[49] Maine & Loire n°8 mar/avr 2011
[49] Maine & Loire n°8 mar/avr 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil général aux côtés des entreprises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 | VOS RENDEZ-VOUS CULTURELS DR ANGERS-NORD Le théâtre dans tous ses états Haut lieu du théâtre dans le département, le château du Plessis-Macé organise, du 18 mars au 10 avril, la 13 e édition du festival Très tôt en scène et accueille pour la première fois une compagnie professionnelle en résidence. La compagnie professionnelle Spectabilis ouvrira le festival Très tôt en scène avec son spectacle Aïe ! Love you, conçu à partir de trois textes de Courteline, romancier et dramaturge français. Un retour aux sources pour cette compagnie angevine qui avait été la première troupe professionnelle accueillie, en 1998, au château du Plessis-Macé, hors Festival d’Anjou. Financée par le Conseil général et soutenue par Anjou théâtre, Spectabilis sera auparavant en résidence au château du 11 au 18 mars afin d’achever sa création. Environ 280 élèves de collèges, lycées et maisons familiales du département participeront durant cette période à trois journées de sensibilisation autour du travail de comédien avec la compagnie. Anjou-Théâtre marque ainsi sa volonté d’aider la création en accueillant chaque année une compagnie professionnelle de Maine-et-Loire en résidence au Plessis-Macé. LES ÉTUDIANTS SUR SCÈNE Lors du festival, cinq spectacles de troupes de théâtre amateur du département ainsi que deux soirées animées par les ateliers TÉMOIGNAGES LAURENT DOUSSIN, professeur d’histoire-géographie au collège Saint-Joseph du May-sur-Evre « Les journées d’animations proposées au château du Plessis-Macé permettent aux élèves d’avoir une véritable idée des exigences du théâtre et du travail que représente le métier d’acteur. C’est aussi pour eux l’occasion d’oser s’exprimer devant les autres, ce que nous n’avons pas toujours le temps de faire en classe et qui peut être utile lors d’exposés, par exemple. » théâtre du Plessis-Macé seront proposés. Le vendredi 1er avril, une autre compagnie professionnelle, Du rire en carton fat, interprétera La Noce de Brecht. Autre temps fort : les principales troupes étudiantes des universités et des écoles supérieures d’Angers se sont réunies en collectif pour organiser une manifestation itinérante : Fac’tuelles. Dix spectacles seront ainsi proposés au public lors de la clôture, du 7 au 10 avril. DR Le 1er avril, la compagnie Du rire en carton fat présentera La Noce de Brecht. 1000 SPECTATEURS ET 2 500 ENFANTS Avec une moyenne de 70 à 80 personnes par spectacle, le festival Très tôt en scène accueille environ 1000 spectateurs par édition. Dans la journée, ce sont 2 500 enfants et adolescents du département,de la moyenne section à la classe de 3 e, qui participent aux journées d’initiation au théâtre organisées autour d’ateliers animés par des professionnels, d’un spectacle et d’une visite théâtralisée du site. Programme sur www.chateau-plessis-mace.fr RÉGIS HUET, comédien de la compagnie Spectabilis « Il est toujours intéressant pour une compagnie de travailler dans un lieu de résidence avec de bonnes conditions matérielles. L’EPCC Anjou Théâtre nous offre la possibilité, au château du Plessis-Macé, de finir cette création et de la confronter au public, en y ajoutant des rencontres avec des scolaires qui apportent un autre regard. » Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | N°8 MARS 2011 DR
CORALIE PILARD CORALIE PILARD ANGERS-EST VOS RENDEZ-VOUS CULTURELS | 21 « La Danse sur un plateau » : les amateurs sur scène comme des pros On estime à environ 15 000 le nombre d’amateurs pratiquant la danse en Maineet-Loire. Pour mettre en valeur leurs créations, le Conseil général, associé au Théâtre de l’Hôtel de Ville (THV) de Saint- Barthélemy-d’Anjou, organise le dimanche 20 mars une manifestation intitulée « La Danse sur un plateau ». La plupart du temps, les danseurs amateurs se produisent uniquement lors de spectacles de fin d’année. Avec « La Danse sur un plateau », neuf groupes issus de cours de danse du département vont pouvoir, avec l’appui d’un technicien professionnel, L’événement « La Danse sur un plateau » permet à neuf groupes de danse amateurs du département de présenter certaines de leurs créations, puis d’échanger avec le public. TÉMOIGNAGES CAROLINE JOLIVOT, professeur de danse à Chalonnes-sur-Loire « Cette journée va permettre à 12 de mes élèves de montrer dans d’excellentes conditions une création qui leur appartient et qu’ils ont eux-mêmes chorégraphiée. C’est une très belle expérience, mais aussi une véritable prise de risques par rapport au gala annuel. » présenter sur scène une chorégraphie qu’ils ont créée, contemporaine ou traditionnelle. Les représentations seront suivies d’un temps d’échange avec le public. « Cette journée sera aussi l’occasion de dialoguer et de partager, explique Brigitte Livenais, directrice du THV. Le matin, les élèves participeront à des ateliers et danseront ensemble. Pour introduire la manifestation, La Petite Pièce, du chorégraphe angevin Olivier Bodin, sera présentée par deux élèves du conservatoire d’Angers. » « La Danse sur un plateau » Dimanche 20 mars à 14 h 30 et 17h. THV Saint-Barthélemy-d’Anjou 02 41 96 14 90 - www.thv.fr CORALIE PILARD [TRAVERSÉES] DANSE : MULTIPLES REGARDS SUR LA DANSE CONTEMPORAINE Pendant deux semaines, du 5 au 19 avril, le THV de Saint-Barthélemy accueillera le festival [Traversées] danse. Du Centre chorégraphique de Nantes à la compagnie Hors Série, en passant par la chorégraphe Joëlle Bouvier, le festival propose un large panorama de la création contemporaine avec des artistes confirmés et de jeunes talents. Chacun des spectacles sera suivi d’une rencontre avec les artistes. La manifestation s’accompagne aussi d’un stage pour les danseurs professionnels et d’ateliers à destination de lycées du département. [Traversées] danse Du 5 au 19 avril. THV Saint-Barthélemy-d’Anjou 02 41 96 14 90 - www.thv.fr UNE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS De novembre 2010 à janvier 2011, le Conseil général a organisé pour la première fois une formation en partenariat avec le Centre national de danse contemporaine d’Angers, à destination des professeurs de danse. Financée par le Département, celleci a permis à 19 enseignants de travailler sur les fondamentaux de la danse, l’improvisation ou encore l’entraînement, autant de domaines transposables ensuite dans leurs cours. MARION BIGOT, élève de l’école de danse de Caroline Jolivot à Chalonnes sur Loire « Nous avons choisi de travailler sur le pantin et la manipulation. En plus d’un important travail de création, « La danse sur un plateau » est l’occasion pour nous de consolider notre groupe tout en tenant compte des possibilités de chacune. Ce sera un stress supplémentaire de jouer devant un nouveau public, mais c’est un bon stress ! »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :