[49] Maine & Loire n°17 jui/aoû 2012
[49] Maine & Loire n°17 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'Anjou, pays du cheval.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 | vos rendez-vous culturels pAScAl riondy angers-centre Les Archives départementales ont donné carte blanche à leur photographe Éric Jabol, pour partir à la découverte de l’Anjou la nuit. Sa quête nocturne l’a conduit aux quatre coins du département. Des hauteurs de Segré aux bourgs du Baugeois, des promontoires de la Loire aux villages de la vallée, du mystérieux Parc oriental de Maulévrier à la place Travot, à Cholet. Sans oublier bien sûr Angers, des flèches de sa cathédrale à son théâtre contemporain. JUSQU’AU 24 AoÛT Anjou, couleur nuit angers-nord Tous les styles, tous les âges ont leur place dans cette promenade insolite. Les arbres, les monuments, les usines, les hôtels de ville, les routes et les ponts en sont les acteurs vivants. Le ciel, l’eau, la nature tout entière en fournissent le décor. Le plus souvent, la nuit est nue. Pas un promeneur pour humaniser cette solitude habillée de couleurs. Mais quelquefois elle s’anime. C’est l’agitation que l’on devine au marché de Noël, la joyeuse effervescence de la foule dans la montée Saint-Maurice un JUILLeT À SePTeMBRe jour de fête, ou la barque qui se faufile sous le pont de la Confluence. Ces photographies étonnantes, témoins d’un Anjou inhabituel, sont à découvrir Shakespeare à ciel ouvert au Plessis-Macé Présentée en intérieur au printemps dernier, Tout est bien qui finit bien est reprise cet été dans les jardins du château du Plessis-Macé. Le photographe des Archives départementales propose un regard inédit sur l’Anjou, comme ici la société Le Voyageur, à La Membrolle-sur-Longuenée. Après Peter Pan l’a n dernier, la compagnie du Théâtre de l’extrême redonne vie cet été à une comédie rarement jouée de William Shakespeare : Tout est bien qui finit bien. Orpheline d’un médecin célèbre, Hélène est amoureuse du comte Bertrand qui ne pense qu’à partir faire la guerre. Comment se faire épouser par l’homme qu’on aime et qui ne vous aime pas ? L’intrigue est simple mais les rebondissements nombreux. Situations cocasses et personnages secondaires loufoques sont au rendez-vous de cette tout l’été aux Archives départementales, où elles sont exposées rue de Frémur à Angers. entrée libre. www.archives49.fr comédie légère et enlevée. Écrite dans la pure tradition romanesque, Tout est bien qui finit bien s’apparente à une joyeuse fantaisie, aux dialogues acerbes et surprenants de modernité. Sur scène, mais aussi en coulisses (volontairement apparentes), les comédiens du Théâtre de l’extrême s’en donnent à cœur joie, faisant partager au public leur enthousiasme et leur énergie. 19, 20 et 21 juillet ; 8, 10 et 11 août ; 7 et 8 septembre à 21 heures. Réservations au 02 41 81 41 18 ou au 02 41 32 63 27. www.chateau-plessis-mace.fr Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°17 N°17 JUILLET 2012 éric JABol
dr beaufort-en-vallée JUSQU’AU 12 AoÛT Des Impatientes mémorables Acrobaties, fanfare, clowns décalés… Chaque dimanche à 17 heures, le festival des Impatientes met à l’honneur le spectacle vivant sous toutes ses formes. Sept rendez-vous sont programmés sur les sept communes de Beaufort-en-Anjou jusqu’au 12 août, occasions de rencontres et de découvertes artistiques. Gratuits, accessibles à tous les âges, ces spectacles sont à partager en famille ou entre amis. Dimanche 15 juillet, à Fontaine-Guérin, juste avant le bal musette atypique proposé par Le Balluche de la Saugrenue, le public pourra découvrir segré DU 22 AU 26 AoÛT Du jazz à savourer sans modération Le célèbre violoniste Didier Lockwood se produira avec les Jazz Angels vendredi 24 août. une première restitution du travail mené par La Parenthèse. Le Pays des Vallées d’Anjou a chargé cette compagnie de créer un spectacle de danse, à partir de récits de vie recueillis sur le territoire auprès de personnes nées avant 1935, soit près de 600 témoignages collectés depuis 2003. Soutenu par le Conseil général, ce projet de valorisation et de transmission de la mémoire orale s’achèvera en mai 2013. Il sera accompagné d’un filmdocumentaire et de différentes actions de sensibilisation du jeune public. www.cc-beaufort-en-anjou.fr vos rendez-vous culturels | 21 Après seulement deux ans d’existence, le Saveurs Jazz Festival de Segré a déjà tout des grands rendez-vous musicaux. Fort de son succès, il se dote d’une journée supplémentaire cette année et propose, pour sa troisième édition, une vingtaine de concerts sur cinq jours. À l’image des éditions précédentes, de grandes pointures sont attendues parmi lesquelles le violoniste Didier Lockwood, le guitariste Biréli Lagrène ou encore le saxophoniste Archie Shepp. Une programmation prestigieuse qui sera aussi l’occasion, pour les amateurs de jazz, de découvrir des musiciens émergents talentueux. Le format reste inchangé : scène gratuite place du Moulin l’après-midi avec de nombreuses animations, notamment des dégustations de produits locaux ; concerts payants le soir au Parc des expositions. www.saveursjazzfestival.com JeAn JeAn



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :