[49] Maine & Loire n°20 jan/fév 2013
[49] Maine & Loire n°20 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : des collèges où il fait bon vivre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
08 | ce que l’on fait L’ACTu Du COnSEIL GénérAL solidarités Bienvenue à la Maison de l’autonomie Demander un accompagnement, se renseigner sur les modalités de scolarisation de son enfant handicapé, s’informer sur l’insertion professionnelle… Dédiée aux personnes âgées et handicapées, la Maison départementale de l’autonomie (MDA) ouvrira ses portes au printemps prochain. Dans quelques mois, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) va quitter la rue du Château d’Orgemont pour un nouveau bâtiment, situé sur le plateau des Capucins, à Angers. Ce déménagement s’accompagne d’un changement de nom et d’un élargissement de ses missions aux personnes âgées. Actuellement, la MDPH est un lieu unique dédié à l’accueil, l’information, l’évaluation des besoins et l’attribution des prestations pour les enfants et les adultes handicapés. Demain, la nouvelle Maison départementale de l’autonomie (MDA) sera également chargée de l’attribution de l’Allocation départementale d’autonomie des personnes âgées (Adapa). Des démarches simplifiées « Nous voulons offrir un service identique à l’ensemble des personnes confrontées à la perte d’autonomie, quels que soient leur âge et la cause de cette perte, souligne Gérard Delaunay, viceprésident du Conseil général en charge des solidarités. L’objectif est de simplifier les démarches et d’améliorer les délais de réponse pour nos usagers en leur proposant un guichet unique pour toutes leurs demandes de droits et de prestations. Cette mutualisation des missions assurées jusque-là par la MDPH et le Département s’inscrit également dans une démarche de rationalisation des espaces et des ressources. » un accompagnement personnalisé est proposé aux personnes handicapées en lien avec les établissements spécialisés. Ici, l’Adapei des Ponts-de-Cé. © coralie pilard Un lieu unique pour un accueil personnalisé La MDA comptera plus de 80 professionnels médico-sociaux et administratifs qui se chargeront d’élaborer, à partir du projet de vie des personnes handicapées et des personnes âgées, un plan de compensation dont ils accompagneront la mise en œuvre en lien avec les partenaires locaux. MDPH 02 41 81 60 77 en chiffres quelques dates © c. pilard La future Maison départementale de l’autonomie accueillera l’ensemble des personnes nécessitant une aide à l’autonomie. 2 557 bénéficiaires de la Prestation de compensation du handicap (PCH). 12 219 bénéficiaires de l’Allocation départementale d’autonomie des personnes âgées (Adapa). La MDPH a reçu 40 000 demandes d’orientations scolaires, professionnelles, médico-sociales, de prestations et de cartes diverses. (Statistiques 2011) 2006 : création de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) en application de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. 2009 : lancement du projet de Maison départementale de l’autonomie (MDA) 2013 : ouverture au public de la MDA Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°20 janvier 2013
on vous simplifie la vie | 09 Une voix pour les aînés rattaché au Conseil général, le Comité départemental des retraités et personnes âgées (Coderpa) est un lieu d’échanges et de propositions sur toutes les questions concernant les seniors. © anita nouteau 01 | Qui siège au Coderpa ? Souvent méconnu, cet organe consultatif placé auprès du président du Conseil général est composé de deux collèges. Le premier rassemble les représentants d’associations et de syndicats de retraités et de personnes âgées. Le second réunit des élus des collectivités locales, ainsi que des professionnels ou des bénévoles du secteur médico-social. 02 | Quelles sont ses missions ? Il peut être consulté pour l’élaboration et l’application de mesures de toute nature en faveur des seniors : politique de prévention, schéma gérontologique... Des représentants du Coderpa figurent au sein des Centres locaux d'information et de coordination gérontologique (Clic), à l’Agence régionale de santé et dans la commission de recours gracieux de l’Allocation départementale d’autonomie des personnes âgées versées par le Conseil général (Adapa). 03 | Quelles actions mène-t-il ? Le Coderpa de Maine-et-Loire a défini deux commissions. La première, dédiée à l’hébergement, travaille actuellement ce qu’ils en pensent GérArD DeLAuNAY, vice-président du Conseil général « le coderpa est un partenaire incontournable dans la politique de solidarité mise en œuvre par le conseil général en faveur des retraités et des personnes âgées du département. il permet de mieux exprimer leurs attentes et leurs besoins. » © cG 49 JeAN-LuC GiMZA, retraité, vice-président du Coderpa « n’hésitez pas à solliciter le coderpa pour mieux faire connaître vos souhaits et émettre des propositions en vue d’améliorer les conditions de vie des retraités et des personnes âgées, acteurs à part entière dans notre société. » En étant force de proposition, le Coderpa participe à l’amélioration de la qualité de la vie des retraités et des personnes âgées en Maine-et-Loire. sur les limites humaines et matérielles du maintien à domicile. Des propositions seront soumises prochainement au Conseil général et à l’Agence régionale de santé. La commission « Animation, information, loisirs » a mis en ligne un site Internet doté d’un annuaire recensant tous les établissements et les lieux d’hébergement en Maine-et-Loire : foyers logements, maisons de retraite… À l’occasion de la dernière édition de la Semaine Bleue, temps fort dédié aux aînés, le Coderpa a accompagné les communes de Beaucouzé, de Doué-la-Fontaine et de Saint-Rémy-la-Varenne dans leurs différentes animations intergénérationnelles. bon à savoir 16,5 % des habitants de Maine-et-Loire ont plus de 65 ans. En 2030, un habitant de Maine-et-Loire sur 3 aura plus de 60 ans. coderpa conseil général de Maine-et-loire cS 94104 49941 angers cedex 9 www.coderpa49.fr 02 41 81 47 39 32 représentants répartis en 2 collèges siègent au Coderpa. Tous les 3 mois, les 8 membres du bureau du Coderpa se réunissent pour coordonner l’action des commissions. © coralie pilard



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :