[49] Maine & Loire n°14 fév/mar 2012
[49] Maine & Loire n°14 fév/mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de fév/mar 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'Anjou affirme son identité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 | la paGe du véGétal événement rendez-vous au salon ! L’entreprise horticole Boos Hortensia participera à la 27 e édition du salon du végétal organisé, à Angers, du 21 au 23 février. son gérant, Jean-Paul Davasse, nous explique pourquoi. Jean-Paul Davasse, présentez-nous Boos Hortensia… « J’ai repris cette entreprise familiale en février 2011. Issue d’horticulteurs colporteurs de l’Oisans au xix e siècle, elle a été fondée à Angers en 1956. Quand mon prédécesseur, Didier Boos, a repris le flambeau en 1984, il s’est spécialisé dans la production des hydrangeas et hortensias. Aujourd’hui, nous disposons d’une collection de 400 variétés et produisons chaque année 300 000 plantes ; la moitié destinée au jardin, la seconde pour des potées fleuries. » Quelle est votre clientèle ? « Nous fournissons essentiellement des professionnels : horticulteurs, pépiniéristes, À sAvOir Organisé par le Bureau horticole régional au parc des expositions d’Angers, le Salon du végétal s’adresse aux professionnels. Chaque année, il rassemble plus de 16 000 visiteurs. C’est l’événement le plus fréquenté par la filière en france. www.bhr-vegetal.com en bref une médaille pour l’écHalote Lors du Salon des techniques du végétal, Végépolys a décerné la médaille d’or d’innovation variétale 2012 à l’échalote Melkior de Fleuron d’Anjou. grâce aux recherches de l’inra et sa filiale Agri-obtentions, la coopérative des Ponts-de-Cé commercialise cette variété d’échalote, labellisée agriculture biologique, et résistante au mildiou, un parasite microscopique. www.vegepolys.eu www.fleurondanjou.fr jardineries ou entreprises paysagères. Les particuliers représentent seulement 5% de nos ventes. 20% de notre production est destinée à l’export vers la Grande-Bretagne, le Liban et l’Italie notamment. » Pourquoi participerez-vous au salon du végétal ? « C’est un rendez-vous très important pour PAge réALiSée en PArtenAriAt AVeC VégéPoLyS, PôLe De CoMPétitiVité fleuron D’anJou Comme Jean-Paul Davasse, ils seront plus de 600 exposants présents au Salon du végétal. DAns vOTrE JArDin Chouchoutez vos hortensias ! En fleurs de juin à septembre, l’hortensia agrémentera votre jardin tout au long de l’été. Privilégiez une exposition nord-est, nord-ouest, car l’hortensia ne supporte guère les rayons intenses du soleil. Plante de sousbois, il se plaît dans la plupart des sols pourvu qu’ils soient riches en humus et sans l’expo flo à aGrocampus organisée les 16, 17 et 18 mars par les élèves ingénieurs d’Agrocampus ouest, l’expo florale mobilise plus de 500 étudiants en horticulture et paysage. Pour cette 17 e édition, placée sur le thème du « végétal fait campagne », le campus d’Angers sera métamorphosé : une cinquantaine de jardins thématiques envahiront le grand hall, le toit terrasse et les salles de cours. entrée de 4 à 6 €. http://expoflo.free.fr expo florale nous. Chaque année, nous y rencontrons 10% de nouveaux clients. Son positionnement est excellent, puisque nous pouvons présenter à la fois les variétés disponibles dès février, mais aussi les nouveautés et les perspectives pour l’année suivante. » calcaire. Gourmands en eau quand ils sont en fleurs, vos hortensias apprécieront un arrosage régulier l’été et un paillage organique pour garantir la fraîcheur à leur pied. Prévoyez idéalement la plantation de septembre à novembre ou attendez que la terre se réchauffe au printemps. en cHiffre Avec plus de 9 000 acheteurs français et internationaux et 600 exposants, le Salon des vins de Loire confirme chaque année son rôle moteur pour l’économie viticole de l’Anjou et du Val de Loire. Réservé aux professionnels, cet événement dont la 26 e édition se tiendra les 6,7 et 8 février au Parc des expositions d’Angers, est un lieu privilégié d’échanges et de transactions. www.salondesvinsdeloire.com Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°14 février 2012 AlAiN ChudEAu ShuttERStoCk interloire
dR rencontre | 23 éric Lainé, l’appel du grand large Trois ans après sa première traversée de l’Atlantique à la rame en solitaire, l’Avrillais s’élance à nouveau dans l’aventure en participant à l’édition 2012 de la course Bouvet-Guyane. Il est reparti ! depuis le 29 janvier, éric Lainé est plongé dans un univers qu’il connaît bien. seul sur son embarcation et l’océan, à perte de vue, pour unique compagnon. à la seule force des bras et la bienveillance des courants, l’avrillais doit traverser l’atlantique, du rivage sénégalais aux côtes guyanaises. en 2009, il a réalisé son rêve. aujourd’hui, il veut juste le revivre. « Je pense que ce sera difficile de faire mieux au classement car la concurrence est de plus en plus forte. Mon objectif est plutôt une course contre la montre », glisse-t-il. temps à battre : 45 jours, 1 heure, 39 minutes et 45 secondes ! une performance qui lui avait offert la 4 e place sur 22 concurrents. Pour cette nouvelle édition de la Bouvet-Guyane, éric Lainé est plus que jamais seul. en 2009, il représentait son entreprise, Bouvet (La Membrolles-sur-Longuenée) spécialisée dans la menuiserie et partenaire de l’événement. cette fois-ci, il a dû chercher ses propres sponsors. Le conseil général l’accompagne pour cette aventure dans laquelle il a entraîné famille et amis, réunis autour de l’association solirames. à bord de sa coque longue de 8 mètres et large de 1,6 mètre, l’avrillais a embarqué toute l’expérience acquise lors de sa première transatlantique. « Je veillerai notamment à mieux m’alimenter », explique le skipper angevin qui avait perdu 17 kg en 2009. Bonne compagne, la solitude ne lui fait pas peur. « J’ai connu l’ennui, c’est pire que tout, confie eric Lainé. À ce moment-là, tout allait bien sur le bateau : pas d’avaries, une météo clémente, et je me sentais bien physiquement. Je n’avais rien d’autre à faire que de ramer. L’ennui, c’est mortel. Heureusement, quand on traverse l’Atlantique, ça ne dure pas longtemps ! » on n’en doute pas un instant… http://solirames.free.fr www.bouvet-guyane.com Lors de la dernière édition en 2009, éric Lainé s’était classé 4e. il espère faire aussi bien cette année, mais la concurrence sera rude. éric Lainé et tous les concurrents de la Bouvet-guyane doivent parcourir 4 700 km pour rejoindre les côtes guyanaises. BiO exPreSS 1 9 56 : naissance à Angers. 1977 : découvre la planche à voile et se prend de passion pour la mer. 2009 : première participation à la Bouvet-Guyane. 2012 : est au départ de la nouvelle édition de la Bouvet- Guyane, le 29 janvier à Dakar (Sénégal). « Cette aventure est faite pour moi, c’est tout simplement la concrétisation d’un rêve. » CoRAliE PilARd



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :