[49] Maine & Loire n°55 mai/jun 2019
[49] Maine & Loire n°55 mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°55 de mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : tous au théâtre !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
PHILIPPE NOISETTE ARCHIVES/BERTRAND BÉCHARD L’actu express En haut de l’affiche L’Anjou s’invite à Paris SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Avec le prix Nobel de la paix Formé à Angers, le gynécologue congolais Denis Mukwege a reçu le prix Nobel de la paix en 2018. Depuis 20 ans, il reconstruit les femmes victimes de violences sexuelles, à l’hôpital de Panzi en République démocratique du Congo. Pour sceller le lien qui relie l’Anjou à sa région natale, « l’homme qui répare les femmes » a fondé avec des amis l’association France-Kivu. Le Département accorde son soutien financier à celle-ci, afin d’accompagner deux médecins congolais actuellement en formation à Angers et d’équiper l’hôpital de Panzi de matériel spécialisé. courriel  : france-kivu@sfr.fr L’Anjou bleu en randonnées Emprunter les chemins de halage, marcher le long des sentiers bocagers, remonter aux sources de l’Erdre… Du 29 juin au 6 juillet, l’événement « Le Maine-et-Loire à pied » propose huit parcours sur les chemins de l’ardoise, de Pouancé à Angers via les ardoisières de Trélazé. Sur des distances de 11 à 23 km, ces sorties jalonnées d’animations imaginées par le Comité départemental de randonnée pédestre s’adressent à toutes les semelles, des plus aux moins expérimentées ! maine-et-loire.ffrandonnee.fr N°55/MAINE-ET-LOIRE MAGAZINE MAI-JUIN 2019 DU BON PIED Les Parisiens ont bénéficié d’une fenêtre sur l’Anjou pendant quinze jours en avril ! Une campagne de promotion du territoire s’est déployée sur les murs du métro, sur les quais de gare et les principales artères de circulation. Des spots ont aussi été diffusés dans les cinémas parisiens. À l’initiative  : un collectif coordonné par Anjou Tourisme qui rassemble le Département et les principaux sites touristiques. Parcourir la Loire à vélo, se fondre dans le végétal, découvrir les trésors des vignobles… Des slogans comme autant d’invitations à s’évader, le temps d’un séjour en Anjou. anjou-tourisme.com 2 ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE La Commission permanente renforcée Cela avait annoncé dès 2015 par Christian Gillet. Lors de son élection à la tête du Département, la loi NOTRe – qui reconfigurait les compétences des collectivités territoriales – n’était pas encore votée. Depuis, le rôle majeur des Départements a été réaffirmé. En Maine-et-Loire, une nouvelle dynamique a été engagée par la majorité départementale pour offrir un meilleur service public aux habitants et mieux répondre aux enjeux de demain, autour du développement durable, de la citoyenneté et des mutualisations avec les autres collectivités. Dans ce contexte, Christian Gillet a souhaité élargir la Commission permanente. Cinq nouveaux membres vont la rejoindre. Quatre de la majorité  : Guy Bertin (Longué-Jumelles), Marie-Paule Chesneau (Chalonnes-sur-Loire), Véronique Goukassow (Angers 6), Hervé Martin (Chemillé-Melay), ainsi que Jean-Paul Pavillon (Les Ponts-de-Cé) pour la minorité. Jocelyne Martin (Doué-la- Fontaine) remplace Marie-France Renou (Angers 7). Régine Brichet (photo) devient Vice-présidente en charge de l’éducation, de la culture et de la citoyenneté. COMITÉ DÉPARTEMENTAL DE RANDONNÉE PÉDESTRE C’EST NOUVEAU Une seule adresse pour trouver sa maison de retraite L’inscription dans une maison de retraite se fait désormais uniquement en ligne sur Via Trajectoire. Les personnes âgées et leur famille retrouvent sur ce site Internet l’ensemble des établissements de Maine-et-Loire et n’ont plus qu’un seul dossier à réaliser. Ils peuvent ensuite suivre leur demande sur un espace dédié sécurisé. Une plateforme téléphonique (tél. 02 40 32 22 66) est à disposition en cas de problème technique. Ceux qui ne peuvent se faire aider et n’ont pas d’accès à l’outil informatique peuvent contacter le Clic (Centre local d’information et de coordination gérontologique) le plus proche de chez eux. viatrajectoire.fr BERTRAND BÉCHARD DÉPARTEMENT 49 GETTY IMAGES
FESTIVAL D’ANJOU/J.C. HERNAIZE DOSSIER P.15 Tous au théâtre ! Peu d’événements peuvent se vanter de souffler leurs 70 bougies avec autant de vitalité ! Créé en 1950, le Festival d’Anjou s’imprime chaque année davantage sur le territoire et ses habitants. La prochaine édition promet, une nouvelle fois, de très beaux moments de théâtre, et plus encore. Recevoir Maine-et-Loire Magazine Le magazine du Département est distribué dans toutes les boîtes aux lettres, y compris Stop Pub (six numéros par an tous les deux mois). Si toutefois vous ne le receviez pas, merci de nous le signaler en adressant un mail à info@maine-et-loire.fr en indiquant vos nom, prénom et adresse complète. Département de Maine-et-Loire CS 94104 - Angers cedex 09 Tél.  : 02 41 81 49 49 Site Internet  : maine-et-loire.fr Facebook « f » LogoE-mail CMYK/.ai Facebook « f »  : info@maine-et-loire.fr CMYK/.ai Facebook « f » Logo CMYK/.ai Facebook « f » Logo CMYK/.ai Departement49 @Maine_et_Loire Magazine du Département de Maine-et-Loire Tél.  : 02 41 81 43 86 Directeur de la publication  : Christian Gillet Rédacteur en chef  : Cyril Ceccaldi Rédacteur en chef adjoint  : Florence Hallopeau-Peeters Rédaction  : direction de la communication, Émilie Weynants Conception graphique  : Ultramedia Maquette  : Marine Lenain Impression  : Imaye Graphic Magazine imprimé à 376 000 exemplaires sur papier recyclé - Tous droits de reproduction réservés ISSN 1295 - 5329 3 MAINE-ET-LOIRE MAGAZINE/N°55 MAI-JUIN 2019 Édito En juin, le Festival d’Anjou, fleuron de la culture en Maine-et-Loire, fêtera ses 70 ans. Quel sentiment cela vous procure-t-il ? Christian Gillet  : « En cette 70 e édition, le Festival d’Anjou peut faire état avec fierté de son exceptionnel bilan. Avec continuité, avec enthousiasme, il s’est déployé dans 70 lieux différents, il a donné la parole à 300 auteurs, 700 œuvres, 4 000 comédiens et il a fait rêver au moins 700 000 spectateurs. Mais le plus important, au-delà des chiffres, est que chaque soir, aujourd’hui comme hier, sous le ciel de l’Anjou la magie opère. Le spectacle continue. Chaque année, l’événement - que le Département est fier de soutenir au titre de sa politique culturelle - est attendu, comme un rendez-vous qu’on ne peut manquer. Un rendez-vous au cœur de l’Anjou, un rendez-vous des Angevins avec leur passion, le théâtre. » « S’adapter aux attentes de nos concitoyens » Christian Gillet, président du Département Pourquoi avoir fait le choix, fin avril, de reconfigurer la gouvernance départementale ? C.G.  : « Le contexte de 2019 n’est plus celui de 2015. Il était devenu nécessaire de réajuster notre gouvernance pour pouvoir l’adapter au contexte et aux orientations nouvelles que nous nous sommes fixées, et répondre ainsi au mieux aux attentes de nos concitoyens et de nos territoires. C’est pourquoi j’ai proposé que des compétences nouvelles issues de notre assemblée puissent être adjointes à l’exécutif, tel qu’il avait été défini il y a quatre ans. Cela s’est traduit par la désignation d’une viceprésidente en charge de la culture, de l’éducation et de la citoyenneté, Régine Brichet, et par l’élargissement de la commission permanente de 17 à 22 membres. » B. BÉCHARD L’environnement est une préoccupation forte du Département, comme en témoigne l’article sur les actions conduites dans le domaine routier.C.G.  : « La préservation de l’environnement est l’une de nos trois grandes priorités. Il est important d’offrir à chacun, et notamment aux générations futures, la possibilité de bien vivre sur notre territoire. Si beaucoup a été fait par le Département ces dernières années, j’ai néanmoins souhaité qu’un coup d’accélérateur soit donné en matière de développement durable pour la fin de la mandature. Chacune de nos interventions est désormais vue à travers ce prisme environnemental. À ce titre, les 4 860 km de routes que nous gérons n’y échappent pas. Au-delà des actions que nous menons déjà, par exemple en matière de sensibilisation aux éco-gestes en direction des automobilistes, plusieurs actions ont été lancées pour limiter au maximum les impacts des infrastructures ou du trafic sur la nature. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :