[49] Maine & Loire n°12 novembre 2011
[49] Maine & Loire n°12 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de novembre 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : la boule de fort, l'Anjou adore.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 | vos rendez-vous dans les cantons alain chudeau doué-la-fontaine Initiateur de la Charte de l’emploi saisonnier en 2000, le Conseil général soutient les initiatives pour développer l’emploi durable. Superficie : 233 km 2 Population : 14 185 habitants Conseiller général : Bruno Cheptou Communes : Brigné, Concourson-sur-Layon, Dénezé-sous-Doué, Doué-la-Fontaine, Forges, Les Ulmes, Les Verchers-sur-Layon, Louresse-Rochemenier, Martigné-Briand, Meigné-sous-Doué, Montfort, Saint-Georges-sur-Layon. Quand l’emploi saisonnier devient durable Dans le secteur du Layon-Saumurois, le groupement d’employeurs Safran propose des solutions avantageuses à la fois pour l’entreprise et les salariés, dans un territoire marqué par la saisonnalité des travaux agricoles. De janvier à mi-mars, il taille les vignes. Les semaines suivantes, il entretient le vignoble et réalise l’ébourgeonnage chez deux autres viticulteurs. Pendant cinq mois, il devient manutentionnaire au sein d’une coopérative agricole. Enfin, de la mi-octobre à la fin de l’année, il est ouvrier chez un pépiniériste. Voilà résumé le planning annuel de Stéphane, salarié de Safran, le groupement d’employeurs créé en 2001 à Doué-la-Fontaine. Actuellement, ils sont douze comme lui à profiter d’un emploi en CDI grâce à ce collectif d’entreprises. « Nous sommes une association à but non lucratif, précise la responsable Christelle Riquin. L’objectif est de mutualiser la main-d’œuvre afin de maintenir l’emploi sur le territoire. » Aujourd’hui, 49 entreprises sont adhérentes. Il s’agit essentiellement de viticulteurs, pépiniéristes et maraîchers. « Ils ont ainsi l’avantage d’avoir une main-d’œuvre compétente qu’il n’est pas nécessaire de former à chaque nouvelle saison », souligne Christelle Riquin dont le poste a été financé en partie par le Conseil général dans le cadre d’un emploi-tremplin. Renseignements au 0 800 250 800. le lion-d’angers L’Espace Arlequin enchante petits et grands Au Lion-d’Angers, l’Espace Arlequin fête son premier anniversaire. Un service à la carte qui a rapidement conquis les familles. Ici, l’activité ne s’arrête jamais, sauf lors de la dernière semaine de l’année. Les lundi, mardi, jeudi et vendredi, c’est l’accueil périscolaire. Il est ouvert dès 7h15 et jusqu’à 18h45 pour tous les élèves de maternelle et de primaire de la commune, quelle que soit leur école, publique ou privée. Chaque mercredi et durant les petites et grandes vacances, l’Espace Arlequin se transforme en centre de loisirs, ouvert de 7h15 à 18h30, à tous les enfants de la communauté de communes de la région du Lion-d’Angers et même au-delà. La formule, entièrement à la carte, séduit les parents. Superficie : 213 km 2 Population : 12 183 habitants Conseiller général : Jean-François Bonsergent Communes : Andigné, Brain-sur-Longuenée, Chambellay, Gené, Grez-Neuville, La Jaille-Yvon, La Pouëze, Le Lion-d’Angers, Montreuil-sur-Maine, Pruillé, Vern-d’Anjou. Actuellement, près de 450 familles sont concernées. « Elles sont toujours très agréablement surprises par la grande amplitude horaire proposée. Cela répond à un besoin. Pour elles, c’est très précieux », confie Arnaud Hamelin, le directeur de l’Espace Arlequin. « C’est un facteur d’attractivité pour les familles qui voudraient s’installer sur notre territoire », reconnaît le maire étienne Glémot. Géré par les parents à travers l’association Récréa’Lion, l’Espace Arlequin est situé à proximité des deux écoles, Edmond-Girard et Sainte-Claire. Le bâtiment de 800 m² dispose d’espaces d’activités pour tous les âges. La structure peut également accueillir, durant les vacances scolaires, des enfants en situation de handicap. Aux côtés du Lion-d’Angers et de la Communauté de communes de la région du Lion d’Angers, le Conseil général a consacré 311 000 euros à la réalisation de l’Espace Arlequin. Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°12 novembre 2011 Coralie Pilard
Alain Chudeau montfaucon-montigné Superficie : 229 km 2 Population : 24 847 habitants Conseiller général : Jacques Hy Communes : La Renaudière, La Romagne, Le Longeron, Montfaucon-Montigné, Roussay, Saint-André-de-la-Marche, Saint-Crespin-sur-Moine, Saint-Germain-sur-Moine, Saint-Macaire-en-Mauges, Tillières, Torfou. Le contournement sud de La Romagne est ouvert depuis septembre. La Romagne est plus tranquille Les habitants de La Romagne en rêvaient, c’est aujourd’hui réalisé. Depuis la mise en service du contournement sud de la commune en septembre, le centre bourg a gagné en tranquillité et en sécurité. Alain Breteaudeau, le maire, ne cache pas sa satisfaction. « Le point très positif, c’est la sécurité. En moyenne, 600 poids lourds traversaient le bourg chaque jour. Dorénavant, les véhicules de plus de 3,5 tonnes doivent obligatoirement emprunter le contournement, sauf pour les dessertes. Il y a évidemment beaucoup moins de nuisances sonores. » Cette déviation va permettre de dynamiser le centre bourg en y améliorant les conditions de circulation tout en assurant la continuité du trafic est-ouest vers les côtes vendéennes. Maître d’œuvre et d’ouvrage, le Conseil général a investi 3,2 millions d’euros pour réaliser cet aménagement entre la D 753, qui relie Cholet à Torfou, et un giratoire existant sur la RD 91, direction Le Longeron. Cette nouvelle chaussée à trois voies, avec des zones de doublement, a exigé la construction d’un ouvrage d’art pour assurer la continuité de la voie communale entre La Romagne et Saint-Christophe-du-Bois. Les travaux ont nécessité un important minage pour retirer 50 000 m 3 de roche. Une zone humide a été préservée au niveau du ruisseau du Charruau qui se jette dans la Moine. noyant La piscine s’offre un bain de jouvence À Noyant, la vieille piscine municipale n’est désormais qu’un lointain souvenir. Le nouvel équipement intercommunal, ouvert l’été 2010, offre des conditions idéales pour la pratique et l’apprentissage de la natation. La vétuste piscine de plein air de Noyant construite en 1973 répondait de plus en plus difficilement aux normes d’hygiène et de sécurité. Après dix mois de travaux, elle a été réhabilitée pour faire place à un équipement aquatique intercommunal beaucoup plus attractif. Le bassin sportif de 25 mètres composé de cinq couloirs a été conservé. Une pataugeoire a été aménagée à côté du petit bassin lui-même agrandi. L’accueil, les vestiaires et les locaux techniques disposent également d’un espace plus La piscine est désormais gérée par la Communauté de communes du canton de Noyant. Superficie : 304 km 2 Population : 6 101 habitants Conseiller général : Jean Touchard Communes : Auverse, Breil, Broc, Chalonnes-sous-le-Lude, Chavaignes, Chigné, Dénezé-sous-le-Lude, Genneteil, La Pellerine, Lasse, Linières-Bouton, Meigné-le-Vicomte, Méon, Noyant, Parçay-les Pins. large. « On a fait le choix de l’équiper de bassins en acier inoxydable, précise Raymond Lascaud, vice-président de la Communauté de communes du canton de Noyant. Si l’investissement est légèrement plus élevé au départ, cela permet de réaliser des économies sur le long terme grâce à une maintenance quasiment nulle. » Le Conseil général a participé à hauteur de 450 000 euros au financement de ces travaux dont le coût s’est élevé à 2,8 millions d’euros. Il a également cofinancé la chaudière bois-énergie qui permet de chauffer la piscine. Des séances hebdomadaires sont réservées aux scolaires, notamment aux élèves des écoles primaires dont le transport vers la piscine est pris en charge par la Communauté de communes. | 19 DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :