[49] Maine & Loire n°18 sep/oct 2012
[49] Maine & Loire n°18 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : centre d'activités Foch, un projet d'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
éric Jabol 12 | dossier une gestion dynamique du patrimoine Attentif à la protection et à la mise en valeur de son patrimoine, le Conseil général optimise aussi l’utilisation de ses bâtiments dans le cadre d’une vaste politique de modernisation. L’abbaye Saint-Aubin à Angers, siège historique du Conseil général, le château renaissance de Montsoreau, la demeure princière du Plessis-Macé, le parc de l’Isle-Briand au Lion d’Angers, la collégiale Saint-Martin au cœur de la ville d’Angers… Ces sites ont un point commun : ils comptent parmi les propriétés du Conseil général de Maine-et- Loire, tout au moins les plus connues. Car, si prestigieux et emblématiques soient-ils, ces lieux ne représentent qu’une petite fraction du patrimoine immobilier du Département. Au total, on recense 156 biens dispersés à travers tout le Maine-et-Loire : des hôtels particuliers, des prairies et des domaines Situé au Lion-d’Angers, à la confluence de l’Oudon et de la Mayenne, le parc de l’Isle-Briand est le théâtre de grands événements équestres, à l’image du Mondial du Lion qui fêtera cette année sa 27 e édition. 156 sites, hors collèges, composent le patrimoine immobilier du Conseil général. arCHItraV, CaBInEt FrançoIs JEannEau aCMH le savieZ-vous ? forestiers, en passant par des entrepôts ou des immeubles. Ce patrimoine s’est constitué au gré de nombreux dons, à l’image des Une propriété parisienne parmi les curiosités du patrimoine immobilier du Conseil général figure la galerie Vivienne à paris. Le passage prestigieux, situé à proximité des Grands-boulevards dans le ii e arrondissement de la capitale, abrite plusieurs boutiques de luxe et une centaine d’appartements. Ce site appartient à une SCI dont le Département est propriétaire du quart des parts. en 1867, ce bien parisien avait été légué par la comtesse de Caen, m me marchoux, au Conseil général de maine-et-Loire, en échange de la création d’une formation agricole à Saint-Georges-des-Sept-Voies dans le canton de Gennes. 516 hectares de la ferme et des forêts du domaine de Boudré, à Seiches-surle-Loir, légués en 1901. Depuis la naissance de l’Assemblée 16 propriétés départementales seront mises en vente entre 2012 et 2015. Propriété du Conseil général depuis 1967, le château du Plessis-Macé accueille chaque année de nombreux visiteurs, notamment à l’occasion du Festival d’Anjou. Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | N°18 SePTeMBre 2012 Jc. herMaZe
départementale au lendemain de la révolution française, le Conseil général a aussi acquis certains biens pour protéger et mettre en valeur les richesses historiques et architecturales du territoire. À Cizay-la-Madeleine, l’abbaye d’Asnières fit l’objet d’un legs en 1950. De cette église abbatiale, il reste le chœur et le transept, chef d'œuvre de l'art gothique angevin. alain chuDeau Des bâtiments passés au crible engagé dans une démarche de modernisation, de rationalisation et d’optimisation de son fonctionnement, le Département mène une gestion dynamique de son patrimoine. La création du Centre d’activités Foch et la transformation du site Saint-Aubin représentent le projet phare de cette politique. Depuis plus d’un an, la direction de l’immobilier et de logistique du Conseil général réalise un recensement exhaustif et détaillé de toutes les propriétés, qui inclut notamment leur historique, leur situation cadastrale et leur coût d’utilisation par m². Des études sont également effectuées pour mesurer les performances environnementales et énergétiques dans les 80 bâtiments les plus consommateurs. Toutes ces données permettent de définir la meilleure stratégie à adopter pour l’avenir de chaque élément du patrimoine : programmation de travaux, déménagement des services dans un bâtiment neuf ou existant, location ou acquisition, valorisation locative ou vente. Les mises en vente concerneront d’abord les immeubles et les hôtels particuliers rendus vacants par le regroupement des services dans l’extension de l’Hôtel du Département, prévu à la fin 2015. Une quinzaine d’autres propriétés, qui n’ont pas véritablement de lien avec les compétences de la collectivité, sont également susceptibles d’être vendues. Il en serait ainsi de l’ancienne caserne de gendarmerie Saint-Maurice à Angers et d’une partie du palais de justice de Saumur. Ce programme permettra de réaliser des économies de fonctionnement. 1000 hectares de propriétés rurales et domaines forestiers appartiennent au Conseil général. Les participants de la dernière édition de l’Anjou Vélo Vintage ont fait étape devant le château de Montsoreau, rendu célèbre par l'œuvre d'Alexandre Dumas, La Dame de Monsoreau. b. becharD dossier | 13 Le patrimoine de demain se construit aujourd’hui au printemps 2013, la Maison départementale de l’autonomie ouvrira ses portes sur le plateau des capucins à angers. la construction de ce premier bâtiment départemental basse consommation entamée durant l’hiver 2011 illustre la volonté de rationalisation qui anime le conseil général. en regroupant sur un même site la Maison départementale des personnes handicapées, le Service action gérontologique de la Direction des solidarités et la Maison départementale des solidarités d’angers-ouest, le Département favorise la mise en réseau de moyens humains et matériels. ce rapprochement représente une plus-value pour les usagers qui, quels que soient leur niveau de dépendance et leur âge, bénéficient d’un guichet unique pour l’accueil physique et téléphonique, l’évaluation et l’aide à la mise en œuvre d’un plan de compensation. 15 millions d’euros, c’est l’estimation des recettes qu’engendrerait la vente d’une vingtaine de propriétés du Conseil général, entre 2012 et 2015. LIonEL VIE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :