[49] Maine & Loire n°14 fév/mar 2012
[49] Maine & Loire n°14 fév/mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de fév/mar 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'Anjou affirme son identité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 | vos rendez-vous dans les cantons AlAiN ChudEAu anGers-nord superficie : 97 km 2 Population : 26 135 habitants Conseiller général : Jean-Luc rotureau Communes : angers, cantenay-épinard, La Meignanne, La Membrolle-sur-Longuenée, Le Plessis-Macé, Montreuil-Juigné, saint-Lambert-la-Potherie. un atelier musique anime les soirées du mercredi au foyer l’Abri. Bien à l’abri pour plus d’autonomie à Montreuil-Juigné, le foyer d’hébergement l’Abri accueille 42 adultes handicapés mentaux. une belle réussite d’intégration. ils ont entre 20 ans et 60 ans et sont employés par des établissements et services d’aide par le travail ou des entreprises adaptées. le soir, et très souvent le week-end, ils rentrent chez eux à l’abri, chemin des poiriers à Montreuil-Juigné. chacun a son espace privé avec ses meubles et ses objets personnels, et profite des lieux collectifs comme les salons ou la salle à manger. « Tous bénéficient d’un accompagnement socio-éducatif pour accomplir avec la plus grande autonomie tous les actes de la vie quotidienne », explique anne-Marie Maillet, la directrice de l’établissement. une mission assurée par 17 salariés, dont dix personnels éducatifs et deux surveillants de nuit. parfaitement intégrés à l’environnement social montreuillais, les résidents participent à la vie culturelle et associative de la commune. Géré par l’association l’abri, le foyer d’hébergement a ouvert ses portes en 1982. auparavant installé dans des pavillons au sein d’un lotissement de Montreuil-Juigné, l’établissement dispose depuis 2009 de locaux tout neufs, grâce en partie au soutien du conseil général. le Département finance également 73% du fonctionnement de la structure. Beaufort-en-vallée une piscine toute « verte » Les engins de construction sont entrés en action sur le site des esquisseaux à Beauforten-Vallée, où s’élèvera dans un peu plus d’un an la piscine communautaire de Beaufort-en-Anjou. élus et habitants en rêvaient. leur patience sera récompensée. au printemps 2013, le public jouira d’un équipement remarquable aménagé autour d’un bassin principal de quatre couloirs longs de 25 mètres. Dans un environnement de bois et de verre, petits et grands apprécieront l’espace ludique, avec un toboggan de 31 mètres et un bassin en forme de coquille Saint- Jacques, agrémenté de nombreux jeux d’eau. un sauna, un hammam, des douches massantes superficie : 169 km 2 Population : 18 546 habitants Conseilère générale : Marie-Pierre Martin Communes : Beaufort-en-Vallée, Brion, corné, fontaine-Guérin, Gée, La Ménitré, Mazé, saint-Georges-du-Bois. et un solarium en terrasse en feront également un lieu de détente. harmonieuse pour l’utilisateur, la piscine devrait l’être aussi pour la nature. « C’est une des toutes premières piscines avec une pompe à chaleur eau-eau qui exploite les ressources du sous-sol », souligne l’architecte Jean-françois périnet- Marquet. cette énergie permettra de chauffer l’eau des bassins, l’air et l’eau sanitaire. un modèle de développement durable pour un équipement à la réputation énergivore. très intéressée par ce projet pilote, l’ademe (agence de développement et de maîtrise de l’énergie) a prévu de suivre et de mesurer le fonctionnement de la future piscine. Le coût de la piscine s’élève à 8,7 millions d’euros, subventionné à hauteur de 450 000 euros par le Conseil général. Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°14 février 2012 CABiNEt oCtANt
CoRAliE PilARd montrevault vos rendez-vous dans les cantons | 19 superficie : 198 km 2 Population : 15 222 habitants Conseiller général : serge Piou Communes : chaudron-en-Mauges, La Boissière-sur-èvre, La chaussaire, La salle-et-chapelle-aubry, Le fief-sauvin, Le fuilet, Le Puiset-doré, Montrevault, saint-Pierre-Montlimart, saint-quentin-en- Mauges, saint-rémy-en-Mauges. 210 lecteurs, dont 75 enfants, sont inscrits à la bibliothèque. La lecture sur place publique L’as-tu vue Latulu ? Au cœur du village, la nouvelle bibliothèque de Chaudron-en-Mauges fêtera bientôt son deuxième anniversaire. longtemps cantonnée dans une annexe de la mairie, à l’étroit, la bibliothèque municipale a trouvé sa place dans le local d’une ancienne agence bancaire, acheté par la commune en 2007. les travaux de rénovation, à l’intérieur comme à l’extérieur, ont été entrepris et financés par la municipalité de chaudron-en-Mauges et la communauté de communes du canton de Montrevault. latulu fait partie d’un réseau intercommunal et accède aux services de la bibliothèque départementale de prêt (bDp) gérée par le conseil général : desserte en documents, offre de formation, assistance et conseil, prêt d’outils d’animation. avant la fin de l’année, la bibliothèque caldéronnaise s’engagera, par le biais de la communauté de communes, dans le nouveau contrat lancé à l’échelle départementale par la bDp pour mieux promouvoir la lecture publique. aujourd’hui, latulu dispose de 2 360 documents dans son fonds propre. les dix euros de cotisation par famille et par an permettent d’emprunter jusqu’à huit documents par mois. 17 bénévoles assurent les permanences les mercredis et samedis, de 10 heures à 11 h 30 ; les dimanches, de 11 h 15 à 12 h 15. ils organisent régulièrement des rencontres et des échanges de livres à la maison de retraite Saint-Joseph. seGré séance de relooking au stade de segré Après six mois de travaux, la nouvelle piste du stade d’athlétisme de Segré a été inaugurée. tout beau, presque tout neuf ! en octobre dernier, les athlètes et les footballeurs de l’entente sportive Segré haut-anjou (eSSha), mais aussi les élèves du collège Georges- Gironde, du lycée blaise-pascal et de la Maison familiale rurale, ont découvert avec plaisir un stade d’athlétisme relooké. construit en 1980, l’équipement sportif présentait de sérieux signes de fatigue depuis plusieurs années. au centre, le terrain de football en herbe, équipé d’un système de drainage et d’arrosage, a été agrandi. les fondations et le superficie : 241 km 2 Population : 16 821 habitants Conseiller général : Gilles Grimaud Communes : aviré, châtelais, L’Hôtellerie-de-flée, La chapelle-sur-oudon, La ferrière-de-flée, Le Bourg-d’iré, Louvaines, Marans, Montguillon, noyant-la-Gravoyère, nyoiseau, saint-Martin-du-Bois, saint-sauveur-de-flée, sainte-Gemmes-d’andigné, segré. revêtement de la piste ont fait peau neuve. les sautoirs ont été déplacés ; les aires de lancers réaménagées. une nouvelle main-courante et les portails d’accès répondent mieux aux besoins des utilisateurs. « Nos licenciés ont plus de plaisir à courir sur la piste, confie Jacques béduneau président de l’eSSha athlétisme. On va pouvoir continuer à s’entraîner et former nos athlètes dans de meilleures conditions. Puis, nous disposons désormais d’excellentes structures pour accueillir des compétitions de niveau régional. » cette rénovation, dont le coût s’élève à 955 883 euros, a été financée à hauteur de 15% par le conseil général. Les élèves du collège georges-gironde profitent régulièrement de la nouvelle piste d’athlétisme. CoRAliE PilARd



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :