[49] Maine & Loire n°20 jan/fév 2013
[49] Maine & Loire n°20 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : des collèges où il fait bon vivre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 | l’avenir pousse en anjou ! sport Jean-Damascène Habarurema, l’athlète au grand cœur Le coureur de fond de l’entente nord Anjou (ena) à Angers a intégré la Team Sport Anjou, version 2012-2013. Une fierté et un honneur pour ce tout nouveau citoyen français. 6 octobre 2012 à Varna en Bulgarie. Son rêve devient enfin réalité. Trois mois après avoir été officiellement déclaré citoyen français, jean-Damascène Habarurema représente son pays aux championnats du monde de semi-marathon. Symboliquement, comme pour cacheter une seconde fois son passeport, l’athlète angevin se classe 20 e , meilleur tricolore et premier européen ! « J’étais très tendu, ce n’est pas rien de représenter sa famille, la seule qui me reste. » jean est né le 4 décembre 1980 au Rwanda, le pays des Mille Collines. Le conte de fées s’arrête ici et aux premières années d’une vie simple mais heureuse. Ses rêves d’enfant tournent au cauchemar quand le génocide rwandais éclate au printemps 1994. Sa famille est décimée. jean se réfugie chez les frères de Saint-Gabriel qui tiennent une école pour jeunes sourds. En 2003, il débarque à Angers, comme étudiant en sciences de l’éducation. « Ce fut un choc culturel, raconte-t-il. Je me sentais seul, dans le froid. C’est comme ça que je me suis mis à courir, pour me défouler. » jusqu’au jour où il tient tête aux meilleurs spécialistes de la région sur une course sur route à La Meignanne. Discret, le sourire aux lèvres, jean s’attire vite la sympathie et l’admiration de tout le peloton. Sous les couleurs de l’Ena à Angers, il brille au plus haut niveau. « Au fil des années, je m’étais fait français. Je ne renie pas mes origines, mais c’est la France qui a fait ce que je suis aujourd’hui, professionnellement, affectivement et sportivement. » Il lui restait à devenir officiellement français. La bonne nouvelle est finalement tombée en juin 2012, après un long marathon administratif. « Une victoire que je dois beaucoup au milieu sportif et aux élus locaux qui m’ont accompagné. » www.enaangers.com Entre la rédaction de sa thèse et les cours de français qu’il dispense au collège Clément-Jannequin, il s’entraîne jusqu'à six fois par semaine. Son objectif : le marathon olympique de Rio en 2016. © coralie pilard © c. pilard Les membres de la Team Sport Anjou réunis pour la première fois le 30 novembre dernier au stade Jean-Bouin avant le match Angers SCO - nîmes. La Team Sport Anjou entre en jeu vice-président du conseil général en charge des sports, Gilles Grimaud a dévoilé le 30 novembre dernier la composition de la team Sport anjou 2012-2013. Âgés de 14 à 32 ans, ces 16 athlètes valides ou handisports, soutenus par le Département, portent les couleurs de l’anjou au plus haut niveau. nicolas Touzaint (concours complet d’équitation - anjou Jumping), Dorothée Mériau (basket fauteuil - handisport angers), Benjamin Manceau (aviron - angers), Aurélie Chevance (tir sportif - angers), Virginie Dreux (athlétisme adapté - espérance et ena), Arthur Bouret (roller in line hockey - hawks angers), Camille Le Joly (heptathlon - cSJb angers), Margaux Chrétien (natation synchronisée - angers), Marion Leprunier (voile - nDc voile angers), Matéo Boheas (tennis de table - la vaillante), Antoine Chevrier (basket-ball - cholet), robin Gaborit (hockey sur glace - Ducs d’angers), Constance Gerbouin (ski nautique - château- Gontier), Cécile Jarousseau (athlétisme - entente des Mauges), Anaël rouiller (aviron - angers), Jean-Damascène Habarurema (athlétisme - ena). retrouvez l'actualité de la Team Sport Anjou sur www.lavenirpousseenanjou.fr
vos clubs sportifs | 17 Ducs et Dogs, main dans la main Les deux clubs de hockey sur glace du département ont fait de leur proximité une force et une complémentarité pour offrir aux jeunes joueurs les meilleures conditions de formation. Quand on évoque le hockey sur glace en Anjou, on aurait plutôt tendance à citer les Ducs d’Angers, caciques de la Ligue Magnus, l’élite française. Mais ce serait trop vite oublier que c’est sur la glace choletaise que les crosses ont frappé pour la première fois dans le département. Alors dans le giron de la jeune France, le Hockey Club Choletais a vu le jour en 1974, huit ans avant son voisin angevin. Aujourd’hui, les Dogs évoluent en division 2, deux niveaux au-dessous des Ducs d’Angers. Cette proximité entre les deux clubs aurait pu susciter rivalité et discorde. Au contraire, elle génère bonne entente et partenariat. Depuis quatre ans, grâce à des licences spécifiques, des joueurs de moins de 22 ans portent les couleurs des deux clubs. Ainsi, chaque semaine, selon les choix des entraîneurs, ces derniers intègrent soit la D2 choletaise, soit la Ligue Magnus et jouent le dimanche en Espoirs Élite à Angers. En offrant la possibilité à leurs jeunes joueurs d’évoluer régulièrement à haut niveau, les Dogs de Cholet et les Ducs d’Angers renforcent leur attractivité. « Nous avons été parmi les premiers clubs en France à se lancer dans ce type d’organisation très développée aux États- Unis, fait remarquer David Deshaies, le manager des Ducs d’Angers. Chacun y trouve son compte. Ce rapprochement nous aide à recruter des jeunes. En venant ici, ils savent qu’ils auront du temps de jeu. Ils n’attendront pas sur le banc de la Ligue Magnus. » Rodolphe Intsaby, le président des Dogs poursuit : « Cette émulation est aussi bénéfique pour notre équipe seniors et nos jeunes qui ont l’occasion ainsi de se frotter au haut niveau. » Ces échanges sont facilités par les liens serrés qui unissent les entraîneurs de chaque club : julien Pihant à Cholet et jay Varady à Angers. www.cholet-hockey.com www.lesducsdangers.fr © coralie pilard © cG 49 Leçon de hockey sur glace avec les Ducs d'Angers pour les jeunes du foyer Aladin. Dans les pas des pros Cette saison 2012-2013, plusieurs jeunes du foyer Aladin, une structure de l’Aide sociale à l’enfance, ont le plaisir de découvrir et pratiquer le hockey sur glace avec les joueurs professionnels des Ducs d’Angers. Cette rencontre est rendue possible grâce aux Sessions pros du Conseil général créées en 2008 dans le cadre du partenariat entre le Département, les comités et les clubs pros de Maine-et-Loire. Ces animations éducatives permettent à des collégiens, des jeunes handicapés ou d’autres de côtoyer les sportifs et d’assister à des rencontres de haut niveau. www.cg49.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :