[49] Maine & Loire n°5 novembre 2010
[49] Maine & Loire n°5 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de novembre 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : des sportifs aux couleurs de l'Angou.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
06 | CE QUE L’ON FAIT L’actu du Conseil général Coralie Pilard SOLIDARITÉ Le RSA, c’est aussi pour les jeunes Vous avez moins de 25 ans et vous avez travaillé deux ans au cours des trois dernières années ? Alors, vous avez peut-être droit au Revenu de solidarité active (RSA). Depuis le 1er septembre 2010, le dispositif piloté par le Conseil général est étendu aux jeunes actifs de 18 à 25 ans dans les mêmes conditions que le RSA de droit commun. Les jeunes dont les revenus du travail sont faibles, peuvent donc prétendre à un complément de ressources, le RSA « activité » ou à une allocation de solidarité, le RSA « socle », s’ils ont épuisé leur droit aux allocations chômage et s’ils sont sans emploi. À titre d’exemple, un jeune sans ressources percevra un RSA « socle » de 460 euros par mois (ou 405 euros s’il bénéficie par ailleurs d’une allocation logement). En contrepartie, il s’inscrira dans une démarche d’accompagnement personnalisé avec un référent unique qui l’aidera dans la construction de son projet professionnel. En Maine-et-Loire, environ 1 600 jeunes pourraient être concernés. plus en savoir 3939 www.rsa.gouv.fr www.caf.fr ou www.msa.fr INSERTION Un garage solidaire à Trélazé Pour savoir si vous pouvez bénéficier du RSA et en faire la demande, réalisez le test d’éligibilité sur les trois sites internet partenaires. Solidarauto 49, le premier garage solidaire de Maine-et-Loire, a ouvert ses portes le 1er octobre au 50, boulevard du Général-de-Gaulle, à Trélazé. Entreprise d’insertion, Solidarauto 49 emploie trois permanents et cinq salariés en contrat aidé, déjà titulaires d’un BEP ou d’un CAP en mécanique. Initié par le Secours catholique et soutenu par le Conseil général, ce garage est ouvert à tous mais il propose des tarifs préférentiels aux bénéficiaires des minima sociaux pour la réparation, l’entretien et l’achat de véhicules. Son objectif : favoriser la mobilité et l’accès à l’emploi des plus démunis. Le garage a lancé un appel au don de véhicules. Après réparation, il les revendra à bas prix via le dispositif du microcrédit social. En partenariat avec Angers mob service, Solidarauto 49 propose également des voitures à la location pour 5 euros par jour. Un service destiné aux demandeurs d’emploi et qui devrait être développé sur l’ensemble du département. en savoir Réparation, vente, location : les trois activités de Solidarauto 49. plus Solidarauto 49 07 60 41 05 10 Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°5 novembre 2010 Agap’hé
en bref Collège de l’Aubance Priorité du Conseil général, le projet d’agrandissement du collège de l’Aubance à Brissac-Quincé est lancé. Le Département va consacrer 8 millions d’euros à ce chantier qui permettra à l’établissement d’accueillir 500 élèves contre 400 aujourd’hui. Les premières consultations pour désigner le maître d’œuvre auront lieu dès le début de l’année prochaine. Entretien des rivières Les écourues se déroulent actuellement, et ce jusqu’au 12 novembre, sur la Maine et la Sarthe. Pour réaliser les travaux d’entretien des berges et des ouvrages, le niveau des biefs a été abaissé entre le barrage du Seuil à Angers et celui de Beffes en Sarthe. Plus d’informations au 02 41 81 47 00. alain chudeau La Loire à Vélo sur la levée Débutés en septembre, les travaux d’aménagement de La Loire à Vélo sur la levée, entre Montjean-sur-Loire et Saint- Florent-le-Vieil, s’achèvent. Cet itinéraire, plus agréable, vient se substituer à celui de la vallée de la Thau. La RD 210 sera désormais une voie partagée entre automobilistes et cyclistes, interdite aux poids lourds de plus de 12 tonnes et limitée à 70 km/h. en savoir plus Retrouvez la carte des travaux effectués sur les routes départementales : www.cg49.fr FIN DE CHANTIER nos infos travaux | 07 L’actu du Conseil général Beaucouzé : finis les bouchons ! Le nouvel échangeur de Beaucouzé sera inauguré le 6 novembre. Les ralentissements quotidiens causés par les rondspoints des zones d’activités de l’Hoirie et du Landreau ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir ! Après plus de deux ans et demi de chantier, l’ouverture, en cette fin de mois, du nouvel échangeur de Beaucouzé va fluidifier la sortie ouest d’Angers. Désormais, les automobilistes rallient directement, selon leur sens de circulation, Nantes, Rennes ou Angers. Le challenge était, en effet, de construire un échangeur qui fasse la jonction entre la 2x2 voies entre Angers et Nantes et celle allant vers Rennes, ainsi que la route entre Nantes et Rennes. Le tout sans interrompre la circulation pendant les travaux ! Autre objectif de cet aménagement : desservir la future zone commerciale Atoll sur la zone d’activités du Buisson. C’est chose faite avec la mise en service d’un nouvel échangeur sur la RD 106 en direction de Saint-Clément-de-la- Place. Protéger les riverains Ne reste plus qu’à dresser, entre la 2x2 voies vers Rennes et la RD 106 qui longe la commune de Beaucouzé, un merlon de terre de 5 m de haut qui protégera les habitants du bruit de la circulation. Ce talus long d’1,8 km sera achevé à la fin du mois de novembre. La RD 106 sera ensuite remise en état pour la circulation des riverains. Au printemps 2011, une Beaucouzé H Vers Nantes RD106 actuelle RD323 bon à savoir 60 000 véhicules par jour 3 km de nouvelles voies aménagées 7 ouvrages routiers 1000 tonnes d’acier 30 km de fourreaux 3 km de canalisations 200 panneaux de signalisation ultime modification interviendra au niveau de l’échangeur historique de la zone de l’Hoirie : les bretelles permettant de rejoindre la 2x2 voies vers Angers seront décalées pour permettre aux automobilistes venant de Bouchemaine d’avoir plus de temps pour s’insérer sur la voie. Ces trois derniers mois de travaux mettront un point final au projet d’ampleur qu’a représenté ce nouveau diffuseur d’un coût de 32 millions d’euros, financé à 50% par le Conseil général. h Vers Rennes z z z z Nouvel échangeur de Beaucouzé Vers Angers h Coralie Pilard



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :