[49] Maine & Loire n°16 mai 2012
[49] Maine & Loire n°16 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mai 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'Anjou, un patrimoine naturel à préserver.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 | visites dans vos cantons c. pilard Seiches-sur-le-Loir : une campagne florissante Entre les méandres du Loir et le plateau du Baugeois, le canton de Seiches-sur-le-Loir cultive sa ruralité tout en profitant de l’attraction de l’agglomération angevine. fiche d’identité Superficie : 208 km 2 Population : 13 000 habitants Conseiller général : marc Bérardi Communes : Bauné, Beauvau, la chapelle-saint-laud, chaumont-d’anjou, cornillé-les-caves, corzé, Fontaine-milon, Jarzé, lézigné, lué-en-Baugeois, marcé, seiches-sur-le-loir, sermaise. Au cœur de la troisième couronne angevine, le canton de Seiches-sur-le- Loir a connu une forte croissance démographique ces dernières années. « Depuis 1999, la population progresse de 2% par an. Aujourd’hui, 40% des habitants ont moins de 30 ans », souligne le conseiller général Marc Bérardi. 15 heures. À Chaumont-d’Anjou, la Communauté de communes du Loir a confié l’animation et le développement de l’espace de loisirs du lac de Malagué à l’entreprise Récréa. 17 h 30. intégrée dans le lotissement des Cassis à Lézigné, la micro-crèche a bénéficié d’une subvention de 20 000 euros du Conseil général. Cette évolution n’est pas sans conséquences sur l’organisation du territoire. La Communauté de communes du Loir a notamment développé les structures d’accueil pour les jeunes enfants, avec la création de micro-crèches à Lézigné et Jarzé, et d’une Maison de l’enfance à Seiches-sur-le-Loir. Un relais des services 16 h 30. À Corzé, les élus se sont rendus sur le site du quartier du Moulin à vent, lauréat 2009 du concours d’urbanisme durable organisé par le Conseil général et le CAUE. c. pilard publics devrait voir le jour dans le cheflieu de canton en 2013. Le Conseil général a investi près de 10 millions d’euros dans le cadre de son plan de modernisation des collèges publics, pour restaurer et agrandir le collège Vallée-du-Loir. Si le territoire bénéficie de l’attractivité angevine et d’une offre foncière plus abordable, il profite également d’un dynamisme économique porté par un artisanat diversifié et des entreprises leaders dans le secteur de l’agroalimentaire (laiterie-fromagerie Tessier, société Igreca), l’équipement industriel (Hydrovide, Martin Technologies) et de la vente par Internet (Orium). Par ailleurs, de jeunes exploitants poursuivent la tradition agricole de ce canton rural. « Sachons profiter de notre situation stratégique au carrefour des autoroutes A11 et A85 en continuant à rendre notre territoire plus attractif, pour les entreprises et les familles », conclut Marc Bérardi. Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | N°16 MAI 2012 coralie pilard
coralie pilard Noyant joue la carte de l’environnement visites dans vos cantons | 17 À l’est du département, le Noyantais veut casser l’image d’un territoire enclavé en misant sur le tourisme et l’économie verte. 9 h 30. Les élus ont constaté l’avancement des travaux de rénovation dans le parc du château de Lathan, à Breil. Ce jardin remarquable est placé au cœur du développement touristique du canton. Limitrophe des départements de la Sarthe et de l’Indre-et-Loire, le canton de Noyant affiche la plus faible densité de population de Maine-et-Loire (20 habitants/km 2). Afin de développer l’attractivité de son territoire et de garantir les services publics, la Communauté de communes mutualise les projets dans les domaines de l’enfance, de la santé, de la culture et des loisirs. C’est ainsi que débuteront, cette année, les travaux de la future Maison de santé pluridisciplinaire à Noyant. Le projet d’un centre culturel est également à l’étude. Essentiellement rural, le canton est articulé autour de diverses activités agricoles et de PME-PMI spécialisées, à l’exemple de Carpenter SAS, fabricant de matelas en mousse polyuréthane, à Noyant, ou Véolia Dufeu qui recycle des déchets végétaux et animaux à Lasse. Pour favoriser l’implantation d’entreprises, la Communauté de communes a c. pilard lancé, avec le soutien du Conseil général, l’aménagement de l’Anjou-Actiparc Salamandre-Lasse-Auverse, une zone d’activités à vocation environnementale : traitement et valorisation des déchets, filière bois, production d’énergies renouvelables… « Le développement économique du canton passe également par le tourisme vert, explique Jean Touchard, vice-président 14 h 30. Le président du Conseil général Christophe Béchu et le vice-président Jean Touchard ont découvert, à Chigné, la ferme laitière de Pascal Louis où la traite des vaches est entièrement robotisée. fiche d’identité Superficie : 304 km 2 Population : 6 125 habitants Conseiller général : Jean touchard Communes : auverse, Breil, Broc, chalonnes-sous-le-lude, chavaignes, chigné, dénezé-sous-le-lude, genneteil, la pellerine, lasse, linières-Bouton, meigné-le-Vicomte, méon, noyant, parçay-les-pins. du Conseil général. Le château de Lathan à Breil et le musée Jules-Desbois constituent deux pôles majeurs, avec l’itinéraire cycliste qui permet de relier Breil au lac de Pincemaille (Indre-et-Loire). Mais le potentiel est encore sous-exploité. L’objectif est d’inviter les touristes à sortir du lit de la Loire pour découvrir les richesses de notre territoire. » 16 heures. intégrée au groupe Véolia Propreté depuis 2007, la société Dufeu SA, basée à Lasse, transforme et valorise les déchets issus de la nature, notamment le bois. c. pilard



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :