[50] Manche mag' n°35 jan/fév 2013
[50] Manche mag' n°35 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Manche

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 9,1 Mo

  • Dans ce numéro : bien se loger dans la Manche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Entreprendre F INGER FOODS Le « made in Manche » chez Disney Spécialiste de la friandise, Finger Foods porte un nom à consonance britannique. Mais l'entreprise est bel et bien normande. Elle revendique haut et fort son origine auprès de tous ses clients français et internationaux. Dans le bocage normand, à La Haye-du-Puits, une petite entreprise commence à faire parler d'elle. Elle fournit en pop-corn, barbe à papa et friandises les plus grands parcs d'attractions de France et d'Europe, les cinémas, les magasins Disney, les aquariums mais aussi de grands clubs de foot. Ses dirigeants, Sandrine et Stéphane Capelli, Manchois d'origine, sont fiers de ce « made in Normandie ». « Nous sommes bien implantés dans la Manche, notre position géographique est centrale pour nos clients belges, espagnols et britanniques ». Des douceurs pour tous les goûts Stéphane Capelli est très proche de ses clients : « Je vais au devant de leurs souhaits et de leurs demandes ». Le "cookie kit" Dans son laboratoire, il recherche le meilleur produit, le meilleur concept et le meilleur emballage. Dernièrement, il a réussi un joli coup de maître. Il a créé le « cookie kit », un produit destiné à être préparé par les enfants et leur chère maman. « Nous le testons actuellement dans les grandes surfaces anglaises. À plus ou moins long terme, nous espérons le distribuer dans les parcs d'attractions ». L'entreprise élabore également une pomme d'amour aux couleurs normandes, qui aurait la particularité de se conserver plusieurs jours. Un projet prometteur, qui n'est pas encore tout à fait mûr... En revanche, les pop-corn aux goûts aromatisés ont déjà rencontré leur public depuis leur sortie d'usine. « Nous développons des recettes qui tiennent compte des nouvelles tendances », ajoute Stéphane Capelli. Reconnue pour être créative et imaginative, la société ne délaissera jamais ses métiers de base. « Nous ferons toujours du pop-corn (200 tonnes par an) et de la barbe à papa (500 000 pots) sur nos sites de production, à La Haye-du-Puits ainsi qu’en Angleterre ». Des projets d’extension En quelques années, le couple Capelli est devenu incontournable dans le monde de la friandise et de son emballage. Employant 15 personnes dans la Manche et cinq autres près de Londres, l’entreprise réalise un chiffre d'affaires de 2,4 M € par an. « Nous avons la chance de connaître une croissance fulgurante », reconnaît le patron. « À terme, nous allons nécessairement nous agrandir et embaucher à nouveau ». Avec pour ambition de conquérir de nouveaux marchés aux États-Unis et en Amérique du Sud, Finger Foods fera tout, naturellement, pour rester dans le département ! (CONTACT : Finger Foods, 5, route de Saint-Sauveur-le-Vicomte 50250 La Haye-du-Puits et 11, Manor Way, Old Woking Surrey England 8 Manche mag’n°35 - Janvier-Février 2013
Arrêt sur image Photo prise le 21 décembre à 22h24, à Saint-Lô TALENTS DE LA M ANCHE Une soirée taillée dans le rock ! Trois groupes ont fait vibrer le Normandy lors de la soirée Talents de la Manche offerte par le conseil général, qui soutient les musiques actuelles. Après les riffs électriques de Jet Blast et le swing sixties des Kitschenette's, le rockabilly expansif d’Hot Rod 56 (ci-dessus) a répandu l’onde de rock dans la salle saint-loise. Manche mag’n°35 - Janvier-Février 2013 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :