[49] Maine & Loire n°18 sep/oct 2012
[49] Maine & Loire n°18 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : centre d'activités Foch, un projet d'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 | expression des élus Comme le prévoit la loi sur la démocratie de proximité, le magazine du Conseil général de Maine-et-Loire ouvre une page consacrée à l’expression des groupes politiques représentés au sein de l’Assemblée départementale. VoS ÉLUS De LA MAJorITÉ DÉPArTeMeNTALe rentrée 2012 : responsabilité, détermination et courage Cette année encore, la rentrée 2012 s’inscrit dans un contexte national économique et budgétaire difficile. Mais cette année est également marquée par l’absence de lisibilité du gouvernement sur l’action qu’il entend conduire pour recentrer notre pays, sur la voie de la croissance. De ce point de vue, la « mini-ordonnance » délivrée à la fin du mois d’août par le Premier ministre, n’est pas de nature à nous rassurer. Car ce contexte impacte durement et durablement l’ensemble de nos collectivités et en particulier les Départements, confrontés plus que jamais à une hausse constante des besoins en matière de solidarités et à l’augmentation des crédits qu’ils doivent y consacrer. Nous serons ainsi très vigilants pour que l’acte iii de la décentralisation, annoncé pour cette année, ne se traduise pas seulement, comme on peut le craindre, par un énième coup de communication mais apporte de vraies réponses concrètes en termes de clarification des compétences et de financements, Le budget supplémentaire Au mois de juin dernier a eu lieu la session du budget supplémentaire. Le groupe des élus de gauche est intervenu sur plusieurs sujets. en ce qui concerne l’éducation et les collèges, le groupe a voté contre une subvention d’investissements de 800 000 euros accordée à l’Ircom et a demandé à ce que cette somme soit mise sur le budget des routes. Il a aussi réaffirmé sa position sur la nécessité de construire un collège public dans les Mauges. Le groupe a également insisté sur le besoin d’une réflexion Le GroUPe De GAUCHe notamment, aux collectivités territoriales qui constituent le premier échelon de services et de développement pour nos territoires et nos concitoyens. Dans ce contexte difficile, la majorité départementale est déterminée à continuer à assumer pleinement ses responsabilités, au service de nos concitoyens les plus fragiles et de l’aménagement de notre département. Ses objectifs et engagements pluriannuels seront ainsi tenus et même renforcés : cap de désendettement pour un retour à l’équilibre budgétaire dès 2014, nouveau schéma routier, convention pluriannuelle de financement du Service départemental d’incendie et de secours… C’est plus que jamais sous le signe de la responsabilité, de la détermination et du courage que se place la majorité départementale en ce mois de septembre 2012. Bonne reprise à toutes et à tous ! approfondie sur le Fonds de solidarité logement (FSL) qui doit être accessible pour toutes les personnes qui en ont besoin. enfin, le groupe a demandé de supprimer de manière dégressive, en deux ans, les achats de prestations aux clubs sportifs professionnels privés pour inscrire ces sommes en direction du sport amateur. Dans ce contexte de crise, le groupe regrette que le Conseil général diminue toutes les aides sans définir de véritables priorités pour le Maine-et-Loire et ses habitants. Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | N°18 SePTeMBre 2012
L’éternelle jeunesse des Enfants de Cholet Au cœur du paysage sportif choletais depuis 123 ans, la vieille dame n’a pas pris une ride. Le club, qui a formé des générations de gymnastes, rencontre toujours le même succès, notamment auprès des plus jeunes. À l’aube d’une nouvelle saison, Patricia Giral, la présidente des enfants de Cholet, a plutôt le sourire. « Nous avons gagné 60 licenciés l’an passé, se réjouit-elle. Les effectifs du club ont atteint 310 gymnastes. Cette évolution a été observée dans toutes nos disciplines. » Les enfants de Cholet sont essentiellement des jeunes filles de moins de 18 ans. Initiation, pratique en loisirs ou en compétition, il y en a pour tous les goûts et tous les âges dans les spécialités de la gymnastique artistique, rythmique ou même le fitness pour les adultes. Une discipline complète « Les enfants peuvent débuter très tôt, dès 2 ans et demi avec le baby-gym, souligne Patricia Giral. La gymnastique permet de développer la coordination et la motricité. C’est également un sport très complet qui, si l’on s’investit, enseigne le goût de l’effort et forme le caractère. » Des qualités qui n’ont pas manqué la saison dernière à l’équipe féminine : elle s’est classée 4 e en division nationale 4, Destination Rio romane Geffard, souvenez-vous d’elle ! Dans quatre ans, cette jeune Choletaise pourrait bien représenter le département aux Jeux olympiques à rio de Janeiro. Évidemment, au club des enfants de Cholet, tout le monde lui souhaite. À 12 ans, romane Geffard est sur la bonne voie. Très tôt, elle s’est distinguée par sa souplesse et sa puissance. Les entraîneurs nationaux n’ont pas tardé à repérer son potentiel. grâce aux performances de Chloé Dautry, oriane Lequellec, Suzie Coutand, romane Geffard et Amélie Hersant. Cette dernière est entrée dans l’histoire du club en décrochant le titre de championne de France Nationale B en 2012. La Choletaise est montée sur le podium pour la 4 e année consécutive et pour la troisième fois sur la plus haute marche. Le dynamisme et la pérennité du club doivent beaucoup à l’investissement des vos clubs sportifs | 19 dizaines de bénévoles impliqués dans l’administration, l’encadrement technique et l’organisation d’événements, à l’image du match France-roumanie disputé le 21 avril dernier. Vitrine exceptionnelle pour le club, ce rendez-vous international a réuni 4 500 personnes à la salle de La Meilleraie. www.enf-cholet-gym.pagesperso-orange.fr grand espoir de la gymnastique française, Romane Cheffard a fait ses débuts avec les Enfants de Cholet, un club où elle est toujours licenciée. en septembre 2011, la gymnaste a intégré le pôle espoirs de Meaux. « C’était une année de grands changements pour elle, explique Patricia Giral, la présidente des enfants de Cholet. Elle s’est éloignée de sa famille et a dû supporter 25 heures d’entraînements hebdomadaires. » romane Geffard a franchi ce premier cap avec succès, signant une prometteuse sixième place aux championnats de France Avenir. CoraLIE PILard



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :