[49] Maine & Loire n°19 nov/déc 2012
[49] Maine & Loire n°19 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : nos poubelles débordent, réduisons nos déchets.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 | dossier Je ne cherche pas à réduire mes déchets 390 kg* Je fais du compost - 40 kg J’achète des produits avec moins d’emballages - 26 kg J’évite le gaspillage alimentaire - 20 kg Je donne je vends je répare - 13 kg liner coMMunication Je limite mes impressions J’achète à la coupe ou en vrac - 6 kg - 2 kg « Chez les Martin, il n’y a rien à jeter, ou si peu », « Max est trop chou », « Paul adore les gourdes » et « isabelle va droit au but », sont les têtes d’affiche de la campagne de sensibilisation à la réduction des déchets en anjou. Jusqu'au 9 décembre, une quarantaine d’animations sont organisées, à l’initiative des collectivités locales et du Conseil général sur plusieurs lieux ouverts au public (marchés, magasins, maisons de la culture…). Astuces et bons conseils en ligne Et si, vous aussi, vous adoptiez quelques gestes simples pour réduire le volume de vos poubelles ? Vous trouverez tous les conseils et les bonnes idées sur le site Internet www.en anjou je reduis mes dechets.fr Mis en ligne par le Conseil général à l’occasion du lancement de la campagne « En Anjou, je réfléchis avant d’acheter, avant de jeter ! », ce portail propose des outils pratiques et les bonnes adresses dans le département pour bien consommer, J'utilise les sacs cabas et refuse les sacs jetables - 2 kg Je mets en pratique tous ces gestes simples - 109 kg * Quantité moyenne annuelle des déchets collectés par habitant et par type de déchets. Source : Ademe moins et mieux jeter chez vous, sur votre lieu de travail ou durant vos loisirs. La rubrique « Près de chez moi », vous permettra de trouver aisément les déchèteries et les acteurs du réemploi les plus proches de chez vous. Venez vite découvrir ce nouveau site Internet et participez au quizz en ligne pour tenter de gagner un des caddies de marché mis en jeu. www.en anjou je reduis mes dechets.fr
l’avenir pousse en anJou ! entreprises Msd santé Animale chasse les déchets Implantée à segré, la société spécialisée dans la fabrication de produits pharmaceutiques vétérinaires a fait de la réduction des déchets une de ses priorités. Nous sommes à Segré, sur le site de production de MSD Santé Animale. 120 personnes y produisent des antibiotiques, anti-inflammatoires et autres vitamines destinés aux animaux de rente (bovins, porcins, ovins…). Cette année, 14,6 millions d’unités sortiront de l’usine. Dans le hall d’entrée, sont exposés les nombreux prix et récompenses témoignant de tous les efforts réalisés par l’entreprise en matière de réduction et de gestion des déchets. Déjà en 2006, la société, connue alors sous l’étiquette Schering Plough, figurait parmi la dizaine d’entreprises de Maine-et-Loire à se lancer dans le programme « Moins 10% de déchets » proposé par l’Ademe. un suivi très strict Si le nom de l’entreprise a changé, les déchets restent une priorité, sur laquelle veille quotidiennement Nathalie Noyer- Chevalier, responsable HSE (Hygiène sécurité environnement). « Entre 2007 et 2012, nous sommes passés de 206 tonnes à 170 tonnes de déchets par an, tout en sachant que notre production a augmenté dans le même temps, expliquet-elle. 50% de nos déchets sont recyclés, 40% sont valorisés énergétiquement et 10% sont enfouis. » Rappel des règles, formation en salle, audits… la gestion des déchets fait l’objet d’un suivi très strict. « Tous les ans, on se fixe de nouveaux objectifs, souligne Nathalie Noyer-Chevalier. On travaille avec nos fournisseurs de cartons et plas- Chez MSD Santé animale, la formation de tout nouvel employé comprend des instructions sur les déchets. coralie pilard tiques pour limiter le suremballage. Nous sommes responsables de nos déchets jusqu’à leur disparition. C’est pourquoi nous auditons régulièrement nos presta- taires qui les recyclent ou les valorisent. Pour limiter les transports, nous faisons appel à des sociétés de Maine-et-Loire et des départements limitrophes. » un club environnement sécurité en 2001, la chambre de commerce et d’industrie de Maine-et-loire a créé un club environnement sécurité. Son objectif est d’accentuer les échanges interentreprises et de créer une dynamique de réseau autour des thématiques environnementales et sécuritaires. il regroupe aujourd’hui près de 400 personnes représentant 300 sociétés du département. ce club organise plusieurs rencontres et conférences chaque année. « En juin, nous avons inauguré une première session d’auto-évaluation déchets/eau/achat, détaille philippe lohezic, responsable du pôle développement durable à la cci de Maine-et-loire. À partir de cette évaluation établie par un questionnaire, l’entreprise peut identifier des actions pour réduire ses consommations et limiter ses déchets. » www.maineetloire.cci.fr retrouvez les acteurs de l’économie angevine sur www.lavenirpousseenanjou.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :