts comme en coulisses ! INFOS WEB  : challengerdecherbourg.fr 10 > 12 février  : qualifications, à Tourlaville (complexe Bagatelle) 12 > 18 février  : tableau final, à Cherbourg (complexe Chantereyne) 17 février  : soirée exhibition de doubles avec les grands joueurs qui ont marqué le tournoi 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :