[49] Maine & Loire n°15 avril 2012
[49] Maine & Loire n°15 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de avril 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : insertion, cap sur l'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
08 | ce que l’on fait L’ACTu Du COnSEiL gÉnÉrAL DR anjou initiative développement Quand les entreprises se prêtent main-forte Avec 17 autres entreprises florissantes du département, la société Denkavit à Montreuil-Bellay s’engage à soutenir les projets structurants de jeunes entreprises grâce à Anjou Initiative Développement, un dispositif initié et piloté par le Comité d’expansion économique de Maine-et-Loire. Il n’a pas hésité un instant. « C’est dans l’intérêt de tout le monde de préserver et développer le tissu industriel et économique au sens large », confie Geert Kleinhout, le directeur général de la société Denkavit. La filiale du groupe hollandais, n°1 français de l’alimentation lactée pour animaux, est implantée depuis 40 ans sur la zone industrielle de Méron, à Montreuil-Bellay. Encourager la relève Par ailleurs président de l’Agence de développement du Saumurois, Geert Kleinhout est séduit par le nouveau dispositif de l’association Anjou Initiative qui propose d’accompagner les jeunes entreprises dans leurs projets de développement structurants quelques années après leur création ou leur reprise. Les secteurs ciblés sont l’industrie, les services aux entreprises, l’artisanat de production et le végétal spécialisé. « Nous devons les aider, car nous avons besoin de ces parole de pro JACky ChArruAuLT Président d’anjou initiative et directeur général du Groupe eSeo « anjou initiative Développement ne s’arrête pas à une aide financière. C’est toute son originalité. les entreprises partenaires s’engagent à partager une partie de leur savoir-faire en détachant un de leurs experts pour épauler, de manière ponctuelle, les jeunes entrepreneurs face à des problématiques concrètes, comme les ressources humaines, l’export, l’organisation de la production… Ces compétences et expertises pourront être également délivrées par les étudiants et les enseignants-chercheurs des sept grandes écoles et des deux universités angevines associées à cette action. » fournisseurs et sous-traitants », explique Geert Kleinhout. Denkavit et 17 autres entreprises, en partenariat avec cinq banques (Banque Populaire Atlantique, Caisse d’Épargne, CIC Ouest, Crédit Agricole Anjou-Maine, Crédit Mutuel de l’Anjou) et la Caisse des Dépôts et Consignations, ont levé un fonds d’aide d’un million d’euros pour les trois prochaines années. Il permettra d’octroyer à une dizaine de très petites entreprises par an, des avances remboursables à 0% de 15 000 à 40 000 euros, conditionnées à un financement bancaire au moins du même montant. « Il ne s’agit pas d’un simple guichet, ajoute le directeur général de Denkavit. Les jeunes entrepreneurs défendront leur projet devant un comité d’agrément. Ce sera peut-être pour eux l’occasion de tisser leur réseau local et d’avoir un regard extérieur et expert sur leur développement. » À savoir geert Kleinhout, directeur général de la société Denkavit, estime qu’il est essentiel de soutenir les jeunes entreprises pour maintenir le tissu industriel et économique. Depuis le 1er janvier 2012, l’association Anjou Initiative, gérée par le Comité d’expansion économique et soutenue par le Conseil général, regroupe les dispositifs de prêts d’honneur destinés aux créateurs et repreneurs d’entreprises de Maine-et-Loire : Anjou Initiative Création qui convient aux projets prévoyant au moins cinq emplois dans les trois ans, et Pays d’Anjou Initiative qui s’adresse au secteur de l’artisanat, du commerce et des services. Depuis plus de 20 ans, ces prêts d’un montant total de 13 millions d’euros ont participé au lancement de 1 841 entreprises. Aujourd’hui, avec Anjou Initiative Développement, l’association vient compléter son offre en permettant aux jeunes chefs d’entreprise de consolider leur activité naissante. Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°15 avril 2012 alain ChuDeau
CoRalie PilaRD en bref maison départementale de l’autonomie Le président du Conseil général Christophe Béchu a posé, lundi 27 février, la première pierre de la Maison départementale de l’autonomie (MDA). Situé sur le plateau des Capucins, à Angers, ce lieu destiné à l’information et à l’accompagnement des personnes âgées ou en situation de handicap, verra le jour au printemps 2013. il accueillera également les services de la Maison départementale des solidarités d’Angers-Ouest. pont d’ancenis Long de 400 mètres, le pont d’Ancenis-Liré supporte un trafic d’environ 1 400 véhicules par jour. Cet ouvrage, partagé avec le Département de la Loire- Atlantique, va nécessiter des travaux de restauration comprenant le remplacement complet de la suspension, des réparations ponctuelles du tablier et la remise en peinture de la charpente métallique du tablier. La circulation sera maintenue pendant les travaux, qui devraient démarrer à l’été 2012 pour une durée de trois ans. tHéÂtre de saumur Fermé depuis plus de trois ans par mesure de sécurité, le théâtre de Saumur a entamé sa mue pour retrouver son éclat d’antan et devenir un des pôles culturels de l’agglomération. Le Conseil général participe à hauteur de 2M € aux travaux de rénovation et de modernisation du site. Le rideau du futur théâtre devrait se lever à l’automne 2013. en toutes saisons nos infos travaux | 09 L’ACTu Du COnSEiL gÉnÉrAL Les anges gardiens de la route MOBILISATIOn ExCEPTIOnnELLE 200 agents sur le terrain entre le dimanche 5 et mercredi 8 février 1 500 tonnes de sel répandues (1 200 tonnes pour un hiver normal). 13 000 SMS adressés quotidiennement aux usagers du transport scolaire. 55 000 visites sur anjoubus.fr Près de 1000 personnes abonnées à la page Facebook d’Anjoubus À l’image des interventions menées lors de l’épisode neigeux et de grand froid début février, les services du Conseil général savent se mobiliser face aux événements exceptionnels. Au petit matin du dimanche 5 février 2012, un épais manteau neigeux recouvrait l’ensemble du département. Depuis minuit déjà, 38 agents du Conseil général et 18 engins menaient la bataille du salage et du déneigement sur les 1 200 km du réseau structurant, rejoints à partir de 8 heures par des équipes placées en renfort (30 agents et 15 engins supplémentaires). Ainsi, les grands axes de circulation devenaient praticables au cours de la journée Début février, les conducteurs d’engin ont parcouru près de 15 000 km pour saler et déneiger les routes du département. et le lendemain matin. L’avancement du déneigement était communiqué quotidiennement sur le site Internet du Conseil général. Malgré des conditions difficiles, la très grande majorité du réseau géré par le Département était dégagée au plus tard le vendredi suivant. Sécuriser et informer Cet épisode exceptionnel n’a laissé aucun répit aux agents des routes. Quelques jours après, ils devaient s’employer à dresser des barrières de dégel. Ce dispositif, déployé sur 3 700 km, a permis de préserver la chaussée en interdisant le passage des véhicules de 7,5 ou 12 tonnes. Il n’avait pas été déclenché depuis 1997. Un numéro dédié et une cellule de crise, mobilisant 25 agents, ont été mis en place pour répondre à 1 200 sollicitations et dérogations. L’ampleur du phénomène a provoqué la suppression des transports scolaires et des perturbations sur les lignes régulières d’Anjoubus. Durant près d’une semaine, le Conseil général tenait informé quotidiennement, avant 17 heures, la presse et les usagers, des conditions de circulation pour le lendemain. Ces derniers pouvaient consulter les sites Internet d’Anjoubus et du Conseil général. L’information fut également relayée sur le portail des collégiens e-lyco, sur la page Facebook d’Anjoubus et par l’envoi de SMS. CoRalie PilaRD



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :