[49] Maine & Loire n°8 mar/avr 2011
[49] Maine & Loire n°8 mar/avr 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mar/avr 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Conseil général aux côtés des entreprises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 | VOS RENDEZ-VOUS DANS LES CANTONS DR ANGERS NORD-EST Le projet mené par les quatre associations angevines permet, entre autres, l’installation de puisards pour favoriser l’écoulement des eaux dans le quartier d’Hamdallaye à Bamako. En mars, une dizaine de personnes des quartiers de Monplaisir et du Grand Pigeon d’Angers partiront à Bamako pour évaluer les réalisations menées dans le cadre d’un partenariat signé entre quatre associations angevines et un quartier de la capitale malienne. Depuis six ans, la régie de quartier de Monplaisir, l’association des habitants de Monplaisir, le centre Marcelle- Menet et Trait d’Union ont engagé un partenariat avec le quartier d’Hamdallaye, à Bamako. « Nous finançons différentes actions grâce aux aides des collectivités, comme celle du Conseil général à hauteur de 1 100 euros par an, aux dotations, et au produit de manifestations que nous organisons », explique Gérard Superficie : 76 km 2 Nombre d’habitants : 31 829 Conseiller général : Claude Desblancs Communes : Angers (partie), Écouflant, Pellouailles-les-Vignes, Saint-Sylvain-d’Anjou, Villevêque. Un partenariat avec Bamako Thibault, trésorier de la Régie de quartiers d’Angers. Depuis 2004, ce partenariat a permis l’envoi d’un dictionnaire par classe dans les écoles du quartier, la construction de 47 puisards pour l’écoulement des eaux usées et la fabrication de plusieurs centaines de poubelles. En 2010, une session d’alphabétisation pour les femmes a été mise en place. « Nous envisageons pour 2011 une autre formation pour leur permettre de transformer et de commercialiser une céréale locale, le fonio, complète Gérard Thibault. Ces actions permettent d’améliorer la vie quotidienne et sont aussi créatrices d’emploi : depuis quatre ans, elles assurent du travail quotidiennement pour deux personnes. » LOUROUX-BÉCONNAIS Débuté en janvier, le chantier de restructuration de l’espace restauration du collège Camille-Claudel devrait s’achever à la fin de l’année. Initialement conçu pour accueillir quelque 400 élèves, le collège Camille-Claudel du Louroux-Béconnais voit ses effectifs augmenter chaque année. Le Conseil général a donc débuté en janvier des travaux de restructuration et d’extension de la demi-pension, qui pourra servir jusqu’à 600 repas par jour. Actuellement sur deux niveaux, l’espace demi-pension sera désormais de plain pied, le sous-sol étant attribué à la réserve et aux vestiaires. Au rez-de-chaussée : les espaces de travail de la Superficie : 252 km 2 Nombre d’habitants : 8 208 Conseiller général : Michel Bourcier Communes : Bécon-les-Granits, La Cornuaille, Le Louroux-Béconnais, Saint-Augustin-des-Bois, Saint-Clément-de-la-place, Saint-Sigismond, Villemoisan. La demi-pension du collège Camille-Claudel en travaux cuisine, les locaux techniques, la lingerie, une salle de restauration de 146 m² et un espace repas de 35 m² pour les enseignants vont être totalement reconstruits. Un préau et des sanitaires viendront compléter ce nouvel équipement. Ce chantier, d’un montant de plus de 2 millions d’euros, comprend également la construction d’un bâtiment dédié à la maintenance avec, entre autres, un atelier de 76 m². Pendant la durée des travaux, la restauration est assurée dans un bâtiment modulaire au sein du collège. Confectionnés par un prestataire extérieur, les plats sont réchauffés, dressés puis servis aux collégiens par le personnel technique de l’établissement. À la fin de l’année, le restaurant scolaire du collège Camille-Claudel pourra servir 600 repas par jour. Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | N°8 MARS 2011 ALAIN CHUDEAU
CORALIE PILARD CHATEAUNEUF-SUR-SARTHE Les Acacias : accompagner la dépendance La maison de retraite Les Acacias à Champigné s’agrandit. C’est parti pour un peu plus d’un an de travaux. L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Champigné va améliorer l’accueil des personnes âgées désorientées et répondre aux besoins des personnes handicapées âgées ou vieillissantes. À ce jour, la résidence Les Acacias compte une soixantaine de pensionnaires. Au printemps 2012, l’établissement assurera un accueil de jour pour cinq personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. « Cela permettra aux familles qui les Superficie : 240 km 2 Nombre d’habitants : 12 765 Conseiller général : Paul Jeanneteau Communes : Brissarthe, Champigné, Champteussésur-Baconne, Châteauneuf-sur-Sarthe, Chemirésur-Sarthe, Chenillé-Changé, Cherré, Contigné, Juvardeil, Marigné, Miré, Querré, Sceaux-d’Anjou, Soeurdres, Thorigné-d’Anjou. Le montant total des travaux de la résidence s’élève à 7,4 millions d’euros. accompagnent de pouvoir souffler un peu », explique Catherine Le Meunier, la directrice. Par ailleurs, une unité de 12 places sera réservée aux personnes âgées désorientées. En collaboration avec l’association du Joncheray qui gère l’Esat (Établissement de service et d’aide par le travail) de Contigné, la résidence proposera 18 places pour des personnes handicapées âgées de plus de 60 ans. Neuf autres seront destinées à des adultes handicapés vieillissants. « C’est l’Ehpad qui porte le projet, mais nous avons mutualisé nos compétences afin de mieux répondre aux besoins », souligne Catherine Le Meunier. SEICHES-SUR-LE-LOIR Le collège de la Valléedu-Loir fait peau neuve L’arrivée des bâtiments modulaires et le retrait de préfabriqués inaugurent le début de travaux au collège de Seiches-sur-le-Loir. Ceux-ci s’échelonneront jusqu’en 2014. Les 630 élèves et quelque 75 membres du personnel attendaient cela avec impatience. La première étape sera marquée par la construction d’une nouvelle aile qui devrait être livrée à l’automne 2012. Édifiée sur deux niveaux, cette extension de 2 300 m², accueillera au rez-dechaussée la salle de restauration et les cuisines de la demi-pension. Le pôle sciences et technologie occupera l’étage. Dans un souci de développement durable, ce nouveau bâtiment répondra aux Superficie : 209 km 2 Nombre d’habitants : 12 258 Conseiller général : Marc Bérardi Communes : Bauné, Beauvau, Chaumont-d’Anjou, Cornillé-les-Caves, Corzé, Fontaine-Milon, Jarzé, La Chapelle-Saint-Laud, Lézigné, Lué-en-Baugeois, Marcé, Seiches-sur-le-Loir, Sermaise. normes de Haute qualité environnementale (HQE), notamment en termes de maîtrise énergétique, de confort visuel et acoustique. À l’été 2012 débuteront les travaux de restructuration de la moitié des bâtiments existants afin d’aménager ou relooker, entre autres, les salles de classe, les locaux pour les professeurs, le CDI, le pôle santé et les différents lieux de la vie scolaire (salle de permanence, foyer…). Une salle polyvalente sera créée à l’emplacement de l’actuelle demi-pension. Inscrits dans le deuxième plan de modernisation des collèges, ces travaux d’extension et de restructuration du collège de la Vallée-du-Loir, dont le coût atteint 9,7 millions d’euros, sont entièrement financés par le Conseil général. L’extension du collège sera opérationnnelle à l’automne 2012. | 17 DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :