[49] Maine & Loire n°17 jui/aoû 2012
[49] Maine & Loire n°17 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'Anjou, pays du cheval.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 | visites dans vos cantons corAlie pilArd montreuil-bellay des atouts touristiques remarquables Aux frontières de la Vienne et des Deux-Sèvres, le canton de Montreuil-Bellay met en avant ses sites touristiques et œnologiques, sans négliger son développement économique. « À l’image de la restauration de l’hôpital Saint-Jean, le canton sait valoriser son riche patrimoine, précise son conseiller général Dominique Monnier. Il y a une forte dynamique touristique, Superficie : 228 km 2 Population : 13 481 habitants Conseiller général : dominique monnier Communes : antoigné, Brézé, Brossay, cizay-la-madeleine, courchamps, épieds, le coudray-macouard, le puy-notre-dame, montreuil-Bellay, saint-cyr-en-Bourg, saint-Just-sur-dive, saint-macaire-du-Bois, Vaudelnay. nous sommes très présents au sein du pôle international de Saumur et de sa région. » les châteaux de brézé ou de Montreuil-bellay, la collégiale du puy-notre-Dame, la cave vivante du champignon ou la cave viticole à Saint-cyr-enbourg… d’importants sites historiques, troglodytes et œnologiques attirent chaque année de nombreux visiteurs. les amateurs de la petite reine peuvent également profiter des aménagements Entièrement rénové par la Ville avec le soutien du Conseil général, l’hôpital Saint- Jean est destiné à accueillir des manifestations culturelles à compter de 2013. Le président Christophe Béchu et le vice-président du Conseil général en charge du tourisme, Dominique Monnier, ont visité en compagnie du maire Jocelyne Martin, l’hôpital Saint-Jean de Montreuil-Bellay. réalisés par le conseil général le long du thouet. cette section de 25 km en anjou permet de relier les 120 km déjà aménagés dans les Deux-Sèvres, à l’itinéraire de la loire à vélo à hauteur de Saumur. viticole, le canton de Montreuil-bellay compte de nombreuses appellations dont le Saumur-puy-notre-Dame et le Saumur-champigny qui, avec une production de 80 825 hectolitres en 2011, est le deuxième vignoble le plus important du val de loire derrière le chinon. « Nous apportons une attention particulière au développement économique, précise Dominique Monnier, notamment avec l’Anjou Actiparc de Méron. » représentant 900 emplois, cette zone d’activités accueille de florissantes entreprises à l’image de Denkavit, numéro un français de l’alimentation lactée pour animaux. Futur lieu d’animations et de visite, l’hôpital Saint-Jean de Montreuil-Bellay ouvrira au public en 2013. Avec le soutien du Conseil général, la commune a entrepris depuis plusieurs années la rénovation de ce bâtiment du xv e siècle. « Classé monument historique, cet ancien hôpital a de tout temps retenu l’attention des élus, qui ont toujours souhaité faire partager aux habitants et aux touristes ce joyau montreuillais, explique le maire Jocelyne Martin. Aujourd’hui, il ne reste plus que quelques travaux à réaliser à l’intérieur. Ensuite, débuteront les aménagements extérieurs qui permettront d’ouvrir davantage ce site sur la ville. » cette restauration s’inscrit en effet dans un projet complet de valorisation touristique de la commune. elle a, pour cela, bénéficié de l’accompagnement du Département à hauteur de 180 000 euros, dans le cadre de son dispositif villes et villages remarquables de l’anjou. ainsi, les entrées de Montreuil-bellay vont être réaménagées et toute une signalétique a été installée dans la ville. les bords du thouet sont aussi l’objet de toutes les attentions, avec le projet de création d’une aire vélo. Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | N°17 JUILLET 2012 corAlie pilArd
Comme le prévoit la loi sur la démocratie de proximité, le magazine du Conseil général de Maine-et-Loire ouvre une page consacrée à l’expression des groupes politiques représentés au sein de l’Assemblée départementale. LE GROUPE DE GAUCHE Le retour à la démocratie locale La victoire de François Hollande le 6 mai dernier va permettre un retour à la démocratie locale. D’ici la fin de l’année, une loi sera votée pour, entre autres, mettre fin au cumuldes mandats et supprimer le conseiller territorial. Cet acte 3 de la décentralisation devrait aussi clarifier les compétences entre les Départements et les Régions. Ainsi, les Départements ont, notamment, la charge de la solidarité envers les personnes âgées et handicapées, le Revenu de solidarité expression des élus | 19 VOS ÉLUS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE Responsabilité et vigilance Les récentes élections présidentielles et législatives ont donné à notre pays une majorité nouvelle, à un moment où les grands enjeux économiques et financiers que connaissent l’Europe et le monde, placent plus que jamais les Départements en première ligne, sur les grandes questions de solidarités, auprès de nos concitoyens les plus fragiles, des personnes âgées et handicapées ou pour la protection de l’enfance. De nouvelles réformes sont annoncées. Elles sont pour le moment essentiellement centrées sur le terrain politique : remise en cause de la réforme des collectivités territoriales, modification des modes de scrutin… Nous serons très vigilants sur la réelle prise en compte des besoins de nos concitoyens et sur la résolution des contraintes budgétaires qui pèsent sur les Conseils généraux, en particulier au travers d’une grande loi sur la prise en charge de la dépendance. D’ici là nous restons concentrés sur notre cap, de gestion budgétaire rigoureuse et de retour à l’équilibre et au désendettement dès 2014. C’est ce que traduit le compte administratif 2011 de notre collectivité, qui montre un taux d’exécution budgétaire en fonctionnement de 97,7%, en investissement de plus de 85% qui témoigne du bon calibrage du budget voté. Une nette amélioration de notre capacité de désendettement qui passe de neuf ans et quatre mois en 2010 à huit ans et quatre mois en 2011. Il dégage un solde positif de 15 millions d’euros qui nous permet de financer des mesures nouvelles, notamment sur le champ des solidarités, dans ce budget supplémentaire pour l’année 2012. C’est être responsable et c’est la seule voie pour que nous puissions continuer à assurer les services que nous devons aux Angevins, malgré un contexte économique global qui reste difficile. actif (RSA) et la protection de l’enfance. Nous souhaitons que les Départements soient confortés dans ce rôle : ce sont eux qui assureront les solidarités sociales et territoriales. Il est indispensable d’aider ceux qui en ont besoin grâce à un service public de proximité et d’avoir des élus disponibles pour répondre aux attentes. Les collectivités locales doivent enfin être respectées par l’État et leur rôle reconnu.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :