[50] Manche mag' n°35 jan/fév 2013
[50] Manche mag' n°35 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Manche

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 9,1 Mo

  • Dans ce numéro : bien se loger dans la Manche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Développement durable M ARIE & CIE La performance énergétique du bâti rénové Alors qu’entre en vigueur une nouvelle réglementation thermique plus contraignante, le groupe Marie & Cie, récemment installé sur l’écosite du Fleurion, s’oriente vers le marché porteur de l’éco-rénovation. Pour la rénovation des bâtiments, il y a également obligation d’obtenir une meilleure efficacité énergétique. » Selon Norbert Marie, les contraintes environnementales peuvent être aussi des opportunités : « Il y a tout un éventail d’aides des collectivités locales et de l’État et nous sommes en mesure de guider nos clients pour trouver le meilleur financement. » Le Pavillon des énergies partenaire C omposé de six entreprises complémentaires (Marie Toit, Bordier, SCL, Chauvet, Isigny Peinture et Sanitoit), le groupe Marie & Cie réunit tous les corps de métier qui ont à intervenir sur l’enveloppe externe (charpentier, couvreur, maçon…) ou interne (plâtrier, carreleur, plaquiste, peintre…) d’un bâtiment. L’idée est de proposer une prise en charge globale du projet de chaque client, avec un interlocuteur unique. Une implantation cohérente Ancré depuis 80 ans à Rémilly-sur- Lozon, entre Saint-Lô et Périers, le groupe a déménagé il y a un peu plus d’un an sur l’écosite du Fleurion au Dézert, près de Saint-Jean-de-Daye. La direction et l’administration du groupement, le bureau d’études et les ressources humaines, ainsi que l’atelier de zinguerie et de découpe d’éléments de façade, équipé de machines-outils dernier cri, sont désormais installés dans un vaste bâtiment classé HQE (haute qualité environnementale). Pour Norbert Marie, P.-D.G. du groupe Marie & Cie, le choix du Fleurion, zone d’activités dédiée à l’environnement et au développement durable, est en parfaite cohérence avec l’évolution du groupe : « Le secteur de la construction va devoir mettre ses pratiques en conformité avec la RT 2012, la nouvelle réglementation thermique. L’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation thermique, au 1 er janvier 2013, nécessite une remise à niveau du personnel : dans un premier temps, 34 salariés (sur les 230 que compte le groupe) ont suivi une formation, étalée sur quatre mois, consacrée à la RT 2012 (cadre réglementaire, normes techniques...). Cette formation a eu lieu à proximité, dans des salles mises à disposition par le Pavillon des énergies, centre de ressources et d’information sur l’éco-construction et les énergies renouvelables créé par le conseil général de la Manche. Norbert Marie, P.-D.G. de Marie & Cie Le partage de savoir-faire La volonté du groupe, qui réalise un chiffre d’affaires de 30 M €, est clairement de se positionner comme un des principaux acteurs régionaux dans la construction et l’éco-rénovation des bâtiments. Il a déjà de nombreuses réalisations à son actif, notamment la rénovation de trois tours HLM à Granville. Le savoir, comme le savoirfaire, ça se partage : c’est pourquoi Norbert Marie projette d’ouvrir un show-room aux professionnels et une « matériauthèque » pour faire découvrir les innovations techniques et les nouveaux procédés. 10 Exemple de réalisation : les tours Saint-Nicolas à Granville (avant - après) Manche mag’n°35 - Janvier-Février 2013 (CONTACT : Marie & Cie 3, rue Fernand de Magellan 50620 Le Dézert - 02 33 72 19 29 marietoit@marie-et-cie.com marie-et-cie.com
Numérique F IBRE OPTIQUE Objectif : couverture totale du département Le développement économique de la Manche passe par le raccordement de ses habitants et entreprises à la fibre optique. En 15 ans, Manche Numérique espère ainsi couvrir la totalité du territoire en haut débit. État des lieux avec Gilles Quinquenel, président du syndicat mixte. D epuis sa création, Manche Numérique joue la carte du déploiement et de l’aménagement numérique sur tout le département, et à travers son action, il en a fait « l'un des plus Net » de France. « Mais nous n'amenons pas seulement des réseaux à la porte des maisons, explique Gilles Quinquenel. Nous développons et anticipons les nouveaux usages et services numériques ». Le syndicat poursuit aujourd'hui son ambition en amenant la fibre optique jusqu’à l’abonné. « Nous ne pouvons pas y échapper. C'est déterminant pour notre avenir ». Après les foyers de Saint-Lô et de la Communauté urbaine de Cherbourg, ce déploiement va se poursuivre sur tout le territoire. « Nous nous sommes donné 15 ans pour installer la fibre partout. Nous commencerons par le Mortainais et la communauté de communes de Sourdeval ». Dans cinq ans, environ 50% des foyers seront ainsi desservis. La fibre à la carte pour les entreprises Outre le raccordement déjà effectué pour les collèges, Manche Numérique met en place une politique dynamique envers les entreprises, en uniformisant leurs conditions d’accès au réseau. « Certaines ont besoin de très haut débit pour recevoir et donner des informations de manière sécurisée ». Le syndicat propose ainsi, à celles qui sont intéressées, la fibre optique à la carte. « Une vingtaine d'entreprises sont déjà raccordées, comme Grandis à Granville ou encore Chéreau à Avranches. Nous en espérons deux à trois par mois dans la prochaine année ». Sous réserve du financement des travaux, les frais d'accès pour l'entreprise sont de 500 € et le coût moyen de l'abonnement mensuel de 300 €. « C'est une chance pour notre département et le développement de nos entreprises ! » Des Zones numériques multiservices Suite à l’appel à projets régional, sept zones d’activités ont été labellisées « Zones numériques multiservices » (ZNM) dans la Manche - à Canisy, Cherbourg-Octeville, Coutances, Marigny, Saint-Lô, Saint-Pair-sur-Mer et Valognes, représentant environ 400 entreprises. Zone d'activités de Canisy, raccordée à la fibre Deux autres sont prévues prochainement, à Isigny-le-Buat et Saint-James. Le raccordement en cours de ces zones à la fibre optique, afin de renforcer leur attractivité, est financé par la Région, l’Europe, le conseil général et la communauté de communes concernée. Au-delà du fibrage, l’objectif est également d’apporter des services aux entreprises, avec par exemple la création d’Espaces numériques entreprises pour permettre le télétravail, la visioconférence, la formation à distance, mais aussi la création d’un centre de ressources départementales visant à coordonner et mutualiser les moyens et services déployés dans ces ZNM. « Ce dispositif sera une vraie valeur ajoutée pour les entreprises ». En complément, Manche Numérique a identifié trois pôles de compétences : le Cotentin (industrie créative, imagerie), le Centre-Manche (transactions électroniques sécurisées) et le Sud- Manche (réseaux, télécommunications, formations). LE CLUB TIC DE NORMANDIE S’ÉTEND À LA MANCHE En partenariat avec Manche Numérique, le club TIC de Normandie a créé une antenne manchoise en novembre dernier. Ce réseau de professionnels, qui regroupe une cinquantaine d’acteurs en Haute et Basse-Normandie, a pour objectifs de promouvoir la filière numérique, favoriser l’émergence de projets collectifs et représenter un interlocuteur privilégié auprès des décideurs locaux publics et privés. Dans la Manche, on compte déjà une quinzaine d’adhérents. (PLUS D’INFOS : (PLUS D’INFOS : dg@ticmanche.com et sur club-tic.fr contact@manchenumerique.fr manchenumerique.fr Manche mag’n°35 - Janvier-Février 2013 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :